Un centre de données Microsoft alimenté par des excréments

Microsoft a annoncé avoir reçu les autorisations nécessaires pour lancer un projet consistant à alimenter un petit centre de données destiné à des universitaires en utilisant les eaux des égouts de la ville de Cheyenne dans l’état du Wyoming aux États-Unis. Le méthane qui se dégage des excréments sera utilisé pour alimenter des piles à combustible qui produiront 300 kW d’énergie et du dioxyde de carbone qui sera envoyé au puits pétrolier voisins qui l’utiliseront pour l’extraction de pétrole.

Le recyclage ultime

La firme tente ainsi de concevoir un centre de donnée qui ne produit aucun gaz à effet de serre. Il ne sera pas connecté au réseau électrique et sera installé juste à côté du centre de traitement des eaux qui alimentera le générateur. Microsoft affirme que son centre de données demandera 200 kW. Le reste des 300 kW produit par la pile à combustible servira à alimenter en partie le centre de traitement.

Le projet va coûter 5,5 millions de dollars. S’il est un succès, Microsoft envisage de créer d’autres centres de données du même genre près de fermes ou déchetteries.