Il y aura du femtocell dans les Freebox

Femtocell ?

La technologie femtocell consiste à placer une antenne relais de très faible puissance (femto signifie un milliardième de millionième) pour relayer un réseau cellulaire en utilisant une connexion à Internet classique comme source. Elle évite de placer des antennes relais puissantes et permet d'améliorer (localement) la réception.

Iliad, par l'intermédiaire d'un de ses dirigeants (Maxime Lombardini) a indiqué que les rumeurs étaient vraies : la prochaine Freebox (V6) intégrera un module femtocell, ce qui va permettre de proposer une ébauche de réseau 3G assez rapidement. Rappelons que la portée est évidemment limitée (environ 15 mètres en général) et que le signal 3G est routé vers la connexion de l'utilisateur, ce qui a le gros avantage d'éviter la saturation de l'antenne relais (tout du moins si le débit en sortie est correct).

La société devrait permettre aux utilisateurs de désactiver la fonction (pour les utilisateurs réfractaires aux ondes), mais on ne connaît pas encore la politique de Free sur le partage de l'accès. Rappelons que SFR propose depuis quelques semaines une borne 3G mais que l'usage de celle-ci est réservé aux possesseurs de la borne (avec seulement cinq appareils permis). Notons enfin que la technologie femtocell implique généralement de passer en « tout 3G », les appareils ne fonctionnant pas en 2G (et Iliad ne possédant pas de licence 2G).

Reste à voir si les actuels possesseurs de Freebox V5 pourront disposer d'un module externe ou s'il faudra passer obligatoirement à la V6.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
18 commentaires
    Votre commentaire
  • x-alt
    Le "partage de l'accès" c'est une idée noble. Mais avec 15m portée, le "partage" devient purement symbolique !
    4
  • Zephyros
    A mon avis, une grande partie des abonnés doivent ADSL de free sont en zone très dense (immeubles, centre-ville), et ces 15 mètres se révèleront donc suffisant dans pas mal de cas. Sinon il est vrai qu'il faudrait une portée variable et plus étendue pour les abonnés plus isolés mais techniquement la gestion des femtocell n'est pas facile en 3G, principalement sur le recouvrement avec les cellules existantes (interférences, etc etc...). Avec la 3.9 G (LTE) ça devrait s'améliorer car le réseau d'accès est plus intelligent (sur le papier du moins), les cellules voisines peuvent s'autodétecter et adapter leur couverture, les fréquences et les codes utilisés pour l'accès radio. Je pense que la révolution des femto-cell arrivera avec cette nouvelle technologie.
    1
  • spysnl
    de rien
    -3