Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Il y aura du femtocell dans les Freebox

Par - Source: UniversFreebox | B 18 commentaires
Femtocell ?

La technologie femtocell consiste à placer une antenne relais de très faible puissance (femto signifie un milliardième de millionième) pour relayer un réseau cellulaire en utilisant une connexion à Internet classique comme source. Elle évite de placer des antennes relais puissantes et permet d'améliorer (localement) la réception.

Iliad, par l'intermédiaire d'un de ses dirigeants (Maxime Lombardini) a indiqué que les rumeurs étaient vraies : la prochaine Freebox (V6) intégrera un module femtocell, ce qui va permettre de proposer une ébauche de réseau 3G assez rapidement. Rappelons que la portée est évidemment limitée (environ 15 mètres en général) et que le signal 3G est routé vers la connexion de l'utilisateur, ce qui a le gros avantage d'éviter la saturation de l'antenne relais (tout du moins si le débit en sortie est correct).

La société devrait permettre aux utilisateurs de désactiver la fonction (pour les utilisateurs réfractaires aux ondes), mais on ne connaît pas encore la politique de Free sur le partage de l'accès. Rappelons que SFR propose depuis quelques semaines une borne 3G mais que l'usage de celle-ci est réservé aux possesseurs de la borne (avec seulement cinq appareils permis). Notons enfin que la technologie femtocell implique généralement de passer en « tout 3G », les appareils ne fonctionnant pas en 2G (et Iliad ne possédant pas de licence 2G).

Reste à voir si les actuels possesseurs de Freebox V5 pourront disposer d'un module externe ou s'il faudra passer obligatoirement à la V6.

Commentaires
Afficher les 18 commentaires.
Cette page n'accepte plus de commentaires
  • x-alt , 11 janvier 2010 14:55
    Le "partage de l'accès" c'est une idée noble. Mais avec 15m portée, le "partage" devient purement symbolique !
  • Zephyros , 11 janvier 2010 15:11
    A mon avis, une grande partie des abonnés doivent ADSL de free sont en zone très dense (immeubles, centre-ville), et ces 15 mètres se révèleront donc suffisant dans pas mal de cas. Sinon il est vrai qu'il faudrait une portée variable et plus étendue pour les abonnés plus isolés mais techniquement la gestion des femtocell n'est pas facile en 3G, principalement sur le recouvrement avec les cellules existantes (interférences, etc etc...). Avec la 3.9 G (LTE) ça devrait s'améliorer car le réseau d'accès est plus intelligent (sur le papier du moins), les cellules voisines peuvent s'autodétecter et adapter leur couverture, les fréquences et les codes utilisés pour l'accès radio. Je pense que la révolution des femto-cell arrivera avec cette nouvelle technologie.
  • -3 Masquer
    spysnl , 11 janvier 2010 15:32
    de rien
  • ultrabill , 11 janvier 2010 15:36
    Donc il faut être à moins de 15 mètres d'une Freebox pour téléphoner... ça me rappel les bi-bop.
    Et quitte à être à coté de sa box, autant utiliser son fixe.

    Free n'a donc pas compris le fiasco de sa techno "Freephonie" :/ 
  • dandu , 11 janvier 2010 15:45
    ben non, faut pas être à 15 mètres, ca passe sur le réseau 3G tout seul, s'il existe.
  • ultrabill , 11 janvier 2010 16:02
    Citation :
    ben non, faut pas être à 15 mètres, ca passe sur le réseau 3G tout seul, s'il existe.
    Donc si en pleine ville la communication devient hachée, c'est parce que la communication a basculé sur un Freebox dont le propriétaire télécharge comme un porc.

    Ouais ba non, quoi :o 
  • fitfat , 11 janvier 2010 16:09
    Ui, enfin, le bibop, c'est pas la portée de la borne qui était un problème en soi, c'est surtout que chaque antenne était un réseau indépendant et qu'il fallait s'y connecté manuellement à chaque fois que tu entrais dans leur zone d'appel respective.
  • x-alt , 11 janvier 2010 16:21
    Moi je serais bien disposé à mettre mon accès à disposition de tout mon voisinage. Mais avec moins de 15m de portée, ça va limiter le nombre de bénéficiaires aux amis qui viennent pour le bbq :) 
    L'idée du partage serait intéressante, avec une portée d'une centaine de mètres et associée à une réduction de l'abonnement. Dans la mesure où on fourni de la couverture géographique à l'opérateur, ce serait honnête.
  • sonney , 11 janvier 2010 16:41

    Aucun opérateur ne va favoriser une technologie si celle-ci permet un regroupement d'utilisateurs et donc une réduction de ses rentrées. Attendez-vous donc à une solution "à la SFR" ou un nombre très limité d'appareils peuvent utiliser l'antenne femtocell.
  • papamike62 , 11 janvier 2010 16:55
    En plus 15 m c'est théorique. La freebox étant placée à l'intérieur (et pas forcément côté rue), il y a donc déjà une perte liée aux murs. En pratique dans beaucoup de cas seul le propriétaire de la ligne pourra capter quelque chose.
  • Chklang , 11 janvier 2010 18:57
    x-altMoi je serais bien disposé à mettre mon accès à disposition de tout mon voisinage. Mais avec moins de 15m de portée, ça va limiter le nombre de bénéficiaires aux amis qui viennent pour le bbq L'idée du partage serait intéressante, avec une portée d'une centaine de mètres et associée à une réduction de l'abonnement. Dans la mesure où on fourni de la couverture géographique à l'opérateur, ce serait honnête.

    On peux toujours rêver...
  • Geilgestorm , 11 janvier 2010 20:29
    Citation :
    La société devrait permettre aux utilisateurs de désactiver la fonction (pour les utilisateurs réfractaires aux ondes)


    1=> Encore heureux que le module soit désactivable.


    Citation :
    Reste à voir si les actuels possesseurs de Freebox V5 pourront disposer d'un module externe ou s'il faudra passer obligatoirement à la V6


    2=> Nous pouvons toujours y compter. De la V4 à la V5, il n'y a pas eu de module additionnel pour les V4. Bon, la différence entre les deux étaient trop grande, d'accord. Mais avec la V6, cela sera identique. Et pour cause, cela permettra à Free de faire renouveler le parc des ses abonnés actuels. C'est là le seul hic chez Free. Depuis 2004 que je suis chez eux, à chaque fois que nous validons une opération d'évolution dans l'abonnement : hop, nous repartons à zéro au compteur de l'ancienneté. Sachant que c'est la dite ancienneté qui nous permet de changer de modèle de FreeBox à zéro euros (francs a du mal à partir dans l'expression), il faut payer.
    Là, y'a quelque chose qui ne va pas dans la politique de Free, l'ancienneté, donc, la fidélité, n'est pas récompensée, si ce n'est que si vous voulez quitter Free. Puisqu'il faut trois ans d'ancienneté en abonnement actif pour ne pas avoir de frais de résiliation (93 euros, dégressifs par tranche de 3 euros / mois d'abonnement réglé.
  • Geilgestorm , 11 janvier 2010 20:30
    ultrabill.Et quitte à être à coté de sa box, autant utiliser son fixe.Free n'a donc pas compris le fiasco de sa techno "Freephonie"


    D'autant qu'un bon téléphone fixe sans fil, DETC , porte bien au-delà des 15 mètres.
  • gregelhombre , 11 janvier 2010 20:45
    geilgestormD'autant qu'un bon téléphone fixe sans fil, DETC , porte bien au-delà des 15 mètres.

    un mauvais aussi..... lol, 15 mètres, c'est 15 pas , ca va vite !
  • Geilgestorm , 11 janvier 2010 21:01
    Citation :
    un mauvais aussi..... lol, 15 mètres, c'est 15 pas , ca va vite !



    => J'entendais par bon, un qui n'ajoute pas de la friture, des interruptions et tout le bruitage des écoutes à la K.G.B qui va bien. :ange: 
  • kelkunmaculet , 12 janvier 2010 05:50
    J'imagine bien l'immeuble-micro-ondes fully free avec les 15 freebox par étage, wifi + 3g activés en opt-out
    Aller encore une dizaine d'année et hop: c'est cuit :) 
  • Kurupt , 12 janvier 2010 21:28
    Citation :



    2=> Nous pouvons toujours y compter. De la V4 à la V5, il n'y a pas eu de module additionnel pour les V4. Bon, la différence entre les deux étaient trop grande, d'accord. Mais avec la V6, cela sera identique. Et pour cause, cela permettra à Free de faire renouveler le parc des ses abonnés actuels. C'est là le seul hic chez Free. Depuis 2004 que je suis chez eux, à chaque fois que nous validons une opération d'évolution dans l'abonnement : hop, nous repartons à zéro au compteur de l'ancienneté. Sachant que c'est la dite ancienneté qui nous permet de changer de modèle de FreeBox à zéro euros (francs a du mal à partir dans l'expression), il faut payer.
    Là, y'a quelque chose qui ne va pas dans la politique de Free, l'ancienneté, donc, la fidélité, n'est pas récompensée, si ce n'est que si vous voulez quitter Free. Puisqu'il faut trois ans d'ancienneté en abonnement actif pour ne pas avoir de frais de résiliation (93 euros, dégressifs par tranche de 3 euros / mois d'abonnement réglé.


    C'est vrai que c'est mieux chez les concurrents, comme sfr, par exemple ou tu payes 45€ de frais de gestion pour changer ta aol/neuf/cegetelbox, et ce quelque soit ton ancienneté, ou que tu doives payer cette même somme pour résilier ton abonnement, peu importe que tu restes abonné 2 mois ou 10 ans :o 
  • costic , 15 janvier 2010 20:17
    Franchement, c'était téléphoné...