Intel parle de son 8 nm

Intel vient de confirmer que les processeurs 22 nm seraient mis sur le marché dans les temps et que la firme travaille déjà sur le 15 nm, le 11 nm et même le 8 nm qui est prévu pour 2017.

Intel rompt avec le pessimisme général

Le 22 nm est attendu deux ans après la sortie du 32 nm qui fut mis sur le marché en début d’année, ce qui le place donc en début 2012. Intel a expliqué que l’accroissement de la finesse de gravure rend la fabrication de puces plus complexe, car il demande une multiplication des étapes de production. Ainsi, produire un processeur en 22 nm demande deux fois plus d’étapes qu’un modèle en 90 nm. Malgré cet obstacle, Intel se félicite d’avoir réussi à réduire les temps de développement pour chaque finesse de gravure.

La roadmap d’Intel s’étend sur 10 ans et la firme estime qu’il n‘y a pas de raison pour que l’innovation ralentisse. Le 15 nm devrait débarquer en 2013, contre 2015 pour le 11 nm. Même si Intel n’en parle pas explicitement, il semblerait que le 5 nm soit attendu pour 2019. C’est donc un discours très différent de celui d’un nombre important d’analystes et de fondeurs qui adopte souvent un ton alarmiste et affirme qu’il ne sera plus possible d’augmenter la finesse de gravure en raison des limites physiques et des coûts exorbitants des équipements.

Intel a le vent dans le dos

Il faut dire qu’Intel jouit d’une position confortable. Contrairement à TSMC, il n’a pas connu de problème de rendement avec ses puces en 40 nm (cf. « TSMC et le 40 nm : les rendements sont faibles »). En plus de profiter de process plus efficaces et performants que ses concurrents, Intel semble avoir trouvé le moyen de rentabiliser ses usines en augmentant leur durée de vie. Le fondeur donne l’exemple de la Fab 11X, dont la construction a commencé en 1999 et qui est utilisée aujourd’hui pour le 32 nm. Intel montre qu’une usine servira d’abord pour ses processeurs, puis ses chipsets et enfin ses processeurs embarqués, rentabilisant les investissements. Cela permet donc à la firme de faire face à une nouvelle tendance économique qui veut que les machines et les wafers perdent plus rapidement de leur valeur en raison des innovations toujours plus rapides.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
15 commentaires
    Votre commentaire
    Meilleurs commentaires
  • 2017 c'est dans 7 ans, on a le temps de voir venir.

    Ce discours me rappelle le temps de l'architecture netburst où Intel prédisait atteindre les 10Ghz ^^ Intel prédisait cela en 2000 pour 2005 : http://www.clubic.com/actualite-1791-des-processeurs-intel-10-ghz-pour-2005.html

    On en rit encore aujourd'hui !
    Qui vivra verra ^^
    10
  • Tous les commentaires
  • 8 nm... :ouch:

    Les chercheurs avait prédit qu'on ne pourrait pas passer en dessous d'une certaine finesse de gravure (15nm si je me souviens bien) en raison d'apparition d'effet non plus physique mais quantique. Il faut croire que cela ne freine pas le méga-optimisme d'Intel.. :love:

    Avec des architectures toujours plus puissante et efficiente, je me laisse rêver à ce qu'on aura comme monstre dans 3 architectures et en 8nm. Presque 8x plus de transistors..
    4
  • 2017 c'est dans 7 ans, on a le temps de voir venir.

    Ce discours me rappelle le temps de l'architecture netburst où Intel prédisait atteindre les 10Ghz ^^ Intel prédisait cela en 2000 pour 2005 : http://www.clubic.com/actualite-1791-des-processeurs-intel-10-ghz-pour-2005.html

    On en rit encore aujourd'hui !
    Qui vivra verra ^^
    10
  • @subalex:
    ouais enfin bon niveau finesse de gravure et nombres de transistors, intel ne s'est pas trop trompé si tu regardes:
    2006: Conroe = 291 million de transistors en 65 nm

    Là où dans l'article de clubic dit:
    "Puis enfin en 2005, la technologie 0.07 micron permettra de mettre au point des processeurs cadencés à 10 Ghz qui seront composés de plus de 400 millions de transistors"

    Bref intel reste les chefs des process, sans parler de leur R&D de folie (silicon laser, serveur on chip etc).
    0