Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Performances : JavaScript

Le grand comparatif des navigateurs
Par

À l’heure des tests, le JSBenchmark, composant habituel du Grand Prix des Navigateurs, était malheureusement indisponible.

Kraken

Firefox 4 truste la première place dans le benchmark JavaScript Kraken, avec plus de 500 millisecondes d’avance sur Chrome. Opera, en troisième place, met presque deux fois plus de temps que FF4 pour finir. On retrouve IE9 environ 1500 millisecondes derrière le navigateur norvégien, et en dernière position, avec 450 ms de retard supplémentaire, Safari.

SunSpider

Internet Explorer 9 reprend la tête dans SunSpider avec près de 25 ms d’avance sur Firefox 4, qui termine toutefois presque à égalité avec Chrome et Opera. Safari, une fois de plus, termine le dernier avec plus de 60 ms de retard sur Opera.

V8

Nous continuons à suivre de près le comportement du benchmark V8, mais en l’absence de JSBenchmark comme point de comparaison, nous ne pouvons être sûrs qu’il ne soit pas biaisé en faveur de Google.

Comme d’habitude dans ce test, Chrome massacre la concurrence dans ce test, obtenant un score plus de deux fois supérieur à Firefox 4, qui termine pourtant en deuxième place. Opera finit troisième, suivi de Safari et, enfin, d’IE9.

Ce qui nous dérange dans ce test, ce n’est pas vraiment le classement, ni d’ailleurs le fait que Chrome en sorte généralement vainqueur, mais plutôt l’écart existant entre Chrome et les autres navigateurs. Le test JSBenchmark génère d’ordinaire un classement très semblable à celui de V8, mais avec des marges bien plus raisonnables. Nous ne conserverons donc le score de V8 qu’à titre exceptionnel, parce que JSBenchmark est hors ligne, mais il y a très peu de chances pour que nous l’incluions à nouveau dans notre batterie de test les prochaines fois.

Conclusion préliminaire

Comme d’habitude, les tests JavaScript donnent des résultats particulièrement disparates, avec un vainqueur différent à chaque benchmark : Chrome, Firefox et Internet Explorer. Si l’on tient compte du classement général et des marges d’écart (à l’exception de celle obtenue par Chrome dans V8), Firefox 4 termine gagnant de cette catégorie, bien que Chrome soit juste derrière. Opera se situe en milieu de classement et les performances d’IE9 manquent de cohérence. On peut par contre sans risque affirmer que Safari 5 montre son âge en matière de traitement JavaScript.