AMD FirePro W9100 : que vaut Hawaï côté pro ?

Consommation : méthodologie de test

Configuration et protocole de test

Nous avons monté la configuration que nous utilisons pour mesurer la consommation électrique en collaboration avec HAMEG (Rohde & Schwarz) dans le but de réaliser des mesures précis à intervalles très brefs. Nous n'avons cessé de l'améliorer au cours des derniers mois.

Les technologies AMD PowerTune et Nvidia GPU Boost ont apporté des modifications importantes à la gestion de la consommation, ce qui nous a obligé à opter pour du matériel et des méthodes de test professionnelles pour obtenir des résultats valables. Pour cette raison, nous avons ajouté à nos chiffres habituels une série de benchmarks portant sur une durée de test extrêmement courte : 100 ms, avec un intervalle d'échantillonnage de 1 ms.

Procédure de mesure
Mesure cc sans contact à l'emplacement PCIe (au moyen d'une carte dédiée)
Mesure cc sans contact au câble d'alimentation auxiliaire
Mesure de la tension à l'alimentation
Équipement de mesure
1 oscilloscope numérique multi-canal 500 MHz HAMEG HMO 3054
3 sondes de courant HAMEG HZO50 (1 mA - 30 A, 100 kHz, cc)
4 sondes 10:1 500 MHz HAMEG HZ355
1 multimètre numérique avec fonction de stockage HAMEG HMC 8012
Alimentation
Corsair AX860i avec sorties modifiées (pour les sondes)

Énormément de choses peuvent se produire en 100 millisecondes...

...vraiment énormément ! Nous avons passé en revue les mesures prises toutes les 2 ms pendan 100 ms (soit 50 points de données) sur les trois rails de tension. Un simple coup d'œil aux résultat suffit à nous donner pitié pour notre pauvre alimentation : sur les connecteurs auxiliaires, la consommation passe de 94 à 356 watts en l'espace de quelques millisecondes. Heureusement, l'emplacement PCIe ne doit apparemment pas subir les mêmes variations !

Contrairement à ce que l'on constate sur la plupart des cartes grand public, on ne note ici aucun sifflement électrique, mais vu le prix de la FirePro, c'est tout de même bien là le minimum...

Nous avons apprécié le fait que ni les AMD ni les Nvidia n'atteignent le plafond d'alimentation de l'emplacement PCI Express, 75 watts : ce sont les connecteurs auxiliaires qui prennent en charge la majeure partie du travail. On ne note pas non plus de variations drastiques sur le connecteur de la carte-mère, ce qui rend le système plus stable et profite aux configuration multi-GPU.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire