Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Chauffer la mémoire Flash la rend immortelle (et plus rapide)

Par - Source: Spectrum | B 50 commentaires

L'architecture interne des puces mémoires doit être aménagée pour laisser la place au système de chauffage. (source : Spectrum)L'architecture interne des puces mémoires doit être aménagée pour laisser la place au système de chauffage. (source : Spectrum)

La mémoire Flash qui est au coeur des SSD a permis de décupler la vitesse de la mémoire principale de nos PC, mais elle a une face cachée : sa durée de vie est limitée (de l'ordre de 5 000 cycles d'écriture couramment). Les fabricants usent de nombreuses parades pour garantir que leurs produits fonctionneront pendant 3 ou 5 ans, mais leurs options sont restreintes. C'est pourquoi l'annonce de Macronix a des allures de révolution : en réchauffant les cellules de mémoire Flash, Macronix promet de les remettre totalement à neuf et de prolonger leur espérance de vie au-delà des 100 millions de cycles d'écriture !

N'allez cependant pas croire qu'un coup de sèche-cheveux redonnera une nouvelle vie à votre SSD. Le réchauffage utilisé par Macronix est plutôt un recuit très localisé des cellules à 800 °C. Pour le réaliser, les chercheurs de Macronix ont modifier la structure des puces pour ajouter des diodes laissant passer de forts courants à travers les grilles flottantes des cellules de mémoire pendant des périodes très brèves, de quelques millisecondes. Grâce à ce recuit, les cellules sont régénérées et recommencent un cycle de vie... jusqu'au prochain recuit. Les chercheurs n'ont même pas encore réussi à mettre en défaut leurs cellules ! 

Le prolongement de la durée de vie n'est en plus pas le seul bénéfice de la chaleur. Les chercheurs ont remarqué que la température plus élevée diminuait le temps nécessaire à l'effacement des cellules. Autrement dit, l'invention de Macronix pourrait déboucher sur de la mémoire Flash pérenne et plus rapide en écriture. Difficile de ne pas être enthousiasmé par de telles promesses. La seule contrepartie de cette technologie serait une densité de stockage moindre, puisqu'il faut ajouter le circuit de chauffage en plus des cellules. Plus de détails seront donnés à la prochaine IEDM, le 19 novembre.

Afficher 50 commentaires.
Cette page n'accepte plus de commentaires
  • thyrion , 4 décembre 2012 15:30
    Tout chaud mes SSD, tout chaud :o 
  • mururoa , 4 décembre 2012 15:58
    Eh ben heureusement qu'on est pas un 1er avril parce que ça aurait fait un drôle de bon candidat ;) 
  • dener , 4 décembre 2012 16:02
    Vers des solutions pérennes à base de SSD ^^
  • malfretup , 4 décembre 2012 16:15
    La consommation énergétique va considérablement augmenter finalement !!!
  • mrtaz , 4 décembre 2012 16:19
    Je dirais enfin!
    Mais il reste tout de même un bémol, qui dit chauffage, dit hausse de la consommation...
  • deg-tcd , 4 décembre 2012 16:38
    Encore le genre de truc dont on entend parler aujourd'hui et qui disparaitra très vite après le rachat des brevets...

    A l'époque où l'obsolescence est programmée dès la conception des appareils vendus dans le commerce trouvez moi un industriel qu'intéressera un support commercial doté une technologie immortelle (ou à très très longue durée d'usure), ils ne vendrait pas assez...

    Ou alors pour stocker ses propres brevets peut-être et ça restera confidentiel...
  • jankeke , 4 décembre 2012 16:53
    Donc 5000 cycles = 5 ans max
    100.000.000 cycles = 100.000 ans max. La vache, ça laisse de la marge !

    Donc si j'ai bien compris, un fort courant passe à travers les grilles flottantes des cellules (modifiées à cet effet) pour les chauffer à 800°C durant quelques millisecondes, leur refaisant un jeunesse.

    Et vu la durée de vie actuelle des cellules, il ne faudrait faire ça qu'une fois tous les 3 ans au plus tôt. Je ne pense pas que ça joue des masses sur la consommation totale sur la durée de vie totale (ou du moins sur la durée qu'on le garde).

    Et puis, on peut se le filer en héritage sur un paquet de générations, c'est aussi des économies ! ^^

  • Gerophil , 4 décembre 2012 18:11
    jankekeEt vu la durée de vie actuelle des cellules, il ne faudrait faire ça qu'une fois tous les 3 ans au plus tôt. Je ne pense pas que ça joue des masses sur la consommation totale sur la durée de vie totale (ou du moins sur la durée qu'on le garde).


    C'est clair ! Je dirais même plus, les 800°C ce sera que pour les cellules en bout de course : on peut imaginer que le système va procéder cellules par cellules et au final peut-être ne chauffer que quelques cellules par jour à 800°C. (en moyenne). Restera à voir pendant combien de temps il faudra recuire les cellules ! si c'est 1 s pas de problèmes pour la conso. Si c'est 1 min ou plus ça peut faire mal ^^
  • magellan , 4 décembre 2012 18:37
    Citation :
    jankekeEt vu la durée de vie actuelle des cellules, il ne faudrait faire ça qu'une fois tous les 3 ans au plus tôt. Je ne pense pas que ça joue des masses sur la consommation totale sur la durée de vie totale (ou du moins sur la durée qu'on le garde).


    C'est clair ! Je dirais même plus, les 800°C ce sera que pour les cellules en bout de course : on peut imaginer que le système va procéder cellules par cellules et au final peut-être ne chauffer que quelques cellules par jour à 800°C. (en moyenne). Restera à voir pendant combien de temps il faudra recuire les cellules ! si c'est 1 s pas de problèmes pour la conso. Si c'est 1 min ou plus ça peut faire mal ^^


    Sans compter les problèmes de dissipation de la dite chaleur, de risques inhérents au rayonnement thermique sur les autres équipements autour et j'en passe... ça me semble encore très "labo de Frankenstein" ce truc.

    Pour les sceptiques, je pense quand même que c'est le genre de technologie qui va se mettre en place si elle fonctionne, parce que, finalement, ce n'est pas tant le fonctionnement de l'équipement qui pose aujourd'hui le plus de problèmes, mais avant tout le renouvellement par l'augmentation de la performance et surtout les mises à jour d'équipement. Les disques durs mécaniques en IDE, qu'est ce qui les pousse dehors? Leur capacité et surtout leur interface... Qu'est ce qui pousse les graveurs de DVD sur l'IDE dans les poubelles? La même raison puisqu'on a aujourd'hui du SATA qui fait mieux avec moins de fils.
    Les HDD SDD vont se renouveler pour les mêmes raisons. Quand les HDD SSD vont avoir des capacités gargantuesques (au delà du To) à offrir, les petits actuels finiront au mieux en disque externe dans un boîtier, au pire sur une étagère...
  • KyrO_82 , 4 décembre 2012 18:59
    Quelque ms tous les 3 ans, c'est pas ça qui va augmenter la consommation.
    Et ces qq ms ne vont pas non plus chauffer les autres composants qui se trouvent à coté, vos arguments ne tiennent pas.
    800W pendant 10ms 1 fois par heure = 2.2mWh
    Rien que la capacité thermique du chip devrait pouvoir absorber ça...
  • 1815 , 4 décembre 2012 19:11
    génial... mais ça sert à quoi? dans 5 ans personne ne voudra plus utiliser un SSD d'aujourd'hui...
    ex: j'ai un vieux quantum bigfoot qui traine dans un placard. capacité? 1Go. taille? 5,25". vitesse? 2Mo/s. dans la poche, j'ai une clé usb qui est 32 fois plus "grosse", 10 fois plus rapide, 300 fois plus légère...
  • dener , 4 décembre 2012 19:43
    1815génial... mais ça sert à quoi? dans 5 ans personne ne voudra plus utiliser un SSD d'aujourd'hui...ex: j'ai un vieux quantum bigfoot qui traine dans un placard. capacité? 1Go. taille? 5,25". vitesse? 2Mo/s. dans la poche, j'ai une clé usb qui est 32 fois plus "grosse", 10 fois plus rapide, 300 fois plus légère...


    heuu le quantum en question qui ne fait que 1Go il date quant ? parce que en 2007 il ne devait plus être en vente depuis au moins 5 ans (et encore).

    Sans trop vouloir m'avancer on as passer il me semble un CAP technologique depuis 2010 avec l'arrivée des SSD, l'utilisation des SSD se cantonne aux disques système pour les particuliers et à part une trééééés grosse augmentation de la taille de l'OS 128Go me parait un temps soit peut "suffisant" donc avec une telle technologie il est envisageable de garder pendant plusieurs années le même support.

    nota : faut se méfier de la correction automatique :/ 
  • iznogooood , 4 décembre 2012 19:43
    très bonne "découverte" ... ... ... ... ...qui ne verra jamais le jour dans les domaines autres que le militaire !
    les lobbys ne permettront jamais ça pour les entreprises et le grand public lol
  • Denver Beale , 4 décembre 2012 20:01
    Tu le sort d'ou le 800W? -_- Ras le bol des gens qui lisent / entendent les choses de travers pour ensuite faire des commentaires sur se qu'ils s’imaginent avoir vu/entendu.

    800°C c'est quand même extrêmement chaud. Un ssd pèse dans les 100g dont probablement un bon 50g de puce cristallisé, ces 50 grammes à 800°C vont dissiper la chaleur autour du ssd...les PCB pourrai en souffrir ainsi que certains isolants (câbles, bobines etc) et d'autres composants. Donc pour l'augmentation de la durée de vie... il faudrait que l'énergie requis soit assez faible pour ne pas endommager les composants voisins, ou prévoir une séparation physique des puces pendant l'opération.
  • Gerophil , 4 décembre 2012 20:07
    1815génial... mais ça sert à quoi? dans 5 ans personne ne voudra plus utiliser un SSD d'aujourd'hui...ex: j'ai un vieux quantum bigfoot qui traine dans un placard. capacité? 1Go. taille? 5,25". vitesse? 2Mo/s. dans la poche, j'ai une clé usb qui est 32 fois plus "grosse", 10 fois plus rapide, 300 fois plus légère...


    D'accord et pas d'accord.

    D'accord car j'ai un ssd intel de 40 Go depuis 3 ans et même si je ne pense pas vouloir le renouveler il est encore très loin d'être mort. D'ici 2/3 ans et des ssd de l'ordre du tera pour 200 € *reve* il est clair que je le changerai !

    Pas d'accord car en voulant augmenter la densité de stockage et les perfs on réduit la finesse de gravure desdites puces et donc leur durée de vie. Si un jour on arrive à 500 cycles de durée de vie car on veut des ssd de 10To dans 1.8" avec des débits de quelques go/s on sera bien content d'avoir une telle techno !


    KyrO_82Quelque ms tous les 3 ans, c'est pas ça qui va augmenter la consommation.Et ces qq ms ne vont pas non plus chauffer les autres composants qui se trouvent à coté, vos arguments ne tiennent pas.800W pendant 10ms 1 fois par heure = 2.2mWhRien que la capacité thermique du chip devrait pouvoir absorber ça...


    800° C ! Pas 800 W ;)  j'avais pas vu la durée mais il est clair que 800°C pendant quelques ms (disons 10) c'est rien à dissiper. Je veux même bien poser mon doigt pour servir de dissipateur s'il le faut !
    En tout logique poser son doigt là dessus revient à acquérir autant de chaleur que si on le mettait son doigt 1s sur un objet à 45°C. On ne risque pas vraiment de se bruler !)
  • Gerophil , 4 décembre 2012 20:08
    Denver BealeTu le sort d'ou le 800W? -_- Ras le bol des gens qui lisent / entendent les choses de travers pour ensuite faire des commentaires sur se qu'ils s’imaginent avoir vu/entendu.800°C c'est quand même extrêmement chaud. Un ssd pèse dans les 100g dont probablement un bon 50g de puce cristallisé, ces 50 grammes à 800°C vont dissiper la chaleur autour du ssd...les PCB pourrai en souffrir ainsi que certains isolants (câbles, bobines etc) et d'autres composants. Donc pour l'augmentation de la durée de vie... il faudrait que l'énergie requis soit assez faible pour ne pas endommager les composants voisins, ou prévoir une séparation physique des puces pendant l'opération.


    800°C c'est extrêmement chaud mais 10 ms c'est extrêmement bref ! Cf ma réflexion plus haut...

    J'ajouterais que 800°C c'est tellement extrêmement chaud que c'est la température d'une flamme de briquet : pourtant personne ne fait vraiment gaffe quand il manipule un briquet ! On doit être des ouf dingues !
  • The_Litle_Thing , 4 décembre 2012 20:15
    confirmation le 19 novembre..???


    Pour les particuliers ce n'est pas intéressant, mais les serveurs, ça le devient...
  • KyrO_82 , 4 décembre 2012 20:24
    Citation :
    800° C ! Pas 800 W ;)  j'avais pas vu la durée mais il est clair que 800°C pendant quelques ms (disons 10) c'est rien à dissiper. Je veux même bien poser mon doigt pour servir de dissipateur s'il le faut !
    En tout logique poser son doigt là dessus revient à acquérir autant de chaleur que si on le mettait son doigt 1s sur un objet à 45°C. On ne risque pas vraiment de se bruler !)

    Oups ouais, ° pas W :D  merci de me corriger ^^
    Et pour le reste, +1

    Citation :
    Tu le sort d'ou le 800W? -_- Ras le bol des gens qui lisent / entendent les choses de travers pour ensuite faire des commentaires sur se qu'ils s’imaginent avoir vu/entendu.

    800°C c'est quand même extrêmement chaud. Un ssd pèse dans les 100g dont probablement un bon 50g de puce cristallisé, ces 50 grammes à 800°C vont dissiper la chaleur autour du ssd...les PCB pourrai en souffrir ainsi que certains isolants (câbles, bobines etc) et d'autres composants. Donc pour l'augmentation de la durée de vie... il faudrait que l'énergie requis soit assez faible pour ne pas endommager les composants voisins, ou prévoir une séparation physique des puces pendant l'opération.

    On parle du coeur à 800°. Un CPU arrive à 100° en continu, sans "faire fondre les câble alentour". Donc 800° pendant 10 ms c'est vraiment rien, comme le dit Gerophil tu peux poser le doigt dessus...


  • 1815 , 4 décembre 2012 21:28
    Citation :
    1815génial... mais ça sert à quoi? dans 5 ans personne ne voudra plus utiliser un SSD d'aujourd'hui...ex: j'ai un vieux quantum bigfoot qui traine dans un placard. capacité? 1Go. taille? 5,25". vitesse? 2Mo/s. dans la poche, j'ai une clé usb qui est 32 fois plus "grosse", 10 fois plus rapide, 300 fois plus légère...


    heuu le quantum en question qui ne fait que 1Go il date quant ? parce que en 2007 il ne devait plus être en vente depuis au moins 5 ans (et encore).


    ben justement, le sujet ici c'est d'étendre la durée de vie à largement plus que 5 ans.
  • tuuute , 4 décembre 2012 21:43
    Juste pour information : pour graver un CD-RW un graveur le fait fondre localement en le chauffant vers les 500-700°C ! Même en gravant pendant 2 minutes non stop ça n'a aucun impact sur la température du pc... Alors je trouve toutes remarques du genre "ohlala c'est trop chaud, on pourra jamais avoir ça" (je résume) complètement ridicules.
Afficher plus de commentaires