Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Free : bientôt autant d'abonnés mobiles que ADSL

Par - Source: Tom's Hardware FR | B 8 commentaires

Les résultats d'Iliad pour le trimestre de juin à septembre sont tombés : tout va bien pour le groupe. Son chiffre d'affaires est en augmentation de 52,6 % par rapport à la même période de l'année dernière. La croissance du nombre d'abonnés à Free Mobile est toujours soutenue : 805 000 nouveaux clients ont souscrit en trois mois (+ 22,4 %). Au 30 septembre ils étaient 4,4 millions. Il est même probable que Free Mobile conclue l'année avec autant d'abonnés que Free ADSL/Fibre !

Rappelons que Free Mobile n'existe que depuis janvier de cette année. En un an, la marque aura récupéré 6,4 % du marché. Sur les trois derniers mois, elle a attiré 60 % des nouveaux abonnés mobiles. L'activité mobile représente 30 % du chiffre d'affaires sur le troisième trimestre.

Mais le mobile n'est pas le seul axe de développement d'Iliad. Sur le haut débit fixe, le groupe progresse toujours avec + 2 % d'abonnés et + 9 % de revenu sur le trimestre par rapport au précédent. Iliad est fier d'avoir pu augmenter son ARPU (revenu moyen par utilisateur) grâce « au succès commercial de l'offre Freebox Révolution d'une part, et de la progression des usages et des revenus générés par les services audiovisuels d'autre part ». Et pour encourager ses utilisateurs à consommer ces services audiovisuels, Free poursuit ses efforts de dégroupage et procédera bientôt à l'installation de NRA-MeD, des noeuds de raccordement plus proches des abonnés permettant une montée en débit.

Afficher 8 commentaires.
Cette page n'accepte plus de commentaires
  • -8 Masquer
    LVM , 15 novembre 2012 10:36
    Ce qui est intéressant de voir c'est que Free a fait bien plus d'abonnés que certains prévoyaient (805000 contre moins de 700000 prévus par les analystes).

    Les problèmes de data n'ont pas trop l'air de faire fuir les clients. Sans doute que ceux qui sont impactés se font beaucoup plus entendre que ceux pour qui tout va bien. De plus les problèmes semblent se concentrer sur les grandes agglomérations dont surtout la région Parisienne.
    Je suis d'ailleurs utilisateur de Free Mobile et j'ai d'ailleurs pas trop à m'en plaindre. Je ne crois pas être le seul si j'en juge par ces chiffres de recrutement impressionnants.

    Intéressant aussi de voir que la Revolution continue d'attirer les clients, déjà parce que c'est un bon produit, mais l'effet réduction couplé avec l'abonnement mobile doit jouer.
  • turlupin en ptard , 15 novembre 2012 12:29
    http://www.rue89.com/rue89-eco/2012/04/16/jai-assiste-au-lancement-de-free-mobile-de-linterieur-231223

    http://owni.fr/2012/10/31/niel-voit-rouge-press/

    Juste pour remettre les choses en perspective
  • malfretup , 15 novembre 2012 12:33
    Au final on ne sait pas donc ce qui aurait du se passer après avoir engrangé 3 millions de clients chez Free Mobile !

    Je suis aussi chez Free Mobile, je constate aussi des désagréments pour les DATA, mais bon, je ne suis pas à crier dès qu'un problème surgit... Free Mobile est jeune et malgré tout ils construisent un réseau qui va être à mon avis très vite très dense et super opérationnel...

    On verra bien avec le temps
  • fitfat , 15 novembre 2012 13:14
    malfretup>Après 3 millions d'abonné, il y avait 3 possibilité :
    -le business model était bon et rien ne change
    -le business model était mauvais et les prix auraient augmentés (pour les nouveaux abonnées)
    -le business model était trop bon et les prix auraient baissés (pour tous)

    Apparemment, le business model était bon.

    Turlupin>On connais le journaliste à l'origine du témoignage dans l'article de rue89 ?
  • -7 Masquer
    LVM , 15 novembre 2012 15:09
    turlupin en ptardhttp://www.rue89.com/rue89-eco/201 [...] eur-231223http://owni.fr/2012/10/31/niel-voit-rouge-press/Juste pour remettre les choses en perspective


    En même temps j'ai lu de salariés de Free témoignant qu'il n'en n'était rien. J'y fais plus confiance à un journaliste qui cherche à rester anonyme (ça j'avais encore jamais vu !). Et ça serait pas la première fois que Rue89 cherche à racoler du lecteur en racontant n'importe quoi.
    Mais la plainte de Free montre qu'être anonyme ne couvre pas ce genre d'agissements, et j'espère bien que le juge forcera Rue89 à dévoiler l'identité de son journaliste.

    D'ailleurs depuis on a curieusement plus entendu parlé de ces fameux problèmes. Soit tout s'est résolu comme par magie soit en fait c'était bidonné.

    Faut voir que Free s'est pris le courroux d'un paquet de monde en se lançant dans le mobile: syndicalistes de chez les concurrents, opérateurs, hommes politiques corrompus, journalistes en mal d'audience, hateboys, ... Mais Free a tellement fait bouger les choses que le public a évidement suivi, surtout qu'il était plus qu'exaspéré des pratiques monopolisantes des 3 gros et des tarifs parmi les plus chers d'Europe.


    ps: et puis c'est tellement mieux chez les conditions de travail chez les autres opérateurs. Tiens chez Orange ils se suicidaient tellement leur bonheur était insupportable... :sarcastic: 
  • fitfat , 16 novembre 2012 09:30
    LVMEn même temps j'ai lu de salariés de Free témoignant qu'il n'en n'était rien. J'y fais plus confiance à un journaliste qui cherche à rester anonyme (ça j'avais encore jamais vu !). Et ça serait pas la première fois que Rue89 cherche à racoler du lecteur en racontant n'importe quoi.Mais la plainte de Free montre qu'être anonyme ne couvre pas ce genre d'agissements, et j'espère bien que le juge forcera Rue89 à dévoiler l'identité de son journaliste.D'ailleurs depuis on a curieusement plus entendu parlé de ces fameux problèmes. Soit tout s'est résolu comme par magie soit en fait c'était bidonné.Faut voir que Free s'est pris le courroux d'un paquet de monde en se lançant dans le mobile: syndicalistes de chez les concurrents, opérateurs, hommes politiques corrompus, journalistes en mal d'audience, hateboys, ... Mais Free a tellement fait bouger les choses que le public a évidement suivi, surtout qu'il était plus qu'exaspéré des pratiques monopolisantes des 3 gros et des tarifs parmi les plus chers d'Europe.ps: et puis c'est tellement mieux chez les conditions de travail chez les autres opérateurs. Tiens chez Orange ils se suicidaient tellement leur bonheur était insupportable...

    Pareils. Je dis pas que les problèmes exprimés ne peuvent pas exister, néanmoins on a eu droit qu'a des témoignages anonyme en provenance des journalistes, des hateboys et des concurrents, des allégations non argumentés venant tant des journalistes que des concurrents et des rumeurs issue d'un peu partout mais surtout du coté des hateboys. Sans compter que depuis que le buzz autour de l'arrivé de Free s'est taris, on entend plus parler de ce genre de pratiques chez Free. Donc bon, c'est pas comme s'il y avait quelque-chose de solide ou durable derrière (à l'image des problèmes d'interconnexion entre Free et Orange).
  • Papounet17000 , 16 novembre 2012 21:23
    Avec Free, on a eue l'adsl à moins de 30 euros
    Avec Free, on eue la téléphonie mobile illimité à moins de 20 euros

    J'espère qu'un jour Free fera l'internet illimité par satellite pour moins de 30 euros, comme ça il n'y aura plus de laisser pour compte ce qu'on tendance à faire les trois concurrents.

    Je n'arrive toujours pas à comprendre comment on peut laisser des clients à moins de 1 méga en 2012.
  • fitfat , 19 novembre 2012 13:33
    Papounet17000>Simple, suffit de privatiser les réseaux.