Free Mobile mettrait en avant l'application SpeedTest

SpeedTest (crédit Info16)SpeedTest (crédit Info16)Selon un blogueur, Free utiliserait une astuce pour rassurer les utilisateurs de Free Mobile : le flux des applications de type SpeedTest serait mis en avant sur les antennes d'Orange. En clair — selon les tests — les applications SpeedTest donnent des résultats corrects sur les antennes Orange alors que les débits pratiques ne sont pas nécessairement aussi bons.

Une priorisation du flux ?

La méthodologie est simple : bartounet a installé l'application SpeedTest Mini sur un serveur dédié, une application fournie par SpeedTest pour effectuer des tests sur n'importe quel serveur. Il a ensuite effectué un test avec l'application officielle (sur des serveurs connus) et sur son serveur dédié avec l'application. En étant connecté à une antenne Free, tout va bien : les deux applications donnent des résultats identiques (environ 5,5 mégabits/s dans son cas).

En étant connecté à une antenne Orange sur le réseau Free, le comportement change : l'application officielle de SpeedTest donne des résultats corrects selon les tests (3,3 mégabits/s, 2,5 mégabits/s) alors que le test plus pratique, sur le serveur dédié, donne des résultats bien plus faibles au même endroit (1,2 mb/s, 0,3 mb/s). Pour l'auteur, pas de doutes : Free Mobile met en avant les flux issus de l'application Speedtest, a priori pour « rassurer » l'utilisateur. Comme les différentes applications SpeedTest sont très utilisées pour mesurer les débits sur les connexions mobiles, mettre le flux en avant permet d'améliorer l'image du fournisseur d'accès.

Nous n'avons pas pu tester nous mêmes, mais les résultats sont évidemment étonnant et — si ce bridage est bien présent dans la pratique — c'est un véritable problème. Rappelons que des tests ont déjà montré que les téléchargements de certains types de fichiers multimédias sont ralentis sur une connexion Free Mobile.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
19 commentaires
    Votre commentaire
  • jamais content
    Bon déjà la méthodologie est pas très bonne et je me fait l'avocat du Dia-Free-ble
    -il faudrait faire des centaines de mesures sur différentes antennes et à des horaires variés pour que ça soit statistiquement recevable
    -son serveur est peut-être bien connecté à son provideur mais quelle est la qualité du lien entre son provideur et Free ?
    -pour limiter le P2P, il y a peut être des limitations du débit entre son serveur et les clients free. Les serveurs officiels Speedtest ne sont peut être pas favorisés, c'est peut être son serveur qui est modéré
    3
  • geo87
    Je confirme cette observation. Des débits à rêver dans l'application Speedtest mais une exécrable qualité de navigation / téléchargement. Il devient même extrêmement difficile d'envisager un usage SSH / VPN. Prochaine étape pour moi: abandon du téléphone mobile j'en ai marre de ce service exécrable quelque soit l'opérateur
    1
  • turlupin en ptard
    Il y en a que ça étonne vraiment ? :D
    1