Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Une « Freebox on a chip » chez Broadcom

Par - Source: Broadcom

Lors du lancement de la Freebox Révolution, il a bientôt un an, nous avions démonté le boîtier de Free. Et force est de constater que si l'appareil propose beaucoup de fonctions, il est aussi composé de beaucoup de puces différentes. Broadcom, partenaire historique de Free, vient d'annoncer une puce qui va permettre de proposer les mêmes fonctions avec une seule puce (ou presque).

La BCM63168 est un effet un SoC (puce tout-en-un) à base de MIPS (deux cores à 400 MHz) qui est compatible ADSL2+ et VDSL2 mais qui intègre aussi — en vrac — la gestion des connecteurs Ethernet à 1 gigabit/s, du Wi-Fi à la norme 802.11n, du DECT, du PCI-Express et de l'USB 2.0. Toutes les fonctions en question sont proposées par Free mais la société a dû utiliser plusieurs puces pour arriver à ce résultat, alors que la puce qui gère la connexion à Internet est pourtant une Broadcom, la BCM6368. Le seul inconvénient est que Free utilise un processeur central nettement plus performant que la BCM63168, un modèle ARM de chez Marvell à 1,2 GHz.

Si Broadcom n'évoque évidemment pas Free dans son communiqué de presse, la société indique que la puce est prévue pour les offres triple play, une spécificité française.