Freebox Révolution : 1 an après, les promesses et... la réalité

Il y a un an, Free annonçait la Freebox Révolution. Si le boîtier a impressionné lors de son lancement, comme le montre notre actualité présentant le boîtier, il a déçu rapidement sur quelques points : les promesses de Xavier Niel ont parfois pris un peu de temps à se concrétiser.

Ce qui manque encore

Dans les promesses de Xavier Niel, il y avait la possibilité de lire « tous les formats vidéo ». Force est de constater que sur ce point, Free pêche. Si la Freebox V6 est bien meilleure que ses concurrents directs dans ce domaine, des boîtiers dédiés font mieux sur ce point et il arrive que la Freebox refuse certains fichiers. C’est heureusement rare.

L’autre point encore manquant, un an après, c’est l’accès au disque dur de la Freebox depuis l’extérieur. Depuis quelque mois, il est bien possible d’accéder au NAS depuis n’importe quel ordinateur, mais en passant par une interface web et avec quelques limitations. Il est possible de télécharger des fichiers depuis le disque dur vers n’importe quel ordinateur, mais pas l’inverse. Au vu des annonces, on pouvait espérer un accès direct en FTP, mais ce n’est pas (encore ?) le cas.

Les promesses tenues avec retard

Si la Freebox est une réussite au niveau du matériel, le logiciel n’était visiblement pas terminé au lancement. En plus des innombrables bugs, beaucoup de fonctions manquaient à l’appel. Au départ, le lecteur de Blu-ray ne lisait pas les Blu-ray 3D, ce qui a été corrigé durant l’année, le support de la technologie Flash, annoncé il y a un an, est arrivé très tard et avec beaucoup de limitations, avec les premiers firmwares, il était impossible de lire un DVD ou un Blu-ray via la sortie analogique (Peritel), le mode bridge, présent dans la V5, n’est arrivé qu’au mois d’août et il a fallu aussi attendre quelques mois pour que la Freebox V6 émette un réseau FreeWiFi.

Ce que Free a offert

Ne soyons pas totalement négatifs : Iliad a corrigé la majorité des bugs et a ajouté énormément de fonctions au fil du temps. Dailymotion, YouTube (un peu inutile avec Free, mais bon), Twitter, Facebook, les applications sont nombreuses. Free propose aussi de plus en plus de jeux et certains problèmes remontés par les utilisateurs, comme l’absence de capteur infrarouge pour les télécommandes universelles, sont corrigés par la société, même s’il s’agit parfois d’un honteux bidouillage.

Après un an, la Freebox Révolution peut être considérée comme un succès, les (nombreux) bugs de jeunesse ayant été corrigés. Et rappelons que la Freebox V7 est déjà en cours de développement...

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
21 commentaires
    Votre commentaire
  • il manque un S a "quelque mois".

    Article acide et conclusion bisounours...Dommage
    0
  • Je m'étais fait avoir avec la version 5
    Des tas de fonctionnalité "potentielles" mais au final rien de vraiment utilisables avec plénitude à cause de limitations logicielles ou de brevets que Free ne veut pas payer
    Je suis chez numericable eco a 20 euros par moi en 30M/s et avec le différentiel je me suis payé un vrai PC multimedia d'appoint
    je ne regrette pas
    -2
  • A la lecture de l'article je serais presque heureux d'avoir du attendre.....338 jours pour que Free me livre la V6... C'est un point qui aurait pu être mentionné d'ailleurs, les délais de livraisons, pour les abonnés, ont été juste scandaleux..
    0