Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Fibre optique : 4 millions d'abonnés en 2012

Par , 2007-11-08 - Source: reuters | B 3 commentaires

La fibre optiqueLa France devrait compter plus de quatre millions de foyers connectés à L’internet très haut débit par fibre optique d’ici 2012, c’est en tout cas l’objectif qu’à fixé le ministre délégué à l’industrie.

Onze millions de foyers connectés en ADSL

Inaugurant le « Broadband World Forum », François Loos, Ministre délégué à l’industrie a déclaré « Nous avons un objectif de quatre millions de foyers français raccordés à l’internet haut débit par de la fibre optique. C’est un objectif pour 2012 », en se facilitant que l’objectif de dix millions d’abonnés ADSL en 2007 ai été atteint avec dix-huit mois d’avance. En effet, actuellement onze millions de foyers français possèdent une connexion Internet haut débit, essentiellement par l’ADSL. La concurrence entre les opérateurs a favorisé le développement de l’Internet haut débit, et la France a un taux de pénétration de 14 %, très supérieur à la moyenne européenne, alors qu’il y a encore quelques années elle accusait un retard. Cela étant dit, de nombreuses zones rurales sont encore privées d’ADSL, et le déploiement de fibre optique dans les grandes villes ne fera qu’accroître la fracture numérique.

FTTH : une nouvelle bataille commerciale

Les fournisseurs d’accès commencent à déployer des réseaux en fibre optique jusque chez l’abonné. L’Eté dernier France Telecom a lancé une expérimentation FTTH (Fiber To The Home), dans quelques arrondissements parisiens et Free lui a récemment emboîté le pas en annonçant le déploiement de son propre réseau FTTH sur Paris puis dans d’autres agglomérations. Free a annoncé qu’il investira un milliard d’euros dans son réseau en fibre optique d’ici 2012, alors que plus prudent, France Telecom n’a pas communiqué de chiffres. Les opérateurs avancent en ordre dispersé et France Telecom regrette qu’aucune réglementation n’ait encore été fixée. « Pour que les investisseurs s’engagent, il faut quand même leur expliquer ce qui va se passer dans les prochaines années et la vitesse à laquelle on est en train de faire la réforme du cadre réglementaire est un peu lente par rapport à la bataille qui est en train de se préparer » souligne le président de l’opérateur historique.

Afficher 3 commentaires.
Cette page n'accepte plus de commentaires
  • Dav' , 11 octobre 2006 00:43
    Pendant ce temps là, la fracture numérique enpire...
  • cmdouales , 11 octobre 2006 01:11
    ... et les gosses grossissent...
  • Mictateur , 13 octobre 2006 20:57
    Citation :
    en se facilitant que l’objectif

    "félicitant", non ? :o