Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Fujitsu : le successeur du K, avec CPU hexadécacores

Par - Source: Fujitsu | B 2 commentaires

Fujitsu continue dans sa lancée : après un superordinateur atteignant 10 pétaflops, la société propose le « superordinateur en kit ». En fait, la société propose un système de base dont la puissance finale peut atteindre... 23 pétaflops.

Le PRIMEHPC FX10 est basé sur des processeurs SPARC (Fujitsu oblige), ici des SPARC64 IXfx cadencés à 1,8 GHz et dotés de 16 cores. Chaque serveur propose un processeur, 32 ou 64 Go de mémoire et deux liens bidirectionnels capables de travailler à 5 Go/s pour la liaison entre les serveurs.

Chaque serveur fait partie d’un « rack », composé de 96 serveurs, et le système de base de Fujitsu comprend quatre racks, soit 6 144 cores. La puissance de calcul estimée est de 90 téraflops pour le modèle « de base ».

Et Fujitsu explique que le système peut combiner 1 024 racks, ce qui permet d’atteindre un impressionnant 23 pétaflops au final (1 572 864 cores).

Le PRIMEHPC FX10 devrait être disponible dès le mois de janvier, à un prix inconnu, mais évidemment élevé. Et l’ensemble promet surtout un successeur au « K », le superordinateur actuel de Fujitsu. Le gain de puissance vient essentiellement du passage du SPARC64 VIIIfx (et ses 8 cores) au IXfx et ses 16 cores.

Commentaires
Interroger un expert

Votre question aux experts de la catégorie Les news : vos réactions du forum

Exemple : Android, ordinateur portable, usb, disque dur

Cette page n'accepte plus de commentaires
  • -1 Masquer
    shinsei , 8 novembre 2011 09:35
    1024 racks.... Et la marmotte... dans le papier d'alu.
    Bonjour la surface au sol nécessaire. Et ensuite l'overhead pour faire communiquer tout cela, même avec les liens à 5Go/s, fera que les 23 PTflops ne seront jamais atteints, ni même approché.
  • urschuca , 8 novembre 2011 14:33
    5Go/sec c'est la liaison entre serveurs pas entre racks (en plus il y en a deux par serveur). Les 23PTflops sont évidemment une puissance théorique, mais avec certains programmes bien conçu ils sont "approchables".