Disques durs Fujitsu : c'est vraiment fini

Les disques durs Fujitsu, c'est (vraiment) fini. La société vient en effet d'annoncer que la revente de ses activités de stockage à Toshiba était maintenant totalement terminée. Concrètement, une nouvelle société (Toshiba Storage Device Corporation, TSDC) remplace les activités de Toshiba et de Fujitsu dans le monde des disques durs. Cette société est détenue actuellement à 80 % par Toshiba et à 20 % par Fujitsu, mais la société japonaise devrait se retirer progressivement de TSDC pour — qu'à terme — l'ensemble appartienne totalement à Toshiba.

Rappelons que Fujitsu était spécialisé dans les disques durs 2,5 pouces et dans les modèles destinés au monde de l'entreprise (SAS, SCSI, etc.) alors que Toshiba ne proposait que des modèles destinés aux appareils mobiles (avec des modèles 2,5 pouces, mais aussi 1,8 pouce et même 0,85 pouce). TSDC devrait donc se concentrer sur les disques durs 2,5 pouces uniquement, les disques durs 3,5 pouces étant en passe de disparaître dans le monde professionnel et les modèles de 1,8 pouce et moins sont menacés par les périphériques à base de mémoire flash.