3/10 : un Galaxy S7 cassé sera difficile à réparer

Les premiers tests complets du Galaxy S7 parus hier sont unamines : le smartphone est très performant, très bon en photo et garanti une très bonne autonomie. Malheureusement tous les composants sont bloqués derrière l'écran d'un côté et une seconde dalle de verre au dos. Cette dernière est collée sur le châssis : pour la déposer il faut donc ramollir la colle en chauffant puis délicatement soulever avec une ventouse. Une fois ce premier obstacle passé, la suite du démontage est assez simple et ne demande que de jouer du tournevis. La batterie peut ainsi être remplacée relativement facilement. De même, pour la la carte mère ou la prise jack étanche.

Trop de colle, trop de verre

En revanche, le dépannage du port micro-USB est quasi-impossible. Pour le déconnecter, il faut d'abord décoller l'écran du cadre en métal principal du téléphone - la probabilité de briser le verre recouvrant l'écran OLED est très importante. Enfin, comme d'habitude, le verre de protection est solidaire de la couche OLED : impossible de changer l'une sans jeter l'autre.

Au final, le Galaxy S7 est un excellent téléphone que ses heureux propriétaires feraient bien de protéger par une coque pour amortir les inévitables chocs sur ses dalles de verre.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire