La Galaxy Tab Wi-Fi : 450 €

La Galaxy Tab, tablette phare de Samsung, va passer au Wi-Fi. La version 3G/Wi-Fi, proposée par les opérateurs, est séduisante mais a un gros problème de prix : lancée à 700 € en version 16 Go, elle a calmé les ardeurs de beaucoup d'acheteurs. Ce nouveau modèle, qui se contente du Wi-Fi, est donc moins onéreux, Amazon le propose en précommande pour 450 €. 

Pour les caractéristiques, c'est du classique : écran de 7 pouces en 1 024 x 600, Android 2.2, processeur Samsung Hummingbird et 16 Go de mémoire interne. Deux capteurs vidéo sont présents, un de 3 mégapixels et un de 1,3 mégapixels, et la tablette est Wi-Fi 802.11n et Bluetooth. Bonne idée, elle propose un lecteur de cartes microSDHC.

Reste à voir si les utilisateurs suivront : les tablettes 10 pouces sont à des prix proches — l'iPad de première génération vaut 390 € en version 16 Go — et l'intérêt réel des tablettes de 7 pouces est le fait qu'elles sont plus mobiles, plus légères. Et comme la tablette est ici limitée à un usage « sédentaire » du fait de l'absence de 3G, l'intérêt du format diminue un peu.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
33 commentaires
    Votre commentaire
  • Il est clair que Samsung a "poussé le bouchon" un peu loin... Du fait de la supériorité commerciale d'Apple, ils ont sorti un produit aux performances relativement similaires mais à des prix plus qu'exhorbitant alors qu'ils auraient très bien pu avoir des prix agressifs tout en expliquant les avantages de leur ardoise ;)
    0
  • Pour une fois je suis en faveur d'Apple aussi, là clairement la différence de prix avec l'Ipad 1 est trop important, et même s'il est plus polyvalent, il reste 100€ trop chère.
    0
  • Si Samsung parvient à vendre tout ce qu'il a la capacité de produire pour l'instant sans devoir investir dans des usines plus grandes qu'il faudra ensuite continuer à rentabiliser quand la concurrence sera plus rude, je ne vois pas pourquoi ils se priveraient.
    Tout comme Apple, Samsung se doit aux yeux de ses actionnaires, de ne pas vendre les produits au prix de revient plus une marge fixe, mais bien, de les vendre au prix maximum que les clients sont prêts à payer et pour l'instant, c'est très facile à appliquer au vu de l'absence de concurrence réelle. Sans la sortie de l'iPad2, le tarif serait encore plus élevé. Il ne faut pas s'en faire: l'apparition des HTC flyer, des Xoom et compagnie auront tôt ou tard raison de ce tarif. Mais en attendant, Samsung profite et se goinfre de bénéfices et en tant que futur acheteur, je dirais qu'il est urgent d'attendre.
    0