Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

L'affaire des Geforce Mobile défectueuses bientôt réglée aux USA

Par - Source: Nvidia Settlement | B 33 commentaires

Vous vous en souvenez peut-être douleureusement : un grand nombre de puces graphiques Nvidia - majoritairement les Geforce 8x00M embarquées dans des PC portables Apple, Dell et HP  - ont souffert d'une très mauvaise fiabilité, provoquant leur décès prématuré au bout de quelques mois ou années selon leur usage. Devant le problème, les consommateurs américains ont lancé une action de groupe contre Nvidia, action qui devrait trouver une issue en cette fin d'année.

Les avocats représentants Nvidia et les membres de l'action ont préparé un accord global, qui vient d'être présenté aux plaignants. Aux termes de cet accord, Nvidia offrira aux membres de l'action un GPU (ou chipset ou carte mère, le cas échéant) de rechange et prendra en charge les coûts liés à l'opération (expédition, main d'oeuvre, etc.). Dans le cas particulier des PC portables HP, le remplacement du GPU ou de la carte mère n'étant plus possible faute de pièces disponibles, les clients se verront offrir un PC portable de remplacement équivalent à celui d'origine.

Les plaignants ont jusqu'au 5 novembre pour rejetter cet accord. Il sera adopté définitivement par le juge en charge du dossier le 20 décembre. 

Commentaires
Afficher les 33 commentaires.
Cette page n'accepte plus de commentaires
  • dark-jedi , 30 septembre 2010 10:32
    et quid des autres pays? :'( 
  • Altaiir , 30 septembre 2010 10:43
    et pour nous rien ?
    d'ailleurs qu'en est-il des autres marques? notamment ASUS?
  • turlupin en ptard , 30 septembre 2010 10:48
    Altaiiret pour nous rien ?
    Tu voudrais profiter d'une décision judiciaire US hors des USA ? Elle est bien bonne, celle-là :lol: 

    Si tu veux être dédommagé, engage une action dans ton pays.

    Faut être sérieux, tout de même !
  • -2 Masquer
    matthieu lamelot , 30 septembre 2010 10:57
    On peut lancer des actions de groupe en France dorénavant, il me semble, non ?
  • Anonyme , 30 septembre 2010 10:58
    demande a sarko ce qu il a fait de la loi, il l a proprement entérré, pour que ses amis industriels puissent continuer a sévir en toute impunité, comme lui
  • turlupin en ptard , 30 septembre 2010 10:58
    Non, le principe des "class action" à l'américaine n'est toujours pas d'actualité.

    edit : en France, ailleurs, j'avoue ne pas m'être renseigné.
  • deg-tcd , 30 septembre 2010 11:33
    Ouais, comme au dessus, et les acheteurs en europe ils peuvent pleurer devant leur bécane hs... :o  :o  :o 
  • Altaiir , 30 septembre 2010 11:35
    qui a dit que je voulais profiter d'une décision judiciaire US? je ne crois pas avoir écrit ca.
    mais dans la mesure ou le problème est reconnu les marques pourraient faire un effort (même si je sais que je rêve là).
    Et figure toi que "dans mon pays" il n'est aucunement possible de recourir à l'équivalent d'un class action.
  • Ctrolon , 30 septembre 2010 11:36
    Nous risquons de ne jamais voir une telle nouvelle en France malheureusement pour nous...
    Encore une fois merci à "nos politiques", toujours prompt à suer sang et eau pour défendre notre bien être et nos droits avant leurs propre intérêts personnels.

    Comment? Une Utopie?
    Zut alors, on nous aurait menti.
    Pourtant, ce n'est pas la politique de la "maison"...

    Zut, Flute alors :p 
  • TailS_tff , 30 septembre 2010 11:46
    "mauvaise faibilité"
  • Tremex , 30 septembre 2010 11:50
    Parfois des plaignants français peuvent s'ajouter à une "class action", mais semble-t-il si ça a été prévu à l'origine. Ce qui a permis par exemple à des petits porteurs de s'associer à la plainte contre Jean-Marie Messier et Vivendi. On voit alors même des publications dans les journaux pour informer les plaignants.

    Sinon, autre futur sujet d'inquiétude, l'article de "Science & Vie" (publicité gratuite) sur les problèmes des nouvelles soudures RoHS sans plomb, et les courts-circuits qui peuvent -plus facilement- en résulter. Pas glop à partir de 2011 en gros.
  • 1815 , 30 septembre 2010 12:14
    ca fait 4 pavilion DV (8xxx et 7xxx) flingues que je vois passer depuis mai. tous evidemment hors garantie.
    merci nvidia...
  • -1 Masquer
    deg-tcd , 30 septembre 2010 13:00
    C'est dingue, il ya des boites qui ont fait de mauvais choix technologiques, ou produit une série de chipset avec un défaut (je pense à VIA par exemple) et n'en finissent plus de crever. Et les gens laissent Nvidia continuer d'enfler tout le monde, sans conséquences, c'est débectant! S'ils pouvaient fermer boutique ça me réjouirait assez...


    Enfin, ce qui me rassure un peu, c'est le nombre de fabricants de pc portables qui sont passé à sur du matos Ati/Amd...
  • emachedé , 30 septembre 2010 13:47
    Plus d'infos sur ce scandale peu relayé chez nous à l'époque des faits.
    Ici:
    http://www.cpolitic.com/cblog/2009/01/11/droit-du-consommateur-le-scandale-silencieux-des-puces-graphiques-nvidia/

    En France, faites vous rembourser intégralement au motif du vice caché!
  • Hornpipe , 30 septembre 2010 14:51
    "C'est dingue, il ya des boites qui ont fait de mauvais choix technologiques, ou produit une série de chipset avec un défaut (je pense à VIA par exemple) et n'en finissent plus de crever. Et les gens laissent Nvidia continuer d'enfler tout le monde, sans conséquences, c'est débectant! S'ils pouvaient fermer boutique ça me réjouirait assez...
    Enfin, ce qui me rassure un peu, c'est le nombre de fabricants de pc portables qui sont passé à sur du matos Ati/Amd..."

    Remarque déplacée.

    Toutes les boîtes ont ce genre de problème. Cela fait des années que je navigue entre Nvidia et Ati (TNT 2 Riva, Geforce 2 GTS, Radeon 9100 Pro, 9600, Geforce 7600 GT, Geforce 9800 gx2, Radeon HD5870)...

    Et vous savez quoi ?
    Si ma 9800 gx 2 avait bien le packaging du die défectueuxet ma radeon HD5870 (payée avec le remboursement de la 9800gx2) a le fameux GSOD (recherche internet pour ceux qui ne connaissent pas)...

    La seule chose qu'apporterait la dissolution Nvidia, ce sont des prix à la hausse. Pour le reste, les fabricants de puce sont tous plus mauvais les uns que les autres depuis ces deux-trois dernières années. Et si je devais donner mon avis objectivement, je ne saurai pas vous dire lequel de Nvidia ou de Ati est le plus pourri. Au lieu de perdre du temps sur la 3D, leur surround ou leur Eyefinity (on ne leur en demande pas tant), ils feraient bien de commencer par maîtriser l'art de la conception et de la programmation de pilotes.

    Enfin, sachez que cette affaire relève du vice caché et que j'ai obtenu le remplacement de ma Geforce 9800 gx2 en déposant une déclaration au greffe du juge de proximité contre le distributeur. Pour des raisons évidentes, et afin de ne pas ternir la réputation de ce dernier, qui, par ailleurs, a toujours produit du matériel fiable, je ne divulguerai pas son nom. Pour cette procédure, vous n'êtes pas contraints de faire appel à un avocat. Par contre, cela demande de savoir constituer quelques preuves mais c'est à la portée de tout le monde...
  • Hornpipe , 30 septembre 2010 14:59
    Après relecture : Je précise que le remplacement de ma Geforce 9800 gx2 ne s'est naturellement pas fait à l'identique (uisque toutes les cartes sont affectées par ce problème : il y avait déjà eu remplacement à l'identique avant le contentieux et la nouvelle carte était tombée elle aussi en rade !

    Pour être plus précis, le remplacement a été proposé par le distributeur pour que je retire mon assignation, ce que j'ai fait en faisant connaître mon désistement.
    En réalité, cela permet au constructeur de vous fournir une carte sans avoir à vous dédommager de la somme que vous avez dépensée, ce qui leur coût bien entendu moins cher puisqu'en vous donnant une nouvelle carte d'un montant équivalent (dans mon cas une GTX 480), ils ne vous remboursent pas leur marge.

    Très souvent, donc, il n'est même pas besoin d'aller au bout du contentieux.
  • 1815 , 30 septembre 2010 16:34
    interessant... tes cartes etaient hors garantie?
  • Hornpipe , 30 septembre 2010 17:22
    J'ai acheté la 9800 gx2 courant 2008 ; je l'ai fait remplacer sous garantie courant 2009 ; et j'ai agi en justice début 2010 en voyant que le modèle de remplacement avait le même problème. Oui, elle était sous garantie (2 ans), mais vous verrez ci-dessous que cela importe peu. Du coup, ils me l'ont échangé contre le modèle en vogue à l'époque (la GTX480). Sauf qu'un consommateur qui a connu 2 ans de surchauffe du GPU à cause d'une mauvaise conception et qui reçoit une GTX 480, comment dire ?!... Il pourrait le prendre de travers. Donc il la revend pour acheter de l'ATI.

    Et c'est là qu'il découvre le fameux GSOD qui touche les puces 57xx/58xx, un écran gris avec des lignes verticales qui apparaît de manière intermittente parfois une fois en un an, parfois moins, parfois beaucoup plus (comme c'est mon cas) et qui peut résulter sur un blocage total de la machine.
    Personne ne sait d'où çà vient, si ce n'est que le nombre de personnes qui ont rencontré le problème est non négligeable.

    Évidemment, que ce soit le la surchauffe due au packaging du die sur les Nvidia ou le GSOD chez ATI, les problèmes ont été bien étouffés comme il faut, y compris dans la presse informatique (mais tous diront bien sûr qu'ils ont consacré un article à la chose pour s'en défendre !).

    Sauf que voilà, garantie constructeur ou pas, si vous découvrez un vice caché, la loi vous offre la possibilité d'agir dans les deux ans de la découverte de ce vice.

    L'article 1641 du code civil définit le vice caché comme étant un défaut indécelable affectant une chose ayant fait l’objet d’une vente à condition qu'il la rende impropre à l'usage auquel elle est destinée, et qu'il en diminue tellement l'usage que l'acquéreur ne l'aurait pas acquise ou qu'il en aurait donné un moindre prix s'il avait eu connaissance de ce défaut.

    La garantie des vices cachés est une protection aménagée pour le consommateur afin de le préserver des défauts de la chose vendue qui trouvent leur origine dans une cause antérieure à la vente. Il s’agit donc de s’assurer que la vente d’un bien soit faite au prix le plus juste, la charge des vices de la chose qui se sont formés avant la vente étant mécaniquement répercutée sur le vendeur par le biais de cette garantie... quand le consommateur l'invoque (c'est à dire dans 0,0000001% des cas).

    Dans cette logique, il importe peu que le vendeur ait eu connaissance du vice ou non. Le vice caché ne couvre donc pas exclusivement les vices volontairement dissimulés (l’action en garantie pour vice caché est d’ailleurs possible concomitament à l’action en nullité pour dol, comme le rappelle l’arrêt de la 1ère chambre civile de la Cour de cassation du 6 novembre 2002, n° de pourvoi 00-10192) : la garantie des vices cachés couvre l’intégralité des défauts du bien dès lors qu’ils sont indécelables après un examen sommaire de la chose.

    Autrement dit, si vous avez une carte qui présente des traces de choc et que vous ne l'avez pas signalé, le vice n'est pas caché : il est visible. Au contraire, si, d'un premier coup d'oeil, vous ne remarquez rien et que la carte n'est pas fonctionnelle : c'est un vice caché.

    Au final, le juge cherchera à savoir si l’acquéreur aura raisonnablement pu vouloir procéder à l’achat dans le cas où il aurait eu connaissance du vice. Le vice doit donc constituer une gêne à l’utilisation prévue de la chose.

    C'est typiquement le cas d'une carte graphique qui plante régulièrement. Vous l'avez achetée pour qu'elle fonctionne, mais elle plante souvent. Toute la difficulté est de démontrer le plantage et la régularité du plantage, ainsi que de prouver le lien entre le plantage et la carte graphique.

    Dans le cas de la Geforce 9800 gx2, j'ai réuni quelques articles affichant les températures moyennes par GPU avec des relevés thermiques, j'ai fait des relevés avec GPU-Z et j'ai ajouté tous les articles (3 sur tout le net !!!) que j'ai trouvé sur le problème du packaging du die des GPU G80.

    Voilà.

    Après, il suffit de rédiger une déclaration au greffe avec vos informations état civil, les infos sur la société que vous attaquez (dont son numéro SIRET & RCS), les faits, les textes sur lesquels vous vous basez (article 1641 du code civil) ainsi que vos prétentions (remboursement intégral auprès du vendeur, remboursement moins la marge du vendeur auprès de l'assembleur, remboursement moins toutes les marges auprès du constructeur).

    Sachez en outre que nous bénéficions d'une action directe de toute société ayant participé à la chaîne de production/distribution du produit incriminé.



  • -1 Masquer
    deg-tcd , 30 septembre 2010 17:55
    Ouais, mais bien sûr... Et tu penses que combien de personnes vont aller suivre cette procédure? combien vont baisser les bras et combien de gens pas au courant des faits iront racheter autrechose dans la même marque en se disant qu'ils n'ont pas eu de chance... Et pendant ce temps là, tout va bien chez Nv...

    Vivement que ces charognes soient rachetés et dépecés par Intel tiens...
  • -1 Masquer
    deg-tcd , 30 septembre 2010 17:59
    On à un MBP avec une 8600gt dedans à la maison, il à été remplacé après avoir crâmé après trois jours de service, remplacé pour le même modèle, si demain il reclaque j'ai plus que les yeux pour pleurer... Alors fuck off Nvidia!
Afficher plus de commentaires