L'intelligence artificielle AlphaGo bat l'homme à son propre jeu

Match 1 - Google DeepMind Challenge Match: Lee Sedol vs AlphaGo

Cette réussite est le fruit du projet DeepMind de Google qui explore les complexités de l’intelligence artificielle. On se souvient que le système avait fait beaucoup parler de lui en janvier dernier lorsqu’AlphaGo avait battu le champion européen de Go. Pour rappel, le nombre de positions exceptionnellement élevé dans un jeu de Go (1070) signifie que l’intuition joue un rôle très important. C’est pour cela que les machines avaient jusqu’à présent du mal à battre les grands joueurs de Go. Il faudra attendre la fin des quatre autres matchs, mais une victoire d’AlphaGo sera encore plus impressionnante que celle de Deep Blue sur Gary Kasparov en 1997. Pour mémoire, IBM a battu le célèbre joueur d’échec, ce qui a marqué une nouvelle étape dans le développement d’intelligences artificielles.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
10 commentaires
    Votre commentaire
  • AlphaGo = Google qui est ici un concurrent d'IBM sur la recherche en intelligence artificiel (lien : http://googleresearch.blogspot.fr/2016/01/alphago-mastering-ancient-game-of-go.html ).
    D’ailleurs battre un joueur de Go est bien plus une prouesse que battre un joueur d'echec car dans le jeux de Go comme dit dans l'article le nombre de position (10^70) est beaucoup plus élévé que les possibilité aux jeux d'echec. Pour bien se rendre compte le nombre d'atome dans l'univers serait de 10^80.
    C'est aussi ce qui permettait aux jeu de Go de résister aux ordinateur... jusqu'à présent
    0
  • Je ne sais pas ce qui m'a pris d'associer AlphaGo à IBM. C'est évidemment Google. Désolé. La news a été rectifiée.
    0
  • Ceci étant dit, Deep Blue qui battait Kasparov c'était ... il y a presque 20 ans... l'IA d'IBM qui s'appelle Watson a déjà plus de 5 ans et a beaucoup d'avance dans les usages utiles pour la Société (Cancérologie, ...)
    1