Chrome pourrait bientôt bloquer les crypto-mineurs cachés


Depuis quelques semaines, certains sites testent une méthode de financement originale – voire illégitime – destinée à compléter ou remplacer les publicités : le crypto-mining. Si les scripts comme CoinHive étaient à l’origine bienveillants, demandant l’accord du lecteur pour utiliser un peu de sa puissance CPU pendant qu’il consulte le site, des dérives ont rapidement fait leur apparition, les sites malveillants utilisant désormais les ressources matérielles sans avertir les utilisateurs.

A lire aussi :
- Comparatif : quelle GeForce ou Radeon pour miner de l'Ethereum ?
- Bitcoin et Ethereum : leur minage consomme l'équivalent d'une centrale nucléaire
- 10 raisons de penser que le Bitcoin va disparaitre (ou pas)
- Bitcoin, Litecoin : la folie des crypto-monnaies

Miner à l’insu de l’utilisateur

Des solutions ont fort heureusement fait leur apparition, par exemple des extensions pour les principaux navigateurs permettant de bloquer ces scripts (tel AntiMiner pour Chrome). Les ingénieurs en charge du développement de Chrome chez Google envisagent quant à eux de directement ajouter une permission dans le navigateur destinée à bloquer ce type de comportement et de script. L’idée serait de mesurer l’utilisation CPU d’une page donnée sur une période donnée : si des limites sont dépassées (par exemple 100% d’utilisation sur 60 secondes), la page passe alors en mode « basse consommation », avec des ressources CPU disponibles drastiquement diminuées. En arrière plan, un onglet en mode « basse consommation » serait même totalement mis en pause.

Rien n’est toutefois encore clairement défini, d’autant que ce genre de solutions pourraient également porter préjudice à d’autres utilisations légitimes demandant d’importantes ressources CPU (applications graphiques intensives, traitement de données, jeux en ligne, simulations et calculs scientifiques,…). Mais une chose est sure : une solution doit être trouvée au « cryptojacking »…

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire