Google va proposer 1 gigabits/s aux internautes

Google va-t-il devenir un concurrent de Free, France Telecom et autres SFR ? Aux États-Unis, oui. En effet, la société, jamais avare en nouveautés, va proposer à un certain nombre de foyers (entre 50 000 et 500 000) une connexion à très très haut débit (plus que le très haut débit, donc), 1 gigabit/s (et pas 1 gigaoctet/s, comme nous avons pu le voir parfois). Point intéressant, la solution choisie par Google (qui sera dévoilée le 26 mars) utilisera une nouvelle façon de fibrer les immeubles, sans plus de précisions. Reste que l'intérêt pour Google est évident : passer outre les « taxes Google » et surtout, ce qui est moins innocent, diminuer les coûts de certains services de la firme. En effet, en déployant son propre réseau, la firme pourrait se permettre de proposer (au hasard) du Full HD sur YouTube avec de gros débits sans devoir acheter de la bande passante forcément onéreuse : le coût est négligeable pour la société.

Notons toutefois qu'une connexion à 1 gigabit/s a des avantages, mais aussi des défauts : outre l'obligation de travailler en Ethernet pour obtenir le débit maximal, peu de sites sont capables de transmettre des données à cette vitesse vers les utilisateurs. Et Google ne donne pas le prix de sa future connexion, même si la firme promet un tarif compétitif.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
11 commentaires
    Votre commentaire
    Meilleurs commentaires
  • Col Hanzaplast
    Comme d'habitude avec ce genre d'annonce, il faudra pour profiter de la bande passante maximum:
    - Être en descente.
    - Avoir le vent dans le dos.
    - Pédaler très très fort :D
    13
  • Tous les commentaires
  • toto408
    Faut aussi avoir des DD costauds pour enregistrer à 1GB :o
    ça fait rêver :)
    -1
  • Col Hanzaplast
    Comme d'habitude avec ce genre d'annonce, il faudra pour profiter de la bande passante maximum:
    - Être en descente.
    - Avoir le vent dans le dos.
    - Pédaler très très fort :D
    13
  • SiM07
    La limite en l'occurrence de débit n'est plus chez le client mais bien déporté coté serveur. Même sur un réseau ethernet en local on n'arrive pas à 1 gigabit.

    A voir si l'opération est ponctuelle ou pas. Google propose bien une couverture Wifi à San Francisco si mes souvenirs sont bon.

    Bref, faut tester !
    1