Theora sur ARM : Google intervient

Google vient d'aider le projet TheorARM, destiné à proposer un décodeur optimisé pour le codec Theora avec les processeurs ARM. Expliquons. Theora est un codec vidéo libre, qui n'utilise pas de brevets (du moins en théorie) et qui a donc le gros avantage de ne pas nécessiter de paiements pour son utilisation. Theora est notamment utilisé par Mozilla comme codec pour les vidéos en HTML5, alors que d'autres (comme Microsoft ou Apple) préfèrent le H.264, plus efficace mais soumis à des brevets et à une redevance. Google, par contre, n'a pas choisi : Chrome propose la prise en charge de Theora et du H.264, même si YouTube (qui appartient à Google) ne prend en charge que le H.264.

Un des principaux problèmes de Theora, outre son efficacité moindre que celle du H.264, est son décodage. Sur un ordinateur personnel, ce n'est pas un problème, la puissance nécessaire est assez faible pour que n'importe quel processeur actuel puisse décoder une vidéo encodée en Theora. Mais sur les appareils mobiles, un problème se pose : les processeurs ARM ne sont pas adaptés au décodage vidéo (ils n'ont généralement pas de FPU) et aucune puce ne décode le codec Theora de façon matérielle, alors que le H.264 est pris en charge par la majorité des designs actuels. L'idée de TheorARM est donc d'optimiser le décodage du codec Theora pour qu'il soit possible de lire une vidéo avec un processeur ARM. Le développeur du programme a donc modifié les libraires utilisées pour le décodage pour supprimer le code flottant (lent sur ARM) et a optimisé le tout pour que la lecture soit possible sur des CPU ARM.

Point intéressant, TheorARM était à la base sous licence GPL— pour que le créateur du programme puisse le vendre — mais l'apport financier de Google a permis le changement de licence, vers une licence BSD, permettant à TheorARM d'intégrer le codec Theora plus facilement.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
7 commentaires
    Votre commentaire
  • Anonyme
    il faut inverser les 2 licences (bsd et gpl) dans le dernier paragraphe.
    -1
  • LVM
    Mais si je comprend bien c'est toujours pas un décodage matériel ?

    J'ai bien l'impression donc que ça risque de ne pas suffire pour convaincre le monde de l'électronique pour s'y mettre.

    Et je croyais que Google avait racheté ON2 pour leur codec VP8 ?

    J'ai un peu de mal à comprendre dans quelle direction ils vont... mais j'espère que eux le savent. ;)
    2
  • dandu
    gmat3kil faut inverser les 2 licences (bsd et gpl) dans le dernier paragraphe.


    Non.
    4