Philips se retire de l'électronique grand public

Philips arrête les produits grand publicPhilips arrête les produits grand publicPhilips a revendu la partie grand public de son activité au japonais Funai pour 150 millions d’euros. Après 80 ans passés sur ce secteur avec ses lecteurs de salon, téléviseurs, la création des cassettes audio et sa défaite lors de la guerre des formats face au VHS, voici un Européen de plus qui jette l’éponge, selon les propos recueillis par le Wall Street Journal.

La fin officielle d’une époque qui s’est terminée il y a longtemps

La nouvelle n’est pas très surprenante. Cela fait plusieurs années que la firme se retire petit à petit de ces marchés (cf. « Philips quitte le marché des dalles LCD »). Le P.D.G de Philips a expliqué que les consommateurs n’achetaient plus de lecteurs de DVD ou Blu-ray en raison de la transition du divertissement vers Internet. En conséquence, les marges de sa division grand public sont inexistantes et la firme accuse d’une perte trimestrielle de 358 millions d’euros en raison d’une amende de 509 millions d’euros imposée par la Commission européenne dans une affaire de manipulation des prix sur le marché des téléviseurs durant les années 90.

Philips va maintenant se concentrer sur le marché des équipements pour hôpitaux et autres instituts de soin et les ampoules LED qui sont ses gros facteurs de croissance. Le chiffre d’affaires du dernier trimestre 2012 de sa division médical a pris 7 % et représente maintenant 40 % des revenus de la société.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
9 commentaires
    Votre commentaire
  • Une page se tourne...
    0
  • C'est vraiment dommage ! Leurs télévisions sont vraiment excellentes !
    0
  • C'est vraiment dommage, Phillips fesait des produit d'une très bonne qualité.
    0