Le graphène pour refroidir les CPU

Se passe-t-il un mois sans qu'un chercheur trouve une nouvelle application au graphène ? Ce matériau, isolé seulement en 2004, est pressenti par une équipe de l'Université de Rice comme une solution à la dissipation de la chaleur produite par nos chères puces.

Le graphène possède en effet une excellente conductivité thermique : 5000 Watt par mètre par Kelvin. Par comparaison, le diamant, qui détenait le record précédemment n'atteint que 2600 W.m-1.K-1 et un métal comme le cuivre plafonne a 390 W.m-1.K-1. Même lorsque le graphène est déposé sous forme de film sur un substrat de silice, sa conductivité thermique se maintient à 600 W.m-1.K-1. Dans les mêmes conditions, le cuivre n'assure plus que 250 W.m-1.K-1. Le graphène pourrait donc accélérer la dissipation de la chaleur à la fois entre les transistors au sein des composants, et aussi de la surface des composants à l'extérieur. Grâce à cela, les puces pourraient être cadencées à de plus hautes fréquences, ou être rendues plus complexes, par exemple 3D.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
13 commentaires
    Votre commentaire
  • gento_koken
    On va atteindre des perf de dingue avec les générations futures de cartes graphiques et des CPU !!
    A quand un cpu à base de graphène !? :P
    1
  • ilo34
    dans une dizaine d'année minimun car le développement des puces qui sortiront di-ci les prochaine sont planifié depuis assez longtemps et comme dit plus haut ce matérieaux n'a était découvert qu'en 2004 donc a la "sortie" intel ou amd n'ont pas dus parier dessus directment
    0
  • Anonyme
    Il pourrait même complètement remplacer le silicium d'ici quelques années j'avais lu ça dans Science et vie et là aussi : http://www.centrale3d.com/?Et-apres-le-silicium-Le-graphene
    1