Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

IBM régule le trafic et réduit le CO2

Par - Source: Tom's Hardware FR | B 11 commentaires

Dans le cadre deux projets distincts réalisés en Europe du Nord, IBM a décidé de s’intéresser au douloureux problème de la régulation du trafic et de ses conséquences sur l’environnement.

Le premier, relevé par notre confrère GreenIT.fr, pointe du doigt une initiative de péage urbain mis en place par Big Blue et NXP Semiconductors dans la ville de Eindhoven aux Pays-Bas. Le projet, qui vient de passer 6 mois en test, vise à proposer une solution technologique pour la régulation de trafic afin de réduire le temps passé dans les embouteillage. Le dispositif permet ainsi aux automobilistes d’adapter leur comportement en fonction des heures de pointe et ainsi de payer en fonction de leur itinéraire - facturé au km - grâce à un GPS embarqué qui calcule le coût total de l’itinéraire en fonction du prix de la route. Le projet devrait être porté à l’ensemble du pays en 2016.

Résultat, une réduction des kilomètres parcourus, mais également une diminution de 10% des émissions de CO2, affirment notre confrère.

Le second, initié à Stockholm, s’articule autour de la prévision de déplacements. IBM a mis en place un dispositif permettant aux habitants, ainsi qu’aux autorités locales de la capitale suédoise, d’anticiper leur déplacement dans la ville en sélectionnant la meilleure option de déplacement.

IBM centralise les données capturées dans la ville par de multiples sources (des GPS de taxis aux capteurs de trafic, le trafic ferré ainsi que la météo) afin d’établir un état de la circulation. Les habitants peuvent alors envoyer un SMS stipulant leur point de départ ainsi que leur lieu d’arrivée. En retour, le service mis en place par Big Blue leur retournera un instantané de la circulation et des différents moyens de transport à leur disposition ainsi que le moyen le plus rapide.

Dans un communiqué, IBM affirme que “le système de gestion du trafic mis en oeuvre a permis de réduire la circulation de 20% dans la capitale suédoise, et les temps de déplacement de près de 50%. Les émissions de gaz toxiques ont été diminuées de 10% et la proportion de véhicules verts a augmenté de 9%”.

Commentaires
Interroger un expert

Votre question aux experts de la catégorie Les news : vos réactions du forum

Exemple : Android, ordinateur portable, usb, disque dur

Cette page n'accepte plus de commentaires
  • lechat85 , 16 avril 2010 14:13
    Faire payer les citadins en plus de tout ce qu'ils payent déjà pour 10% d'émissions en moins, c'est ridicule.

    La solution d'IBM me semble plus judicieuse...
  • eat your potato , 16 avril 2010 14:41
    Citation :
    Le dispositif permet ainsi aux automobilistes d’adapter leur comportement en fonction des heures de pointe et ainsi de payer en fonction de leur itinéraire - facturé au km - grâce à un GPS embarqué qui calcule le coût total de l’itinéraire en fonction du prix de la route.


    Big brother, where are you?
  • deg-tcd , 16 avril 2010 15:31
    eat your potatoBig brother, where are you?


    idem... c'est bien joli de réguler, mais là on sait en permanence ce que tu fais...
  • Afficher les 11 commentaires.
  • turlupin en ptard , 16 avril 2010 17:17
    Citation :
    la proportion de véhicules verts
    Ce concept est une escroquerie, il vise à faire croire qu'un véhicule pourrait ne pas polluer, au sens couramment accepté du mot "pollution".
    En dehors des véhicules à traction animale ou humaine, ça n'existe pas.

    Le problème de la pollution et des transports urbains est d'abord un problème d'urbanisme que personne ne semble vouloir régler parce que trop d'intérêts contradictoires sont en jeu, y compris ceux des constructeurs automobiles.

    On pourra faire tous les progrès que l'on veut dans le rendement des moteurs, la dépollution, etc... tant qu'on ne réduira pas les besoins de déplacement quotidien on ne règlera rien.

    Après il faut mettre en oeuvre une politique de transports urbains en commun qui est le deuxième outil incontournable pour régler ce problème de pollution.

    Sans même parler de l'amélioration des conditions de vie des banlieusards à qui les bourgeois ont imposé l'exil et des heures de transports épuisants pour se réserver les centres ville (en France, au moins).

    M'enfin.. ce que j'en dis... ça fait 30 ans que je le dis, alors... :sarcastic: 
  • Rorothermidor , 17 avril 2010 08:41
    Citation :
    tant qu'on ne réduira pas les besoins de déplacement quotidien on ne règlera rien.

    Je garde à l'esprit que le premier concerné par tout ceci est l'état qui persiste à envoyer ses fonctionnaires par monts et par vaux. Le fait est que pour trouver du travail il faut actuellement faire un minimum de 30 bornes et l'hégémonie des grandes distributions qui détruisent peu à peu les magasins de proximité qui ne peuvent pas offrir les même conditions de prix nous pousse à nous rendre un peu plus loin que nécessaire pour faire nos courses. Voilà ou en est l'état du trafic actuellement.

    Moi ça fait moins longtemps que j'en parle mais je dois dire que c'est la chose la plus établie qui soit et le seul vrai problème lié directement à l'utilisation des automobiles.

    Si on parle automobiles vertes, celles qu'ils pensent les plus vertes à savoir le tout électrique ne satisfait pas aux besoins de la population: trop peu d'autonomie. En prenant mon exemple personnel, la nouvelle Renault 100% électrique n'a que 180 km d'autonomie hors rien que pour aller bosser chaque jours je dois me coltiner 200 bornes aller/retour. Lorsque mon employeur, à savoir l'état, m'enverra à moins de 10 km, j'échangerais volontiers mon 2.0L DTi contre un tout électrique.
  • turlupin en ptard , 17 avril 2010 14:01
    La voiture électrique n'est pas une solution car la choisir revient à déplacer la pollution, à l'externaliser, en quelque sorte.
    Au lieu de polluer l'endroit où on circule on pollue l'endroit où on produit l'énergie électrique et où on stocke les déchets de la production.
    En gros on pollue les campagnes pour dépolluer les villes et ce n'est pas exactement le même danger. Pour être bien clair, l'énergie électrique c'est, en France et dans d'autres pays, majoritairement le nucléaire et une pollution gravissime en plus d'une militarisation de la société.
    Sans oublier que capitalisme + nucléaire = catastrophe programmée.

    Le problème de la pollution, de l'urbanisme et des transports est un problème de nature politique et on nous propose uniquement des solutions techniques (normal, les politiciens ne veulent pas froisser les industriels et les bourgeois qui s'enrichissent de la pollution et de toutes les aberrations du système actuel et les techniciens en profitent pour vendre leurs rossignols).

    En comparant avec la santé : que penseriez-vous d'un médecin qui vous proposerait de soigner la scarlatine, la rougeole, ou n'importe quelle maladie ayant des manifestations cutanées par une simple application de fond de teint, histoire de cacher la misère ?

    Alors demandez-vous pourquoi vous continuez à voter comme des cons pour des politiciens, droite et gauche confondues, qui vous refilent des solutions techniques pour tous les problèmes de nature politique : la violence, la pauvreté, le chômage, les retraites, la santé publique, l'instruction publique, les transports, etc... etc...

    Maintenant on nous vend de l'écologie à toutes les sauces mais uniquement sous forme de solutions techniques, sans jamais penser à la dimension politique de cette façon de penser le monde.

    Merde ! Je suis presque content de n'en avoir plus pour des années à supporter ce monde de cons !

  • eat your potato , 17 avril 2010 14:08
    Citation :
    Pour être bien clair, l'énergie électrique c'est, en France et dans d'autres pays, majoritairement le nucléaire et une pollution gravissime en plus d'une militarisation de la société.


    Euh, même si je suis à peu près d'accord avec ce que tu dis, pourquoi parles-tu d'une militarisation de la société ? Je ne vois pas trop le rapport avec l'écologie ou de développement durable.
    Aussi tu dis que "capitalisme + nucléaire = catastrophe programmée", j'aimerai bien savoir pourquoi tu penses ça, parce que quitte à faire cliché, "communisme+nucléaire = tchernobyle"
  • turlupin en ptard , 17 avril 2010 17:09
    Citation :
    Euh, même si je suis à peu près d'accord avec ce que tu dis, pourquoi parles-tu d'une militarisation de la société ??
    Encore un exemple des trucs que j'en ai marre de répéter depuis 30 ans.
    Quid de la sécurité des installations, des transports de matériaux radio-actifs, des stocks de "déchets", du plutonium, etc...
    Tu crois que ce sont les agents EDF, SNCF ou les routiers qui en sont chargés ?
    Les sites nucléaires ne sont pas vraiment traités comme les zones d'implantation de centres commerciaux, non plus...
    Citation :
    Je ne vois pas trop le rapport avec l'écologie ou de développement durable.
    Dommage !
    Par ailleurs, ça aussi je le répète depuis que des politiciens véreux (pléonasme) essayent de vendre cet oxymore : il ne peut pas y avoir de développement durable.
    A moins d'être le dernier des cons, on comprend que c'est impossible. Et je ne vais pas en refaire la démonstration, merde !
    Citation :
    Aussi tu dis que "capitalisme + nucléaire = catastrophe programmée", j'aimerai bien savoir pourquoi tu penses ça
    Il te faut vraiment un dessin ?
    Course au profit, sécurité bradée parce que quand on a râclé partout pour augmenter les profits c'est forcément là où il ne faut pas faire d'économie que le "bon gestionnaire" va trouver le moyen d'en faire.
    Renseigne toi sur ce qui se passe depuis cinquante ans dans les centrales. En France et ailleurs. La liste des "incidents" est incroyablement longue et plus angoissante que ce qu'on veut bien laisser filtrer.
    Les victimes sont plus discrètes parce qu'on fait en sorte de les faire sortir des statistiques. En France, par exemple, on fait de plus en plus appel à des entreprises de sous-traitance pour la maintenance, ces entreprises font appel à des intérimaires pour les travaux qui entraînent une exposition à la radioactivité et ces travailleurs ne sont pas suivis médicalement. De plus en plus ces entreprises emploient des travailleurs en situation irrégulière ou fragile, c'est encore plus simple, ils n'oseront jamais refuser ni se plaindre.
    Combien de cancers et leucémies au bout du compte ? On ne le saura jamais, ils mourront "discrètement".
    Rien de nouveau dans tout ça : la vie d'un ouvrier n'est rien comparée aux dividendes que l'entreprise versera aux collectionneurs de Rolex.
    Autrefois c'était les mines de charbon, de fer, de sel, de potasse, puis les hauts fourneaux, les laminoirs, les cubilots, puis les presses à emboutir, les machines transfert, les machines dévoreuses de chair humaine.
    Combien de morts, de mutilés de familles ravagées pour satisfaire les délires de malades mentaux à qui il en faut toujours plus même quand ils ont déjà tant que jamais, même au cours de mille vies, ils n'arriveront à gaspiller tout ce qu'ils ont volé au travail d'autrui ?
    Et aujourd'hui ? On continue à mourir dans les entreprises, toujours pour les mêmes raisons, toujours avec la complicité des mêmes : l'état et sa justice, toujours prêts à protéger non pas la veuve et l'orphelin mais le CAC40 le Dow Jones ou l'EuroStoxx.
    Citation :
    quitte à faire cliché, "communisme+nucléaire = tchernobyle"
    au détail près que l'URSS n'a jamais été un pays "communiste" mais une dictature qui fonctionnait, économiquement, selon un mode de capitalisme d'état, ce qui a beaucoup facilité le passage au capitalisme privé.
    C'est le système économique que je mets en cause, pas les idéologies affichées, qu'elles soient réelles ou pas.
    Ce qui compte ce n'est pas ce qu'on dit (l'idéologie) mais ce qu'on fait (le système économique) quand on veut évaluer les finalités et les risques associés.
    La finalité du capitalisme est le profit à n'importe quel prix, y compris la pollution, la guerre, l'esclavage, la dictature, etc...

    La Chine est une dictature qui prétend gouverner selon les principes du communisme (seuls les ignorants peuvent avaler ça) mais agit exactement comme les pays capitalistes occidentaux parce que c'est un pays capitaliste.

    Ce n'est pas parce qu'il y a écrit camembert sur la boîte que c'en est réellement.
  • sebbk , 17 avril 2010 20:53
    a savoir aussi que la pollution automobile des voitures particulieres est un PETIT pourcentage de la polution générale (emissionde co2 ou autre) par rapport aux industries. Donc reduire de quelques pourcent un petit pourcentage ne reduit pas de beaucoup en fait ... mais c tellement simple de taxer taxer et taxer en ne proposant SURTOUT pas de solution.
    Comme isait turlupin si des voitures "propres" utilisables quotidiennement PAR TOUS existaient, la oui je serais d'accord pour taxer les gens ne voulant pas faire le pas lors de l'achat d'une voiture neuve.
    Et puis les aberrations y'en a dans le systeme. qqn qui s'achete une gosse voiture juste pour sortir le we polura t'il plus que qqn avec une petite voiture qui roule tous les jours ??? Une famille avec 4 enfant pollura t'elle plus avec un monospace pour mettre tout le monde ou bien 2 citadines avec bonus ecologique ???
    Voila, meme si c'est un forum informatique et que ce n'est pas l'endroit pour ce sujet de pollution, ca fait du bien de raler de temps en temps
  • Earm , 18 avril 2010 13:44
    turlupin en ptardEncore un exemple des trucs que j'en ai marre de répéter depuis 30 ans.Quid de la sécurité des installations, des transports de matériaux radio-actifs, des stocks de "déchets", du plutonium, etc...Tu crois que ce sont les agents EDF, SNCF ou les routiers qui en sont chargés ?Les sites nucléaires ne sont pas vraiment traités comme les zones d'implantation de centres commerciaux, non plus...Dommage !Par ailleurs, ça aussi je le répète depuis que des politiciens véreux (pléonasme) essayent de vendre cet oxymore : il ne peut pas y avoir de développement durable.A moins d'être le dernier des cons, on comprend que c'est impossible. Et je ne vais pas en refaire la démonstration, merde !Il te faut vraiment un dessin ?Course au profit, sécurité bradée parce que quand on a râclé partout pour augmenter les profits c'est forcément là où il ne faut pas faire d'économie que le "bon gestionnaire" va trouver le moyen d'en faire.Renseigne toi sur ce qui se passe depuis cinquante ans dans les centrales. En France et ailleurs. La liste des "incidents" est incroyablement longue et plus angoissante que ce qu'on veut bien laisser filtrer.Les victimes sont plus discrètes parce qu'on fait en sorte de les faire sortir des statistiques. En France, par exemple, on fait de plus en plus appel à des entreprises de sous-traitance pour la maintenance, ces entreprises font appel à des intérimaires pour les travaux qui entraînent une exposition à la radioactivité et ces travailleurs ne sont pas suivis médicalement. De plus en plus ces entreprises emploient des travailleurs en situation irrégulière ou fragile, c'est encore plus simple, ils n'oseront jamais refuser ni se plaindre.Combien de cancers et leucémies au bout du compte ? On ne le saura jamais, ils mourront "discrètement".Rien de nouveau dans tout ça : la vie d'un ouvrier n'est rien comparée aux dividendes que l'entreprise versera aux collectionneurs de Rolex.Autrefois c'était les mines de charbon, de fer, de sel, de potasse, puis les hauts fourneaux, les laminoirs, les cubilots, puis les presses à emboutir, les machines transfert, les machines dévoreuses de chair humaine.Combien de morts, de mutilés de familles ravagées pour satisfaire les délires de malades mentaux à qui il en faut toujours plus même quand ils ont déjà tant que jamais, même au cours de mille vies, ils n'arriveront à gaspiller tout ce qu'ils ont volé au travail d'autrui ?Et aujourd'hui ? On continue à mourir dans les entreprises, toujours pour les mêmes raisons, toujours avec la complicité des mêmes : l'état et sa justice, toujours prêts à protéger non pas la veuve et l'orphelin mais le CAC40 le Dow Jones ou l'EuroStoxx.au détail près que l'URSS n'a jamais été un pays "communiste" mais une dictature qui fonctionnait, économiquement, selon un mode de capitalisme d'état, ce qui a beaucoup facilité le passage au capitalisme privé.C'est le système économique que je mets en cause, pas les idéologies affichées, qu'elles soient réelles ou pas.Ce qui compte ce n'est pas ce qu'on dit (l'idéologie) mais ce qu'on fait (le système économique) quand on veut évaluer les finalités et les risques associés.La finalité du capitalisme est le profit à n'importe quel prix, y compris la pollution, la guerre, l'esclavage, la dictature, etc...La Chine est une dictature qui prétend gouverner selon les principes du communisme (seuls les ignorants peuvent avaler ça) mais agit exactement comme les pays capitalistes occidentaux parce que c'est un pays capitaliste.Ce n'est pas parce qu'il y a écrit camembert sur la boîte que c'en est réellement.


    Tu m'enlèves les mots de la bouche.... je n'aurais jamais dit mieux, alors plutôt qu'un long discours, je met un énorme +1.
  • jasper1900 , 19 avril 2010 14:13
    du calme turlupin!

    Tes arguments ne sont pas foncièrement mauvais mais ... simplistes!
    L'homme a une forte influence sur son environement et elle est globalement néfaste, sur ce point nous sommes d'accord.
    Maintenant que faire?
    - tuer les méchants êtres humains pour protéger les gentils lapins?
    - renoncer de but en blanc à notre civilisation pour retourner à l'age des cavernes ?
    - essayer de limiter les effets de nos modes de vie sur notre environement?

    Personnellement les deux première solutions ne m'enchantent pas ...
    Et la troisième c'est le développement durable, c'est loin d'être idéal et ça ne fera pas effet du jour au lendemain mais il faut bien commencer un jour!

    pour le reste vu ton opinion de la civilisation et de la société, je me demande comment tu arrive à utiliser un ordinateur si vite obsolète et qui en plus nécessite autant de poluants pour sa fabrication et son fonctionnement (sans parler de son recyclage quasi inexistant et très toxique) pour aller sur internet construit et contrôlé par les vilains capitaliste et parler à des gens qui ne meritent que ton mépris car il ne t'écoutent pas alors que cela fait 30 ans que tu essaye de les éveiller...

    a+