IBM régule le trafic et réduit le CO2

Dans le cadre deux projets distincts réalisés en Europe du Nord, IBM a décidé de s’intéresser au douloureux problème de la régulation du trafic et de ses conséquences sur l’environnement.

Le premier, relevé par notre confrère GreenIT.fr, pointe du doigt une initiative de péage urbain mis en place par Big Blue et NXP Semiconductors dans la ville de Eindhoven aux Pays-Bas. Le projet, qui vient de passer 6 mois en test, vise à proposer une solution technologique pour la régulation de trafic afin de réduire le temps passé dans les embouteillage. Le dispositif permet ainsi aux automobilistes d’adapter leur comportement en fonction des heures de pointe et ainsi de payer en fonction de leur itinéraire - facturé au km - grâce à un GPS embarqué qui calcule le coût total de l’itinéraire en fonction du prix de la route. Le projet devrait être porté à l’ensemble du pays en 2016.

Résultat, une réduction des kilomètres parcourus, mais également une diminution de 10% des émissions de CO2, affirment notre confrère.

Le second, initié à Stockholm, s’articule autour de la prévision de déplacements. IBM a mis en place un dispositif permettant aux habitants, ainsi qu’aux autorités locales de la capitale suédoise, d’anticiper leur déplacement dans la ville en sélectionnant la meilleure option de déplacement.

IBM centralise les données capturées dans la ville par de multiples sources (des GPS de taxis aux capteurs de trafic, le trafic ferré ainsi que la météo) afin d’établir un état de la circulation. Les habitants peuvent alors envoyer un SMS stipulant leur point de départ ainsi que leur lieu d’arrivée. En retour, le service mis en place par Big Blue leur retournera un instantané de la circulation et des différents moyens de transport à leur disposition ainsi que le moyen le plus rapide.

Dans un communiqué, IBM affirme que “le système de gestion du trafic mis en oeuvre a permis de réduire la circulation de 20% dans la capitale suédoise, et les temps de déplacement de près de 50%. Les émissions de gaz toxiques ont été diminuées de 10% et la proportion de véhicules verts a augmenté de 9%”.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
11 commentaires
    Votre commentaire
  • Faire payer les citadins en plus de tout ce qu'ils payent déjà pour 10% d'émissions en moins, c'est ridicule.

    La solution d'IBM me semble plus judicieuse...
    0
  • Quote:
    Le dispositif permet ainsi aux automobilistes d’adapter leur comportement en fonction des heures de pointe et ainsi de payer en fonction de leur itinéraire - facturé au km - grâce à un GPS embarqué qui calcule le coût total de l’itinéraire en fonction du prix de la route.


    Big brother, where are you?
    1
  • eat your potatoBig brother, where are you?


    idem... c'est bien joli de réguler, mais là on sait en permanence ce que tu fais...
    0