Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Guide d'achat des meilleurs SSD

Guide d'achat des meilleurs SSD
Par

MAJ : Retrouvez notre comparatif de SSD

Longtemps, nous n'avons connu que les disques durs. Parfois, nous rêvions bien à une autre technologie plus rapide, mais cela paraissait tellement improbable que nous oubliions nos fantasmes. Puis les SSD sont arrivés. Leur première apparition dans nos pages date de mars 2006. A l'époque, Samsung (déjà eux !) venait de dévoiler au CeBit un prototype de 32 Go au format 1,8 pouce. Nous étions séduits par les vitesses annoncées (57 Mo/s en lecture !) mais réservés sur la fiabilité (inconnue). Surtout, le prix rendait ce premier SSD totalement inaccessible : 960 $, soit 30 $ le gigaoctet.

6 ans et demi plus tard, les SSD coûtent au minimum 71 centimes le gigaoctet, une baisse d'un facteur 42 (coïncidence ? Sans doute pas !). Grâce à cette baisse, on trouve des SSD un peu partout, de la grosse config de gamer, au netbook premier prix en passant par les ultraportables et Ultrabook. Le marché regorge de modèles au point qu'il est bien difficile de faire un choix. Pourtant, sous les jolis noms commerciaux et les superlatifs des étiquettes, les SSD se ressemblent énormément. Suivez-nous dans une revue des forces en présence.

OCZ, Kingston, Intel, Samsung, Crucial, Corsair, Plextor, Verbatim, Patriot... il est presque plus difficile de trouver une marque qui n'ait pas de SSD à son catalogue que l'inverse. Est-ce à dire que toutes ont développé soudainement l'expertise nécessaire à la fabrication d'un SSD ? Non ! La plupart se contentent d'utiliser un design existant : elles vendent des clones.

La guerre des clones

Deux éléments principaux déterminent les performances d'un SSD : son contrôleur et sa mémoire. Le contrôleur est la pièce maîtresse et seule une poignée d'entreprises en ont développé. Le plus répandu est un modèle SandForce. On rencontre également des Marvell puis quelques Samsung, Indilinx ou JMicron. Tous les contrôleurs récents sont interfacés en SATA 6 Gb/s et peuvent délivrer des débits de l'ordre de 500 Mo/s.

Mais le plus intelligent des contrôleurs ne peut rien sans mémoire rapide. On en distingue trois types (par ordre de performance décroissant) : synchrone, toggle mode, et asynchrone. Vous l'avez deviné, les SSD les moins chers embarquent la mémoire la moins rapide.

Pour y voir plus clair, voici un tableau récapitulant les combinaisons des modèles les plus répandus aujourd'hui sur le marché français. 

MarqueSSDContrôleurMémoire
CorsairCorsair Force 3SandForce SF 2281Intel-Micron Asynchrone
Corsair Force GTSandForce SF 2281Intel-Micron Synchrone
Corsair Force GSSandForce SF 2281Toshiba Toggle mode
CurcialCrucial M4Marvell 88SS9174Intel-Micron Synchrone
IntelIntel 330SandForce SF 2281Intel-Micron Synchrone
Intel 510Marvell 88SS9174Intel-Micron Synchrone (34 nm)
Intel 520SandForce SF 2281Intel-Micron Synchrone
KingstonKingston HyperXSandForce SF 2281Intel-Micron Synchrone (5000 cycles)
Kingston HyperX 3KSandForce SF 2281Intel-Micron Synchrone (3000 cycles)
Kingston V+200SandForce SF 2281Intel-Micron Asynchrone
Kingston V200JMicron JMF 66xToshiba non Toggle mode
OCZOCZ Agility 3 360 GoSandForce SF 2281Intel-Micron Asynchrone
OCZ Agility 4Indilinx Everest 2Intel-Micron Asynchrone
OCZ OctaneIndilinx EverestIntel-Micron Synchrone
OCZ PetrolIndilinx EverestHynix
OCZ RevoDrive 3 X2SandForce SF 2281 + VCAIntel-Micron Synchrone
OCZ Vertex 3SandForce SF 2281Intel-Micron Synchrone
OCZ Vertex 4Indilinx Everest 2Intel-Micron Synchrone
SamsungSamsung 830Samsung MCX S4LJ204X01Samsung Toggle mode
SandiskSandisk ExtremeSandForce SF 2281SanDisk/Toshiba Toggle mode
Il y a 0 commentaire.
Donnez votre avis