Le menu Démarrer des HoloLens va être vite fatigant et Microsoft le sait

La vidéo ci-dessous est la première a montré avec autant de détail le menu Démarrer du système d’exploitation de HoloLens, le casque de réalité augmentée de Microsoft.

Microsoft HoloLens Start / UI

La vidéo est un tutoriel pour l’application Actiongram qui permet de faire des vidéos combinant une scène réelle et des objets virtuels. Vu que HoloLens est censé tourner sur une version de Windows, l’utilisation d’un menu Démarrer n’est pas surprenante. Son manque d’originalité l’est peut-être plus. En effet, le menu est simplement un rectangle contenant des raccourcis et un panneau avec toutes les applications installées sur les lunettes. Si la sélection d’un objet du menu se fait en bougeant la tête, cliquer dessus demande de lever son bras et faire un mouvement du doigt qui sera reconnu par les lunettes. Répéter ce geste un nombre incalculable de fois dans la journée devrait être très vite fatigant.

Le Bluetooth Clicker pour HoloLens de MicrosoftLe Bluetooth Clicker pour HoloLens de MicrosoftMicrosoft croît qu’une bague Bluetooth est la solution

Microsoft semble être conscient du problème puisqu’il travaillerait sur une bague Bluetooth qui sert de bouton, selon The Verge. L’utilisateur aurait donc une solution plus simple pour cliquer sur les objets de l’interface. La question est de savoir si le design de Microsoft sera plus réussi que les modèles que nous avons vus jusqu’à présent. En effet, le CES est rempli de bagues Bluetooth, mais les designs sont tellement peu convaincants qu’aucun n’a pour l’instant séduit le grand public.

À lire aussi :

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • magellan
    Il est très juste de relever le manque flagrant d'ergonomie concernant ces produits, parce que fondamentalement aucun n'a été prévu dans un esprit de productivité.

    Il suffit de faire preuve de jugeote pour voir tout ce qui ne peut PAS fonctionner.
    - Si c'est encombrant, ça va fatiguer et agacer (casque de VR)
    - Si cela nécessite de s'agiter dans tous les sens pour l'utiliser, ça amuser cinq minutes, puis ça agacera ou lassera (Nintendo Wii avec sa Wiimote)
    - Si cela vient parasiter les sens (vue, ouïe...) cela va filer la nausée à une part des utilisateurs, donc forcément rebuter ceux qui voudraient s'y intéresser de peur de faire le mauvais choix

    De fait:
    - Tout ce qui touche à l'ergonomie "Minority report" est et restera selon moi une belle démonstration technique, mais certainement pas un concept exploitable en soi. Tant qu'on n'aura pas une reconnaissance vocale capable de traiter parfaitement la saisie, et derrière une correction automatique (grammaticale notamment), on ne pourra pas espérer se débarrasser du clavier/souris. Une fois cette étape franchie, alors oui nos mains pourront aller faire joujou soit en VR (mais sans moi, cf le point sur l'encombrement d'un casque VR), soit par holographie (bon là... j'ai le droit de rêver non?^^)
    - Tant que les dispositifs VR seront encombrants, ceux-ci ne seront guère accessibles qu'aux plus acharnés, fortunés, et donc ne seront finalement qu'une incursion réduite dans la réalité virtuelle à domicile.
    - Comme l'ont dit plus d'un analyste, tant que le porno ne se sera pas intéressé à la VR... ben... ça ne se démocratisera pas. (je sais c'est infâme comme raisonnement, mais il s'est déjà vérifié à maintes reprises)
    - Déjà qu'on n'a pas adhéré à la 3D via les lunettes dans les foyers, je doute que la VR puisse prendre une place quelconque chez nous dans un avenir proche.
    1