Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

L'Europe aussi se penche sur iBooks et ses livres

Par - Source: Vancouver Sun | B 1 commentaire

Les commissaires européens ont annoncé se pencher sur Apple et cinq maisons d’édition, dont Hachette Livre dans l’affaire portant sur leurs activités et une possible fixation des prix. Ils ont avoué avoir commencé leur enquête en décembre dernier et ils travaillent maintenant en collaboration avec le département américain de la justice qui a lancé une procédure similaire aux États-Unis.

Selon les propos recueillis par le Vancouver Sun, les commissaires auraient déjà un avis assez solide sur la question. En effet, ils ne parlent plus de présomptions, mais d’une tentative d'accords à l’amiable avec les maisons d’édition et Apple pour éviter un procès. Les autres parties concernées par cette procédure sont Harper Collins, Simon & Schuster, Penguin et la branche allemande de Macmillan (Verlagsgruppe Georg von Holzbrinck). Joaquin Almunia, le commissaire à la Concurrence, a fait savoir que l’Europe avait une série d’objections allant à l’encontre des pratiques liant la firme à la pomme et les maisons d’édition qui auraient fixé certains prix à la hausse et auraient tenté d’écarter des concurrents, tels que Amazon. Si les parties sont prêtes à modifier certaines pratiques commerciales, l'Europe abandonnera l'idée d'un procès.

Commentaires
Interroger un expert

Votre question aux experts de la catégorie Les news : vos réactions du forum

Exemple : Android, ordinateur portable, usb, disque dur

Cette page n'accepte plus de commentaires
  • Lefuneste77 , 13 mars 2012 17:18
    Il faut savoir qu'Apple prend 30% sur les ventes de son store, et que les éditeurs, ne pouvant pas afficher des tarifs différents de leur propre site, ont voulu augmenter les prix pour ne pas réduire leurs bénéfices quand ils vendent sur l'Apple Store.

    Déjà que la majorité des éditeurs basent le prix des livre numériques sur le grand format (ce qui le rend plus cher que la version physique au format poche!) sans pour autant reverser un centime de plus aux auteurs qui ne touchent que 5% en moyenne (fourchette entre 3 et 10) sur les ventes !

    Ca donne envie de revenir au piratage à l'ancienne, avec la planche et les requins, et balancer tous ces mafieux à la mer !