Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

iFixit démonte le nouvel iMac

Par - Source: iFixit | B 10 commentaires

La colle et le câble reliant l'écran au système sont loin d'être pratiques (source : iFixit)La colle et le câble reliant l'écran au système sont loin d'être pratiques (source : iFixit)

iFixit vient de démonter le nouvel iMac 21,5" 2012 utilisant un processeur quad core Core i5–3330S cadencé à 2,7 GHz. Il confirme qu’il y a bien une colle unissant l’écran au châssis. Apple rompt donc avec la tradition qui utilisait des aimants et il ne semble donc pas être le bonheur des bricoleurs, comme on pouvait le penser auparavant. Il est d’ailleurs si difficile à démonter et réparer soi-même que iFixit lui donne un score de 3 sur 10. La RAM est sur la face cachée de la carte mère, ce qui signifie qu’il faudra démonter la majorité des composants pour pouvoir y accéder et il est impossible d’ajouter un deuxième support de stockage qui ne provient pas d’Apple.

Écran : une dalle identique, mais un châssis plus fin

On découvre aussi que l’écran est une dalle LG IPS répondant au nom de LM215WF3. C’est exactement le même écran que sur les iMac de 2011 et 2010 (cf. « iFixit démonte le nouvel iMac et trouve le même écran »). C’est une petite surprise, puisque Apple avait affirmé qu’il utilisait un châssis plus fin grâce, entre autres, à utilisation d’un écran différent (cf. « iPad mini, MacBook Pro 13 pouces Retina, iMac et Mac mini : les nouveautés d’Apple »).

Nous savons donc maintenant que la dalle est identique et que la firme a seulement travaillé sur la couche antireflet et l’abri qui entoure la dalle. Concrètement, cela signifie que le verre et la dalle sont soudés, ce qui explique sans doute la finesse plus importante, mais signifie aussi que changer l’écran oblige de changer aussi le verre. L’écran utilise enfin une puce Texas Instruments (TPS65161) pour gérer l’alimentation et un contrôleur Parade DP627HDE.

L'iMac 2012 une fois l'écran retiré (source : iFixit)L'iMac 2012 une fois l'écran retiré (source : iFixit)Un nouveau système de refroidissement et un retour à Broadcom pour le module sans fil

La carte mère et l’agencement des composants sont très différents de l’an dernier. Le système de refroidissement a aussi beaucoup changé et on passe à un modèle utilisant un seul ventilateur. Cela est sans doute possible grâce à la baisse de la consommation du processeur Ivy Bridge. En plus de réduire le bruit généré par la machine, cela système est responsable de l’affinement du châssis. Concrètement, l’air froid arrive en bas de la machine et l’air chaud est expulsé à l’arrière, au milieu du panneau, au niveau du pied.

La carte d’alimentation du système provient de Delta Electronics et offre 12,1 V et 15,4 A. Le régulateur de tension provient de National Semiconducteur VM22AC et le modulateur de largeur d’impulsions multi-phase est un Intersil ISL6364.

Apple utilise maintenant un module WLAN et Bluetooth 4.0 en provenance de Broadcom (BCM4331 et BCM20702). Le module Gigabit Ethernet qui fait aussi office de lecteur de cartes SDXC (Broadcom BCM57765A1KMLG) est le même que l’an dernier avec juste un stepping plus élevé. Apple renoue avec ses habitudes après un passage chez Atheros l’an dernier. Il continue aussi de placer les antennes juste derrière le logo Apple à l’arrière du châssis.

Retirer le système de refroidissement demande d'enlever le processeur (source : iFixit)Retirer le système de refroidissement demande d'enlever le processeur (source : iFixit)Hitachi pour le disque dur, Hynix pour la RAM

Le seul composant immédiatement accessible lorsque l’on retire l’écran est le disque dur. Pour changer le reste, il faudra dévisser la carte mère et la retourner. Le disque dur de l’iMac d’iFixit signé Hitachi GST et l’emplacement pour SSD demande une barrette utilisant le slot propriétaire d’Apple.

La RAM est signée Hynix. On trouve deux barrettes de 4 Go PC3–12800 SO-DIMM. Une fois n’est pas coutume, elle n’est pas soudée à la RAM, mais si difficile d’accès que c’est tout comme. Bref, avec une RAM presque inaccessible et la nécessité d’utiliser un SSD en provenance d’Apple, il est préférable de payer la compagnie pour mettre à jour sa configuration au moment de l’achat ou choisir un iMac 27 pouces qui dispose de la trappe permettant de changer la RAM sans ouvrir le système. Il est même préférable de prendre un PC plus classique ou monter sa machine, si sa priorité est le bricolage.

On trouve enfin un GPU GeForce GT 640M et de la GDDR5 en provenance d’Hynix (H5GQ2H24AFR). Le chipset est un Intel Z77 (E213B384), le contrôleur Thunderbolt est un Intel DSL3510L Cactus Ridge, l’amplificateur audio est un SSM3302 d’Analog Devices, la puce audio est le même Cirrus Logic 4206BCNZ de l’an dernier et le processeur de la webcam est signé Vimicro (VC0359).

Réagir Afficher 10 commentaires.
  • Anonyme , 3 décembre 2012 08:28
    Bref entre ce nouvel iMac et le Macbook Pro Retina, Apple perd complètement son image "ecologique".
  • -6 Masquer
    Melaure , 3 décembre 2012 11:55
    On ne parle ici que de démontage, pas des métaux et produits chimiques employés ... ni même de la consommation électrique qui met une claque à la majeure partie des PC ... Un peu réducteur ton opinion, quand on voit le nombre de rigolos qui vont mettre des alim de plus de 1000W dans leurs PC assemblés (ou pas) ... super écolo ...

    Et rien ne t'empêche de le faire upgrader dans les centres techniques Apple qui ont tout ce qu'il faut pour le démonter proprement comme ceux d'avant ... c'est vrai que ça à un cout supplémentaire, mais personne ne vous oblige à avoir un Mac (on peut avoir un PC sous Unix aussi ;)  )

    De toutes façon l'upgrade ne concerne qu'une petite minorité de personnes (dont nous les posteurs de PrésencePC parce qu'on est des bricoleurs avertis et/ou ancien de la micro rompus à ça), mais pour les autres c'est parfois même dangereux de les laisser démonter ce genre de machine, et c'est pas si rare que ce soit l'utilisateur lambda qui la flingue au démontage ...

    Et si tu lis les news du monde PC, ça viendra aussi un jour car là aussi on essaye de miniaturiser de plus en plus ...
  • vedge2000 , 3 décembre 2012 12:23
    Citation :

    Un peu réducteur ton opinion, quand on voit le nombre de rigolos qui vont mettre des alim de plus de 1000W dans leurs PC assemblés (ou pas) ... super écolo ...

    Une alim de 1000W avec un rendement de 90% et bien plus écologique que alimentation de 500W avec un rendement de 70%!
  • -2 Masquer
    David Civera , 3 décembre 2012 13:00
    Je suis d'accord avec Melaure. L'avis du premier commentaire est trop réducteur. Pour parler d'écologie il faut parler des matériaux utilisés et des initiatives d'Apple dans ce domaine, du programme de recyclage dans les Apple store, la durée de vie des appareils qui est parmi les meilleures du marché et la revente des produits Apple qui est connu pour être excellente.

    Pouvoir réparer son PC soi-même ou pouvoir changer un composant n'est pas le seul critère écologique et dans le cas d'une panne, il est possible de passer par Apple ou un de ses partenaires. Ce n’est pas différent de la compétition. C'est juste pas le PC des bricoleurs...
  • -6 Masquer
    spae0899 , 4 décembre 2012 10:39
    Bon, c'est vrai que c'est un peu zarbi de mettre de la colle pour tenir l'écran...
    Mais ce qui est cool en revanche, c'est que ce n'est pas le cas sur le 27", juste 2 ventouses et les aimants cèdent. De plus, l'idée d'unifier le feuillet de protection à la dalle, c'est juste top pour ce problème récurrent de poussière derrière l'écran et qui finit pas le tâcher, surtout après démontage.
    Après c'est un réel bonheur de lui tripoter les entrailles.
    Mais effectivement, pour la grosse majorité des utilisateurs, le but n'est pas de l'ouvrir pour lui mater l'intérieur, il reste très bien comme cela dans sa configuration de base, cela ne concerne que les geeks.
  • 1815 , 4 décembre 2012 11:11
    ben ça peut être pratique de lui dépoussiérer les entrailles de temps en temps...
  • -6 Masquer
    spae0899 , 4 décembre 2012 11:22
    Bah, le mien ça fait 4 ans que je l'ai, il a pas crié auss'cour...
    En même temps, comme il traine pas par terre. C'est vrai que si t'es fumeur, il s'encrasse plus vite.
  • 1815 , 4 décembre 2012 15:51
    c'est comme sur les laptops: de temps en temps faut décrasser les rads. si t'as un chien/chat, tous les ans, sinon tous les 2-3 ans.
  • -6 Masquer
    Melaure , 5 décembre 2012 09:59
    Citation :
    Bah, le mien ça fait 4 ans que je l'ai, il a pas crié auss'cour...
    En même temps, comme il traine pas par terre. C'est vrai que si t'es fumeur, il s'encrasse plus vite.


    Il faut préciser que le refroidissement se fait essentiellement par convection et non par ventilation ... J'ai démonté un iMac Intel blanc de fin 2006 pour changer le DD, et pas de poussière dedans ... A priori la chose a été bien conçue, du moins dans cette génération. Pas essayé avec ceux en Alu, je préfère ne pas jouer avec la vitre. Ha oui et je viens de changer le DD d'un MacBook Pro de 2008 (jamais ouvert avant) d'une adhérente de mon association. Une légère trace de poussière sur les pales des deux ventilos, et rien dans le reste de la machine ...
  • magellan , 5 décembre 2012 12:02
    Les produits mac sont assez bien conçus à mon avis, car mine de rien, le tout intégré vendu à prix d'or a tout intérêt de ne pas tomber en panne au premier excès de poussière venu. Ceci dit, que ce soit plus "aisément" démontable ajoute quand même la possibilité de faire du ménage en préventif.

    En revanche, je rebondis surtout sur l'aspect écolo mentionné plus haut. Je crois qu'il faut observer l'intégralité d'une machine, depuis ses composants, sa production, son origine et sa destination, sa consommation... etc etc. De fait, Apple n'est globalement pas "pire" que les autres, voire potentiellement meilleur pour certains composants (du moins c'est ce qui se dit, là dessus je n'ai pas de bilan écolo clair pour en juger).
    Cependant, si on prend les aspects un à un:
    - Production: comme les autres
    - Origine: idem, du transport, de la pollution générée par les transporteurs
    - Le produit: contient des polluants, mais comme tous les produits électroniques du marché
    - Le potentiel de réparation: potentiellement moins bon qu'un PC démontable, mais comme ces machines sont souvent utilisées jusqu'à la corde (peu de renouvellement façon PC pour suivre la mode des composants puissants)...
    - Le recyclage: beaucoup de composants liés entre eux (haute intégration) donc potentiellement plus de rebut en cas de panne. Mais comme le niveau de panne n'est pas moins bon que la concurrence, ce serait à comparer plus précisément.
    - L'usage d'adhésifs/aimants: vu que les autres fabricants utilisent à outrance des plastiques dont je doute qu'ils soient globalement issus du recyclage, je doute que ce soit pire qu'ailleurs
    - Consommation: à valider unitairement, mais pas pire qu'un pc bien conçu. Les pc bas de gamme avec des alimentations à mauvais rendement doivent sûrement faire bien pire.

    Donc... Apple n'est pas spécifiquement "green", mais pas plus sale que leurs voisins.
Donnez votre avis