La plus petite photo imprimée en jet d'encre est invisible à l'oeil nu

Généralement, lorsqu'on imprime une photo c'est pour la regarder, la montrer. Par conséquent, l'idée d'une impression invisible peut paraître incongrue. C'est pourtant ce qu'ont réussi des chercheurs de l'école ETH Zurich : ils ont créé une image en couleurs mesurant 80 µm x 115 µm, dotée d'une résolution de 25 000 ppp.

Par comparaison, la totalité de cette image occupe une surface comparable à un seul pixel de l'écran d'un Mac "Retina". La prouesse technique est admirable et pourrait avoir des répercussions sur les techniques d'impression grand public. Car pour obtenir une telle résolution, les chercheurs ont eu recours à des points quantiques, ces structures nanométriques capables d'émettre de la lumière sur une longueur d'onde très précise et qui sont pressentis pour augmenter la luminosité et la colorimétrie des téléviseurs Ultra HD.

En créant cette impression microscopique, les équipes de l'ETH Zurich et de sa start-up Scrona montrent qu'ils savent contrôler la disposition des points quantiques (Quantum Dots en anglais, ou QD) avec une précision de l'ordre du nanomètre. Leur technologie d'impression, baptisée NanoDrip utilise des gouttes d'un volume de seulement 100 zeptolitres (soit 10 milliardième de milliardième de litre)  ; les gouttes d'une imprimante jet d'encre grand public sont un million de fois plus grosses.

En attendant que l'industrie trouve des applications à cette technologie, Scrona a lancé un projet KickStarter, µPeek. Il s'agit d'un microscope à fixer sur smartphone, comprenant à la fois l'objectif permettant d'augmenter le grossissement et les sources de lumière indispensables (lumière blanche et lumière noire). L'entreprise ajoute à ce kit la possibilité d'obtenir une impression microscopique de n'importe quelle photo personnelle en couleurs. Comptez tout de même 1374 €.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire