Rumeur : Intel voudrait utiliser l'aide d'AMD pour ses GPU intégrés


La nouvelle s'est vite répandue, mais elle est encore au stade de rumeur. Intel serait en discussion avec AMD au sujet d'une licence d'utilisation de ses architectures graphiques intégrées (IGP). L'idée pour Intel serait d'intégrer un GPU plus performant au sein de ses processeurs, notamment dans le domaines des serveurs de stockages (data centers), selon les analystes. Intel pourrait aussi, par ce moyen, s'assurer de la subsistance d'AMD, afin de préserver la sienne : c'est-à-dire éviter les mesures antitrust qui frapperait son unité si AMD venait à disparaître.

Du cash en perspective pour AMD

Si la rumeur est bien réelle, et si les négociations aboutissent, les analystes expliquent qu'AMD pourrait recevoir une quantité significative d'argent cash. C'est précisément ce qui, sans nul doute, a fait grimper l'action de l'entreprise en bourse. Que les gamers restent calmes : il semble que ces discussions ne portent pas sur l'intégration de puissants IGP au sein de processeurs Intel, mais plutôt des circuits basse consommation pour certaines utilisations serveur. Toutefois, tout reste possible...

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
4 commentaires
    Votre commentaire
  • fredom1989
    J'ai de gros doute qu'Intel risque quoi que ce soit en matière de recours antitrust. Intel ne serait en situation de monopole car il existe aujourd'hui de nombreuses alternative au x86 qui n'est même plus majoritaire dans l'informatique grand public et se fait prendre des part de marché sur les serveurs. Et puits il existerait toujours VIA...
    0
  • Dorian Borny
    Mouais, VIA est encore moins répondu dans les PC grand public.
    Aujourd'hui déjà, Intel profite déjà de sa position sur le marché pour vendre cher ses produits, si AMD disparaît, ce n'est pas VIA qui pourrait équilibrer le marché.
    0
  • magellan
    Quote:
    J'ai de gros doute qu'Intel risque quoi que ce soit en matière de recours antitrust. Intel ne serait en situation de monopole car il existe aujourd'hui de nombreuses alternative au x86 qui n'est même plus majoritaire dans l'informatique grand public et se fait prendre des part de marché sur les serveurs. Et puits il existerait toujours VIA...

    Sur le marché du PC, en dehors des 'pseudo PC' tournant sur un OS spécifique (genre Windows RT et consoeurs), peux tu me dire ce qui est en situation de domination? Je suis curieux de voir l'état du parc mondial et la répartition entre les différents acteurs.

    Pour ce qui est du risque antitrust, il existe puisque c'est la même raison qui a poussé MS à offrir une bouée de sauvetage à Apple. Ce n'est pas parce qu'un concurrent meurt qu'on attaque en justice. C'est parce que le concurrent meurt A CAUSE d'une domination totale d'une seule société que les états le font. De là, faire survivre AMD serait une stratégie intéressante à deux titres:
    - Pousser AMD à se focaliser sur un marché qu'Intel ne peut/veut pas occuper (la partie graphique dans l'exemple)
    - Se répartir le marché pour que chacun y trouve un échange économique rentable. L'idée par exemple, serait que Intel maîtrise le marché du processeur mobile, AMD le bas/milieu de gamme PC, et Intel se prenne sa part sur les processeurs serveur. (bon là c'est une hypothèse totalement personnelle et arbitraire hein ;) )
    1