Intel Canmore, Sodaville, Lincroft : l'attaque des SoC

Le Smart SoC, à mi chemin entre PC et mobilesIntel a entamé une nouvelle bataille : celle des SoC. La première attaque du fondeur s’appelle Tolapai ou EP80579 et ne concerne que les firewall, routeurs, et autres appareils dédiés aux réseaux (cf. Intel dévoile Tolapai, le Pentium M tout-en-un). Mais le fondeur ne va pas s’arrêter en si bon chemin. Dans les prochains mois et dans les prochaines les années il entend multiplier le nombre de ses SoC, et les installer dans nos TV, téléphones etc.

Canmore dans les TV en 2008

Canmore est le frère de Tolapai. Il s’agit d’un Smart SoC "de première génération" soit une puce tout-en-une construite à partir de composants assez âgés. Au coeur de Canmore se trouvera donc un Pentium M Dothan en 90 nm. Comme le Tolapai, ce coeur x86 générique sera épaulé par un accélérateur spécialisé. Pas dans les réseaux, mais dans la vidéo.

Feuille de route SoC IntelIntel cible en effet le marché CE (Consumer Electronics), et particulièrement les téléviseurs et autres décodeurs ou set top boxes, et a donc intégré un circuit de décompression vidéo dans sa puce. Celui-ci sera capable de monter jusqu’au Full HD... mais on ne sait pas encore à quel débit ou sur quel codec. Pourquoi installer un tel CPU dans une télé qui s’en passe très bien aujourd’hui ? Pour la relier à Internet bien sûr ! Et ainsi, pourquoi pas, permettre l’émergence de services de VOD directement sur les téléviseurs...

Sodaville : les premiers pas de l’Atom

Canmore sera mis sur le marché dès 2008. Il aura un descendant : Sodaville. La différence ? Le remplacement du coeur Dothan par un Silverthorne, autrement dit un Atom. Il était curieux en effet de voir Intel ne pas utiliser sa toute récente architecture basse consommation dans ses SoC. Sodaville et son petit coeur d’Atom 45 nm arriveront en 2009.

Moorestown : la relève

Ensuite ? Intel s’attaquera à un nouveau pan de marché, celui des téléphones mobiles, smartphones et autres MID (sauf bien sûr si le concept même du MID est mort d’ici là). En 2010 en effet, Intel lancera sa plateforme Moorestown, successeur de Menlow qui fut révélée en début d’année et qu’utilisent tous les MID que nous avons vu jusqu’aujourd’hui.

Moorestown = Langwell + Lincroft + Evans PeakUne carte mère Moorestown aussi petite qu'une CB
Au sein de Moorestown, le CPU Lincroft se différenciera principalement des actuels Silverthorne par l’adjonction d’un GPU, du contrôleur mémoire et des décodeurs vidéo sur le die du CPU. Un nouveau chipset "Langwell" sera aussi de la partie, ainsi qu’Evans Peak pour le WiFi/Wimax. Le tout devra consommer 10 fois que l’actuelle plateforme Menlow.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
6 commentaires
    Votre commentaire
  • Ludovic 500
    "Le tout devra consommer 10 fois que l’actuelle plateforme Menlow." consommer 10 fois moins ou 10 fois plus? j'ose espérer 10 fois moins, mais bon on sait jamais....
    -1
  • collinm
    reste a voir si les compagnies électronique laisseront tombé les arm, mips et autre cpu... pour du x86
    0
  • drouvre
    "Lagnwell" ? Spa "LangWell" ?
    0