MWC 2016 : Intel plonge dans la VR avec sa caméra RealSense

Au MWC, le stand d'Intel fourmille de démonstrations, parmi lesquelles on trouve celle d'un casque de réalité virtuelle. Rien de très original au premier abord, à peu près toutes les grandes sociétés présentes au salon ont des démonstrations similaires. Mais le produit d'Intel est bien plus intéressant qu'il n'y paraît : il utilise les caméras RealSense du fondeur pour suivre le déplacement du porteur du casque et pour intégrer ses mains dans l'univers virtuel, sans aucun capteur externe.

Dans le jargon de la VR, cela s'appelle avoir 6 degrés de liberté. Un casque de base, comme un Google Cardboard ou les premiers prototypes de l'Oculus Rift ne proposent que 3 degrés de liberté : on peut regarder dans toutes les directions, mais on ne peut pas se déplacer dans la réalité virtuelle. En passant à 6 degrés de liberté, on gagne en liberté de mouvement et la sensation d'immersion est bien plus forte. Pour ce faire, Intel utilise a priori les informations de capteurs d'accélération.

Mais cela ne suffit pas encore. Pour parachever l'impression d'être dans un monde virtuel, il faut que l'utilisateur puisse interagir avec les objets qui l'entourent. Oculus et HTC résolvent ce problème en mettant dans les mains de l'opérateur des manettes comportant des boutons et dont la position est suivie par des capteurs externes.

Le prototype d'Intel fait fi de tout cela. A la place, il intègre deux caméras RealSense, capables de détecter la position des mains de l'utilisateur et de les ajouter dans l'univers virtuel. On peut donc "toucher" des objets de manière très naturelle. Et bien que la plateforme soit encore au stade du prototype, nous avons été agréablement surpris de constater qu'elle fonctionnait comme annoncé.

La solution d'Intel permet donc de faire presque aussi bien que les casques haut de gamme Oculus et Vive avec bien moins de composants et mieux que le GearVR de Samsung. Mais comme dans le GearVR, tout repose sur le smartphone glissé dans le casque - smartphone qui ne pourra jamais afficher des graphismes aussi beaux qu'un PC complet.

Intel n'a pas encore de plans pour une commercialisation et souhaite pour le moment attirer des développeurs pour créer un panel d'applications intéressantes. Rendez-vous au MWC 2017 pour voir un produit fini ?

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire