Première puce Intel avec mémoire HBM2 : un accélérateur de données Stratix

Alors que la demande en mémoire HBM ne cesse d'augmenter et que les industriels peinent à fournir le marché en quantité suffisante, voici qu'Intel risque à son tour de tirer la demande vers le haut avec première puce équipée de mémoire HBM2. Le Stratix 10 MX n'est toutefois pas destiné au grand public, puisque ce FPGA vise avant tout le marché des centres de données, de la virtualisation de réseaux ou encore des calculs hautes performances et des environnements HPDA (« High Performance Data Analytics »).

10 fois plus de performances

Cette puce permet donc de compresser et décompresser un flux de données tout en assurant leur chiffrement/déchiffrement, le tout à la volée, permettant de soulager le processeur central. L'utilisation de mémoire HBM2 permet d'améliorer d'un facteur 10 les performances du FPGA par rapport aux versions équipées de mémoire DDR-2400, la bande passante atteignant alors 512 Go/s (au maximum). L'ensemble utilise un pont d'interconnexion baptisé EMIB (« Embedded Multi-Die Interconnect Bridge »), le tout étant gravé en 14 nm FinFET.

Le constructeur propose en outre deux variantes de son Stratix10 : la version GX possède également des émetteurs/récepteurs 28Gbps, tandis que les Stratix 10 SX embarquent un processeur ARM quadri-coeur.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire