Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Internet mondial : la France de moins en moins rapide

Par - Source: Akamai | B 37 commentaires

Akamai, un des plus gros CDN (Content Delivery Network) vient de publier son rapport trimestriel sur l'état d'Internet. Akamai est un fournisseur de contenu pour de gros clients, notamment Apple, et sert de « relais » pour le stockage des données et des sites Internet. L'intérêt est évident : en stockant vos données dans un point proche de vous, elles arrivent plus rapidement. Et selon Akamai, donc, la France... va de moins en moins vite.

Moins 4 mégabits/s en moyenne

La moyenne mondiale en téléchargement est de 2,3 mégabits/s, et la France n'est pas tellement plus rapide : la moyenne s'élève selon Akamai à environ 3,7 mégabits/s au dernier trimestre 2011. Un pays souvent raillé pour la qualité moyenne de ses connexions, les États-Unis, est par exemple à 5,8 mégabits/s et beaucoup de nos voisins européens ont des lignes en moyenne nettement plus rapides. 6,1 mégabits/s en moyenne en Belgique, 7,3 mb/s en Suisse, 8,2 mb/s aux Pays-Bas, etc. Le champion toute catégorie reste la Corée du Sud : 17,5 mégabits/s en moyenne, loin devant le numéro deux qui est à seulement 9,1 mégabits/s, le Japon. Point intéressant, même le classement des 100 villes « les plus rapides » n'intègre pas de villes françaises. Le plus gênant est que la moyenne française diminue : depuis le début de l'année, la vitesse moyenne a diminué de 321 kilobits/s.

Dans la pratique, la France est seulement à la 45e place au niveau mondial, ce qui est faible. Autre point qui montre le retard de la France dans le très haut débit, la moyenne des connexions les plus rapides est faible : seulement 15,5 mégabits/s. La Belgique (encore) atteint 26 mégabits/s et la Roumanie 35,2 mégabits/s, dans le premier cas avec un déploiement massif de la technologie VDSL, dans le second avec un passage à la fibre optique.

Si les FAI mettent en avant les « jusqu'à 20 méga » (et plus) dans les publicités, la réalité est autre : il n'y a que 13 % des lignes qui dépassent 5 mégabits/s et 19 % n'atteignent pas 2 mégabits/s. En Suisse, 51 % des lignes dépassent 5 mégabits/s et il n'y a que 4 % des connexions qui sont en dessous de 2 mégabits/s. En France, il y a encore aussi 0,2 % des lignes sous les 256 kilobits/s.

Comme on le voit, les chiffres sont accablants pour la France et les retards dans le déploiement du très haut débit, alors que le pays a été un pionnier dans le monde de l'ADSL et du haut débit en général, ont un impact certain.

Commentaires
Interroger un expert

Votre question aux experts de la catégorie Les news : vos réactions du forum

Exemple : Android, ordinateur portable, usb, disque dur

Cette page n'accepte plus de commentaires
  • hello.RetD@guest , 2 mai 2012 10:08
    C'est typiquement les entreprises française. On essaie pas de faire mieux tant q'il y a des gens pour payer.
    On finance plus le marketing que la recherche. On ne risque pas de progresser techniquement.
  • TNZ , 2 mai 2012 10:21
    Ben pour ça, faudrait qu'il y ait encore des labos de recherche télécoms en france. Le CNET a été démonté par les têtes pensantes FT parce que ça coûtait trop cher soi-disant.
    Aujourd'hui Orange n'est plus qu'un gestionnaire d'abonnements et de fournisseurs.
    Vive la france !
  • Afficher les 37 commentaires.
  • Nerg34@guest , 2 mai 2012 10:30
    Ca me fait marrer l'argument: "Si vous voulez un bon réseau, il faut payer plus cher."
    Ils se font déjà de bons bénéfices avec les tarifs actuel de l'ADSL, largement de quoi investir si ils en avaient vraiment envie. Sauf qu'il faut le reconnaître, à l'heure actuelle notre vitesse d'adsl convient à 99% des français et ils boostent plus les services à côté (les nouvelles Box).

    Pendant des années on a payé le prix fort en téléphonie mobile. Le réseau est il pour autant le nec plus ultra? Il suffit de voir le degré de satisfaction des clients bouygues... Pour ma part SFR était loin d'être une flèche (quand il captait) chez moi ou sur mon lieu de travail.

    Ils sont partis ou alors ces millions de bénéfices? Surement pas en RD ou mise à niveau de leur réseau... Payer plus sert visiblement à engraisser plus les actionnaire ou les dirigeants.
  • hello.RetD@guest , 2 mai 2012 10:40
    Avec les benefs qu'ils font, je pense qu'il peuvent investir dans la recherche.
    Non ?
    C'est sûr que si ces entreprises pensent tout le temps que c'est la fautes des consommateurs : Ben c'est pas gagné !
    Il ne faut pas leurs donner cette idée, même si c'est un petit peu vrai. Une entreprise a + de subvention qu'on pense sur la Recherche.
    Puis je pense (a titre personel) que ces entreprises francaises ne devraient pas trop attendre. Quand ils seront completement dépassés, ils vont dire que c'est à cause de la crise et des consommateurs.
    Qui est ce qui va les aider ? Devinez...
    Moi je suis pour la recherche et l'innovation pour le bien de tous (consommateurs et entreprises).
    Je ne suis pas pour ceux qui profitent du système quand ils ont les moyens.
    Si tout le monde fait des efforts, PAS QUE LES + NOMBREUX !, on peut s'en sortir dans tout les domaines.

  • brutus08@guest , 2 mai 2012 11:09
    faudrait que l'étude met en avant aussi en corrélation le prix des abonnements et le nombre d'abonnés, car c'est un tout.
  • MasterDav , 2 mai 2012 11:18
    En fait ce n'est pas compliqué: merci l'ultra libéralisme soutenu par M. Talonnettes.
    La concurrence a du bien, j'en veux pour preuve les pavés jetés par Free dans la mare. Sans eux, on aurait toujours l'adsl 512K à 45€/mois de FT qui était à l'époque encore sous le giron de l'état.
    La solution n'est pas dans le retour de FT dans le domaine public, vu la piètre qualité de leur travail avant et après leur privatisation, la solution serait plutôt dans des directives gouvernementales.

    L'état devrait obliger les FAI à faire avancer les choses plutôt que d'en mettre plein les fouilles des dirigeants et actionnaires.

    Mais ça, tant que le nain était au pouvoir, on pouvait toujours courir. Il obéit à ses copains du club des grands patrons. Faut bien qu'il assure son après-présidence.
    Bon là j'avoue que je ne sais pas si avec l'autre ça va bouger, on n'a jamais vu un flan faire des merveilles, et puis en Corrèze ils l'appellent "poche percée".

    La grande maladie des entreprises française aujourd'hui, c'est de chouchouter l'actionnaire au détriment de l'employé.
    Mais ce qu'elles n'arrivent pas à comprendre, c'est que ce n'est pas l'actionnaire qui fait marcher la boite, mais l'employé.
  • -1 Masquer
    tatawin33 , 2 mai 2012 11:26
    on ne peut pas être tout le temps à la pointe, ça coute beaucoup trop cher. c'est comme nos ordinateurs, au moment où on les achète ce sont des bêtes de courses et 6 mois plus tard des tortues.
    alors que fallait-il faire, ne pas déployer l'adsl et attendre la fibre? ah c'est sur on aurait l'internet le plus rapide du monde, mais pas depuis 20 ans!
    on peut toujours comparer la bande passante avec les autres pays, mais cette bande passante ne sert strictement à rien si on ne l'utilise pas, ce qui est le cas de 99% des internautes, ne vous en déplaise. et il y a des choses plus importantes en ces temps de crises non? la preuve: parmi ceux qui sont éligibles à la fibre, une écrasante majorité reste avec sa connexion adsl classique!
    alors si c'est une course vers qui à la plus grosse, ça n'a pas le moindre intérêt. l'auteur de l'article aurait pu avoir cette réflexion, plutôt que de bêtement comparer des chiffres...
  • hello.RetD@guest , 2 mai 2012 11:36
    Peut etre qu'il voulais dire :
    Internet mondial : la France de moins en moins rapide ... au niveau de la recherche et de l'innovation.
  • curieux42@guest , 2 mai 2012 11:57
    Pourrait-il y avoir une dégradation des performances due à une conséquence négative de l'accumulation de contrôles/filtres des paquets, des url/domaines & Co.?
  • -2 Masquer
    pouet22@guest , 2 mai 2012 12:01
    En lisant le dernier paragraphe on ne que remercier la privatisation et sa si bénéfique ouverture à la concurrence..
  • -1 Masquer
    Iksarfighter , 2 mai 2012 12:29
    C'est parce que l'on est davantage intelligents en France, on a bien compris que l'on n'avait pas besoin de tant de puissance :lol: 

    Un gouvernement ultra fier de son pays mettra un Internet ultra rapide, même si sert à pas grand chose !
  • hello.RetD@guest , 2 mai 2012 12:35
    tot ou tard, l'Internet ultra rapide servira à quelque chose.
    Esperons pour nous que se ne sera pas pour bientot.
  • fitfat , 2 mai 2012 12:57
    tatawin33>Il y a une différence entre être à la pointe et être en régression ;) 
  • matrix71 , 2 mai 2012 13:12
    le gouvernement actuels ou le futur, a du pain sur la planche.....
  • mathiasr@guest , 2 mai 2012 13:36
    Encore des chiffres qui ne veulent rien dire:
    - en France on a énormément de boitiers triple play, la bande passante est facilement amputée de 4 Mb/s dès que l'on regarde une chaîne TV.
    - les territoires sont très différents, la France a de grandes zones rurales et de petits villages mal raccordés (il y a encore près de 300 000 abonnéc RTC)
    - les accès mobiles EDGE/3G sont par nature plus lent, comment sont-ils comptabilisés ?
  • magellan , 2 mai 2012 13:48
    Ce que j'adore aussi, c'est l'absence totale de lucidité concernant des facteurs essentiels à l'analyse: nombre de foyers connectés et surface du territoire!
    - Quelle est la surface de la France, le nombre d'abonnés potentiels, ceci face à la Belgique?
    - Pour la Roumanie, facile de sortir un truc du genre, vu les zones totalement dépourvues de la moindre connexion internet... Le "100% de mes clients ont plus de 20mb/s en débit", c'est facile à mettre en avant.
    - L'innovation? Quel rapport avec l'investissement matériel? Amusant de constater qu'on veut du net très haut débit, mais qu'on ne veut pas casquer pour... Merci de montrer les abonnements des pays présentés, juste histoire de rigoler pour savoir qui est cher ou pas.
    http://www.belgacom.be/onetelco/be-fr/productcategory/pc_p_int_tv.page?rid=CBU_HP-TB-3_PA-INT+TV_ALL_Eagle
    Comique hein: les belges doivent payer au quota de débit, chose abandonnée depuis des lustres en France.
    - Pour le Japon ou la Corée du sud, il serait, de la même manière, intéressant de montrer la couverture du dit internet haut débit! Ah oui, quand on a une population majoritairement concentrée dans une ville ou deux, c'est bien moins complexe à mettre en oeuvre que dans des centaines de villes de moindre importance.

    Ce genre d'analyse n'aurait un sens qu'en comparant ce qui est comparable il me semble.
  • delphi_jb , 2 mai 2012 13:53
    Le (bon) score de la belgique vient du fait que depuis un petit temps, le cable (VOO - telenet - ...) a pris une envolée assez spectaculaire. les offre Belge standard (équivalent au triple-play francais) sont maintenant a ~30-35 Mbits, avec une offre "fiber" a 100Mbits.

    MAIS ATTENTION, ces chiffres sont a relativiser, car on parle bien de DOWNLOAD.
    En UPLOAD, je suis a 1,5Mbps (pour 35Mbps down)
    et l'offre "FIBER" a 100Mbps est a 5Mbps en up.
    (je pense que la France est bien plus haut en upload...)

    Par contre, globalement les lignes sont stable et de bonne qualité.
    par exemple, chez moi je regarde une chaine 1080p pendant que j'enregistre une autre chaine 1080p, le tout avec un bon speedtest en même temps. hé ben je suis encore et toujours à 35Mpbs...

    magellanles belges doivent payer au quota de débit, chose abandonnée depuis des lustres en France

    pas pour tout. j'ai un quota illimité avec mon triple play...
    Donc avant de dire n'importe quoi, renseigne toi !
  • MasterDav , 2 mai 2012 13:57
    mathiasr@GuestEncore des chiffres qui ne veulent rien dire:- en France on a énormément de boitiers triple play, la bande passante est facilement amputée de 4 Mb/s dès que l'on regarde une chaîne TV.- les territoires sont très différents, la France a de grandes zones rurales et de petits villages mal raccordés (il y a encore près de 300 000 abonnéc RTC)- les accès mobiles EDGE/3G sont par nature plus lent, comment sont-ils comptabilisés ?

    Merci de ne pas confondre bande passante et débit.
    - Bandwith (bande passante) c'est le max d'une connexion.
    - Rate (débit) c'est l'utilisation à un instant t d'une connexion.
    Débit <= Bande passante.
    C'est aussi connu que les pays en tête de la liste sont des mégapoles sans aucune région rurale...
    Enfin les français sont bien évidemment les seuls à utiliser la 3G et l'E...

    Splendide ramassis de n'importe quoi.

    Quand à ceux qui arguent que le THD ou l'UHD ne servent à rien, retournez chercher de l'eau au puit. Ce n'est pas parce que vous ne voyez pas l'intérêt qu'il n'y en a pas.
    On rigolerait bien si vous vous retrouviez en 56K tiens...
  • Squonk , 2 mai 2012 14:11
    MasterDavMais ce qu'elles n'arrivent pas à comprendre, c'est que ce n'est pas l'actionnaire qui fait marcher la boite, mais l'employé.


    A force de cracher systématiquement sur les banques et les actionnaires, on en vient à oublier qui fait quoi. Je ne sais pas si on trouve beaucoup de grosses entreprises qui ont pu se hisser uniquement par la force de leurs salariés... Les actionnaires apportent des disponibilités immédiates afin de pouvoir investir. Ouvrir un département r&d par exemple, sans les actionnaires, est difficilement concevable vu que ça ne rapporte rien au début et ça coûte très cher. Ce n'est qu'un exemple, et peut-être pas le plus judicieux...

    Après, on aime ou on aime pas, mais c'est la réalité. A mon avis, c'est pas tellement les actionnaires qui sont mauvais, plutôt le pouvoir de décision démesuré qu'on leur accorde ainsi que la spéculation.

    Cela dit, si une personne un peu plus versée dans la finance que moi peut me remettre en place, c'est avec plaisir :) 

    Et à propos du sujet, qui a autorité sur la rénovation des réseaux? Uniquement France Telecom?
Afficher plus de commentaires