L'iPhone et ses 250 000 piratages

Facebook Selon certaines rumeurs, le nombre d’iPhone piratés est très important : entre 250 000 et 300 000.

Une différence entre les activations et les ventes

Le calcul est simple : Apple aurait vendu 1,4 million d’appareils et AT&T en a validé 1,1 million. Comme l’abonnement AT&T est a priori obligatoire, la différence entre les deux représente donc des appareils qui sont utilisés avec un autre opérateur. Bien évidemment, l’utilisation d’un iPhone débloqué est illégale dans certaines régions, mais pas partout. Utiliser un iPhone débloqué est par contre légal en France, par exemple (le DMCA n’est pas applicable ici).

Apple peut-il se permettre de se mettre 250 000 personnes à dos ?

Bien évidemment, ni AT&T, qui perd des clients, ni Apple (qui perd les revenus provenant d’AT&T) ne sont contents de cette situation. Mais l’ampleur du problème est telle qu’on peut se demander si Apple va bloquer les iPhone en circulation. Une mise à jour de l’iPhone pourrait bloquer les modèles pendant quelque temps (avant que les hackers ne trouvent une autre parade) mais la société risque de se mettre à dos une partie des utilisateurs. Apple doit donc choisir entre les revenus d’AT&T et la satisfaction des clients, un choix cornélien.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
12 commentaires
    Votre commentaire
  • ... bientôt 250.000 iPhones qui vont finir à la poubelle. Sympa :o
    0
  • 250.000 x 400$

    j'ose pas imaginer la thune qu'Apple va se faire quand les gens qui y ont goutté vont devoir le racheter :D
    0
  • j'en connais plusieurs qui en ont acheté, debloqué puis revendu ... Il est bien mais pas fantastique :o
    0