Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

N°3 : Des incohérences sans fil

8 bonnes raisons de ne pas acheter d'iPhone 3G
Par

L’iPhone et l’iPhone 3G sont des terminaux très "connectés". Ils peuvent communiquer par des réseaux cellulaires, par WiFi, le Bluetooth. Mais cet énorme potentiel est bêtement inexploité par Apple. Le WiFi par exemple, ne sert qu’à accéder à Internet. Point. Vous souhaiteriez l’utiliser pour synchroniser votre iPhone avec votre PC ? Non, impossible. Pourquoi ? Allez savoir...

Le comble du paradoxe est atteint avec l’iTunes Music Store. On ne peut y accéder que via un réseau WiFi, pas en 3G. Si cette limitation au WiFi avait un sens lorsque l’iPhone était encore limité au réseau EDGE, bas débit, elle devient stupide avec l’avènement de la 3G+. D’ailleurs, elle ne touche que l’iTunes Music Store, pas l’App Store. On peut donc tranquillement acheter des applications en 3G+, mais pas de la musique ou des films. Où est la logique ?

On se prend à rêver du jour où Apple libèrera totalement l’utilisation du Wi-Fi, permettant d’accéder à Internet, à ses propres stores, à son Mac ou PC, et à même, soyons fous, à d’autres iPhone et d’autres téléphones, pour échanger directement des fichiers. Une utopie ?

Bluetooth 0.2

Le WiFi n’est pas le seul réseau bridé par Apple. Le Bluetooth n’est pas à la fête non plus. Le pauvre, même s’il est en version 2.0 + EDR, ne peut servir qu’à relier une oreillette. Pas de diffusion audio vers des casques stéréo A2DP dans les cartons, pas, là encore, de possibilités d’échange de fichiers. Ne parlons même pas de fonction modem. C’est à croire que le Bluetooth est là pour faire joli sur la fiche technique. Alors certes le streaming en A2DP peut être très gourmand en ressources et aurait donc mis à mal l’autonomie de l’iPhone (cf. Pourquoi l’iPhone ne gère pas le Bluetooth stéréo (A2DP)), mais on peut en dire autant des jeux, pourtant fortement mis en avant par Apple.