Le jailbreak reconnu légal aux USA

Voilà encore une nouvelle qui va agacer Steve Jobs : le gouvernement américain vient d'autoriser la pratique commune dite du jailbreak, soit la possibilité de déverrouiller les systèmes des téléphones portables et notoirement de l'iPhone.

Cette décision a été prise dans le cadre de l'évaluation triennalle du Digital Millenium Copyright Act (DMCA). En janvier 2009, l'Electronic Frontier Foundation (une organisation de défense des libertés) avait déposé une requête pour que le jailbreak soit exclu du DMCA, requête à laquelle Apple avait bien sûr répondu en défendant le fait que le jailbreak soit illégal.

Le gouvernement américain a donc donné raison à l'EFF.

Pour les développeurs de jailbreak, et d'applications iPhone (ou Android) c'est une décision très lourde de conséquences. On imagine maintenant que de nombreuses sociétés frileuses à développer pour des plateformes à moitié pirates vont se ruer sur ce nouveau marché. Le jailbreak signifie en effet que les utilisateurs d'iPhone n'auront plus à passer par l'App Store et le processus de validation par Apple très contraignant. Le jailbreak signifie également qu'on devait bientôt voir apparaître des applications gérant Flash. Enfin, le jailbreak fait sauter le verrou du téléphone sur le réseau d'un opérateur en particulier. Un gros pavé dans la marre d'AT&T le seul opérateur partenaire d'Apple aux USA.

On ignore si Apple peut faire appel de cette décision.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
75 commentaires
    Votre commentaire
  • tien ? aucun commentaire ?
    -5
  • Quote:
    tien ? aucun commentaire ?

    ben si, le tiens. super constructif d'ailleurs...
    2
  • Si le tiens ... Inutile !
    -6