Une nouvelle puce optimisée Jelly Bean chez Broadcom

BroadcomBroadcom

Si Apple, Samsung et Qualcomm sont les plus confus des fabricants de SoC ARM, il y en a d'autres. Et Broadcom, un grand du secteur des semi-conducteurs, essayent d'entrer dans a brèche ouverte après l'annonce de l'abandon du secteur par Texas Instruments

Un SoC d'entrée de gamme complet

Le BCM21664T est un SoC complet, « optimisé » pour Jelly Bean, la dernière version d'Android. On retrouve donc deux cores Cortex A9 à 1,2 GHz — un grand classique —, un GPU VideoCore (a priori la version IV intégrée dans le Raspberry Pi), un modem 3G+ capables d'atteindre 21 mégabits/s, le Wi-Fi (compatible Miracast), le Bluetooth, un récepteur GPS et même un contrôleur NFC. Avec cette puce, le nom SoC (System on a Chip) prend évidemment tout son sens, tant l'intégration semble poussée.

Si on est assez loin des ténors du marché, le GPU est performant et décode très bien la vidéo et le CPU est un classique du genre, bien géré par Android : le Galaxy S 2 de Samsung ou le Galaxy Nexus de Google sont basés sur un Cortex A9 à cette fréquence.

Espérons pour Boradcom que les constructeurs seront sensibles à ce SoC, qui est très prometteur pour les smartphones d'entrée de gamme.