Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Kindle Fire : les sources sont disponibles

Par - Source: Tom's Hardware FR | B 5 commentaires

Si Google a pris un certain temps pour proposer les sources d'Android 3.x et 4, Amazon a été plus rapide. Le « libraire » en ligne propose en effet les sources du système de la Kindle Fire, sa tablette multimédia. Le système, rappelons-le, est basé sur Android 2.2 (Froyo) et a été modifié en profondeur.

Bien évidemment, tout le système n’est pas proposé en open source, certains logiciels proposés par Amazon restant propriétaires, mais les sources publiées ont déjà permis de modifier la tablette. Concrètement, il est possible de rooter la tablette et donc (bientôt) d’installer n’importe quelle ROM.

Notons tout de même que la tablette en elle-même est assez pauvre techniquement : si le processeur est correct (un OMAP4430), elle offre peu de mémoire, peu de capacité de stockage et ne propose pas certaines fonctions de base comme le Bluetooth. Mais son prix de 200 $ rattrape rapidement les défauts...

Les sources (809 Mo) sont en ligne.

Afficher 5 commentaires.
Cette page n'accepte plus de commentaires
  • -6 Masquer
    spae0899 , 18 novembre 2011 00:08
    En gros, tu fais pas grand chose avec.
  • 1815 , 18 novembre 2011 00:08
    vu que la vente en europe n'est pas prévue avant un bail...
  • -6 Masquer
    spae0899 , 18 novembre 2011 00:30
    Tout de même un joli kdo pour les enfants, c'est bien pour apprendre à lire, c'est ludique.
  • AmaCha , 18 novembre 2011 09:31
    spae0899> La KindleFire est avant tout pour faire "consommer du contenu" (comme pas mal de tablettes d'ailleurs...). Et elle s'inscrit parfaitement dans l'éco-système Amazon. Pourquoi en demander plus, surtout à ce prix là.
  • spae0899 , 19 novembre 2011 07:12
    Citation :
    spae0899> La KindleFire est avant tout pour faire "consommer du contenu" (comme pas mal de tablettes d'ailleurs...). Et elle s'inscrit parfaitement dans l'éco-système Amazon. Pourquoi en demander plus, surtout à ce prix là.

    Ben oui, à ce prix la on va pas pleurer. C'était bien le fond de ma pensée.