Se connecter / S'enregistrer

Kingston Technology se paie les actifs et technologies USB d’IronKey

Par - Source: Kingston | B 0 commentaire

Clef USB cryptée IronKeyClef USB cryptée IronKey

Société spécialisée dans les solutions de stockage de données physiques, Kingston Technology vient tout juste d’annoncer avoir racheté l’ensemble des actifs et des technologies USB d’IronKey. C’est par le biais de sa branche dédiée aux mémoires flash (lire : « Kigston KC400 : des SSD avec contrôleur Phison »), Kingston Digital, que la firme a négocié ce rachat auprès d’Imation, qui avait acquis IronKey en 2011. Grâce à ce rachat, Kingston entend renforcer son assise dans les solutions de stockage USB encryptées, un domaine ou IronKey excellait. La société proposait en effet une gamme de clefs USB sécurisées grâce à un cryptage AES en 256-bit, et un boitier en acier inoxydable d’une seule pièce, rendant toute tentative d’accès au matériel très compliquée. Cette gamme de clef, très onéreuse, répondait par ailleurs aux très stricts critères de niveau 3 de la norme FIPS 140-2 du NIST.   

Ce rachat de la partie matérielle d’IronKey intervient en même temps que le rachat de la solution logicielle de la société (l’Enterprise Management Services) par la société DataLocker. Cette suite logicielle permet en effet aux possesseurs de clefs encryptées IronKey de gérer de manière sécurisée les données présentes sur ladite clef. Un acte loin d’être anodin, puisque DataLocker possède déjà SafeConsole, la solution de gestion des données utilisées par Kingston pour la grande majorité de ses produits actuels. Par ce rachat simultané, Kingston et DataLocker renforcent un peu plus leur partenariat afin de s’assurer une place prépondérante sur le marché des solutions de stockage des données cryptées. 

Commentaires
Interroger un expert

Votre question aux experts de la catégorie Les news : vos réactions du forum

Exemple : Android, ordinateur portable, usb, disque dur

Cette page n'accepte plus de commentaires
0 commentaire