Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Un lecteur de cartouches consoles en USB

Par - Source: StoneAgeGamer | B 13 commentaires
Thèmes :

Le Retrode, un nouveau produit, va intéresser les amateurs des consoles 16 bits. En effet, ce petit appareil, qui se relie en USB à un ordinateur, permet de lire le contenu des cartouches des consoles 16 bits de Nintendo et Sega. Point intéressant, l'appareil n'a pas besoin de pilotes, il est compatible UMS (USB Mass Storage). Avec ce petit appareil et un émulateur, il est donc possible de (re)jouer à vos anciens jeux Megadrive (Genesis au USA) et Super Nintendo sans entrer devoir aller télécharger les ROMs sur le Net. Compatible avec la grande majorité des jeux (seules quelques cartouches dotées d'un coprocesseur interne ne fonctionnent pas), l'appareil est aussi capable de lire les sauvegardes des jeux SuperNES et dispose d'une prise permettant d'utiliser des manettes provenant de chez Nintendo.

Reste le prix, élevé : environ 100 $. Notons que l'appareil est en aluminium et que le firmware peut être mis à jour. Notons tout de même que l'aspect légal est assez flou, l'utilisation d'une ROM récupérée manuellement serait tout aussi interdite que l'utilisation d'une ROM téléchargée, le matériel permettant de faire fonctionner celle-ci étant différent de l'original.

Commentaires
Afficher les 13 commentaires.
Cette page n'accepte plus de commentaires
  • Kurupt , 15 avril 2010 11:46
    Bof, mieux vaut télécharger les roms des jeux que l'on possède déjà, c'est pas plus légal, mais on économise 100€ :o 
  • Chklang , 15 avril 2010 12:02
    Ouais, mais quand t'es nostalgeek...
    Et puis, on peux y brancher les manettes!!!
  • Kurupt , 15 avril 2010 12:07
    Quand t'es nostalgeek, tu joue sur la console payée une fortune sur ebay
    Et les manettes, tu peux acheter ou fabriquer un adaptateur pour pc
  • magellan , 15 avril 2010 12:26
    C'est limite effectivement: c'est quoi un piratage? Le hardware est "hacké" donc pas celui de la machine d'origine... donc ça laisse une marge de manoeuvre aux avocats. par contre, séduisant de rejouer comme un dingue aux vieux jeux^^
  • -3 Masquer
    dark titi , 15 avril 2010 15:58
    Je pense
  • dark titi , 15 avril 2010 16:00
    Je pense que Nintendo et Sega ont autre chose à faire que d'aller poursuivre des gars qui "piratent" une console plus commercialisée depuis des années.
  • magellan , 15 avril 2010 16:53
    dark titiJe pense que Nintendo et Sega ont autre chose à faire que d'aller poursuivre des gars qui "piratent" une console plus commercialisée depuis des années.

    Malheureusement non: Nintendo, Sega, tout comme Lucasarts continuent à faire du pognon sur ces consoles.

    PS: les anciens jeux Sega et Nintendo sont officiellement vendus en téléchargement sur les consoles next gen (Wii il me semble). Tu les crois capables de s'asseoir sur les 5/10 Euros par jeu, aussi vieux soient ils?
  • shinsei , 15 avril 2010 17:45
    Flou légalement, mais pas forcement illégal.
    Apres tout, ceux qui utiliseront cet appareil ont déjà payé une console (maintenant hors d'usage certainement) et les cartouches, donc se sont déjà acquitté des droits d'usage, d'auteurs, d'édition...
  • shinsei , 15 avril 2010 17:49
    C'est un peu comme numériser des VHS légalement achetées pour les passer en DivX après la mort des têtes de lecture du magnetoscope.
  • ultrabill , 15 avril 2010 22:47
    Citation :
    C'est un peu comme numériser des VHS légalement achetées pour les passer en DivX après la mort des têtes de lecture du magnetoscope.
    La licence des cartouches de jeu inclue-t-elle une autorisation (ou interdiction) de copie ?
  • magellan , 16 avril 2010 09:42
    Simple: elle est interdite. Nombre de personnes ont été condamnées sur ce principe, où pour copier la cartouche, tu dois détenir un équipement qui est interdit (programmateur de Rom).

    De fait: ce hardware est nécessairement un hack, et l'utiliser est donc illégal. Copier des jeux l'est tout autant, du moins dans le cadre où il faut contourner des sécurités ou pirater le hardware pour y parvenir. La copie privée oui... mais paradoxe, pas faisable:/
  • magellan , 16 avril 2010 09:44
    Citation :
    Flou légalement, mais pas forcement illégal.
    Apres tout, ceux qui utiliseront cet appareil ont déjà payé une console (maintenant hors d'usage certainement) et les cartouches, donc se sont déjà acquitté des droits d'usage, d'auteurs, d'édition...

    Tu confonds usufruit (ce que nous payons en achetant un jeu, une console...) et propriété intellectuelle.

    - tu possèdes le support
    - Tu possèdes la console
    MAIS
    - Tu n'en possèdes ni le droit de les modifier
    - Tu n'en possèdes pas plus le droit d'en détourner l'usage.

    Ca n'a rien de flou du tout, car pour utiliser l'appareil, même en possédant la dite console, en cas de plainte on te répondra "alors pourquoi ne pas utiliser la console d'origine, plutôt que ce hack?"
  • Anonyme , 26 avril 2010 17:20
    Cet appareil ne détourne pas l'usage de la cartouche, le but est de jouer au jeu qui est sur la cartouche.
    Cet appareil ne modifie pas le contenu de la cartouche, ça lit juste son contenu comme le ferait une console.
    En revanche, si tu extrais et sauvegardes le contenu de la cartouche, création d'une ROM, c'est là que ça devient illégal.
    Je ne vois rien d'illégal dans ce genre d'appareil.