Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Des licences Microsoft pour protéger les ONG

Par - Source: Microsoft | B 4 commentaires

Microsoft vient d’annoncer qu’il allait offrir les licences de ses logiciels aux organisations non gouvernementales de douze pays susceptibles d’utiliser le piratage comme prétexte pour nuire à leurs activités.

Nul doute que le scandale qui a éclaté en Russie a motivé Microsoft (cf. « Microsoft fragilise la démocratie russe ») qui a sérieusement besoin de redorer son blason. Les ONG et certains médias situés en Arménie, Azerbaïdjan, Belarus, Chine, Kazakhstan, Kirghizistan, Malaisie, Russie, Tadjikistan, Turkménistan, Ouzbékistan, et au Vietnam pourront donc profiter de licences valides jusqu’au 1er janvier 2012. Après cette date, l’éditeur espère que ces organisations passeront à une licence pour ONG classique qui offre des solutions gratuites, subventionnées ou à prix réduits.

Commentaires
Afficher les 4 commentaires.
Cette page n'accepte plus de commentaires
  • pluies , 18 octobre 2010 15:29
    Le taux de piratage dans ces pays étant très élevé, c'est une mesure plus ou moins gratuite pour Microsoft - surtout si ça ne concerne que les ONG.

    Enfin, pour une fois qu'il s'agit d'une vraie bonne action, chapeau. ;) 
  • zeb , 18 octobre 2010 15:30
    Les ONG peuvent toujours se servir de logiciels disponibles sur des site .ORG

    Cela dit, je ne vois pas ce qui empêchera le FSB ou le TeWu d'inquiéter les gentils dissidents russes ou chinois ! :o 
  • Mictateur , 18 octobre 2010 18:41
    Magnifique rattrapage de la boulette du mois dernier... :jap: 


    Citation :
    Cela dit, je ne vois pas ce qui empêchera le FSB ou le TeWu d'inquiéter les gentils dissidents russes ou chinois ! :o 

    Ben justement : y'a pas longtemps, les russes ont utilisé l'excuse "Ils utilisent du logiciel pas légal" pour aller trafiquer dans leurs bureaux... maintenant, ça va être un peu plus dur de se servir de cette excuse !
  • zeb , 19 octobre 2010 14:52
    Oui, oui, je sais. C'est même pourquoi je cite le FSB... Mais rassure-toi, ils sont capables de tabasser un prétendu dissident pour qu'il avoue pourquoi il utilise un logiciel libre plutôt qu'une version piratée ou non de Windows.

    Et puis le même, avec une bonne licence Windows gratuite ou dûment payée, peut recevoir une visite musclée pour savoir s'il n'y a pas sur son disque dur, de mp3 pirate de Lady Gagaïaska...

    (Et dire que j'en plaisante :pfff:  )