STMicroelectronics a un nouveau logo

STMicroelectronics, le fondeur franco-italien, a présenté en début d’année un remaniement de son logo et une vidéo qui témoigne de la nouvelle image de marque qu’il souhaite projeter et qui consiste à être plus proche du public. La firme passe par une période de restructuration avec des départements qui excellent, comme ceux des MEMS, et des activités en perte de vitesse. Elle tente ainsi de reprendre sa communication en main.

Nouvelle image de marque : la tendance du moment

Nous savons que HP était sur le point d’entreprendre un changement similaire avant d’abandonner son projet à la dernière minute et Microsoft va profiter de Windows 8 pour changer de logo et présenter un nouveau visage (cf. « Microsoft confirme le nouveau logo de Windows 8 »). La démarche de STMicroelectronics s’inscrit donc dans une nouvelle tendance qui gagne les grandes entreprises high-tech.

Le remaniement du logo et son nouveau slogan life.augmented nous rappellent Intel en janvier 2006, lorsqu’il a modifié les contours et les tons de son logo au CES pour annoncer l’arriver de son architecture Core et qu’il a abandonné le célèbre slogan Intel Inside. La firme avait été malmenée après le fiasco de l’architecture Netburst et ce remaniement de son image de marque fut un moyen pour lui de marquer une rupture avec son passé.

STMicroelectronics peaufine son message et rompt avec une partie de son passé

Les derniers résultats financiers de STMicroelectronics ont été critiqués par les analystes de la firme Arete Research Services qui ont été particulièrement durs. Il est vrai que certains aspects étaient décevants. Son chiffre d’affaires a perdu 6 % d’une année sur l’autre et ses bénéfices ont diminué de 21,7 %. Sa coentreprise ST-Ericsson connaît un démarrage difficile et continue de perdre de l’argent (- 841 millions de dollars en 2011, soit 645 millions d’euros). Le chiffre d’affaires de son activité wireless (qui regroupe la vente de modem cellulaire, entre autres) a aussi perdu 30 % d’une année sur l’autre.

Néanmoins, nous estimons que le discours d’Arete est trop alarmiste. STMicroelectronics a aussi doublé ses ventes de MEMS en 2011 pour atteindre un chiffre d’affaires de 600 millions de dollars (460 millions d’euros) et il vient d’annoncer avoir livré son deux milliardième de MEMS. Il dispose aussi d’un catalogue de brevets important et d’une réserve de cash de 2,33 milliards de dollars (1,8 milliard d’euros). L’action a généré des dividendes records en 2011, elle est une des favorites de Seeking Alpha. Enfin, des analystes tels que Robert Castellano estiment que le fondeur a un potentiel de croissance important sur certains marchés de niche et recommande encore d’en acheter.

STMicroelectronics a connu des jours meilleurs, mais il ne faut pas tomber dans un excès de pessimisme. La firme semble chercher à rompre avec certains aspects de son passé, comme en témoigne le nouveau message plus tourné vers le grand public et les marchés où ils excellent comme celui des terminaux mobiles et de l’automobile. Ce n’est pas néanmoins une refonte complète de son discours, puisque la firme continue d'avoir une place importante sur le marché du semiconducteur. Le logo a seulement été modernisé et le slogan reflète ce qui constitue le coeur de son activité depuis déjà un bon moment.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
10 commentaires
    Votre commentaire
  • N'est-ce pas plutôt "le fondeur italo-français" qu'il faudrait dire ?
    0
  • 654941 said:
    N'est-ce pas plutôt "le fondeur italo-français" qu'il faudrait dire ?
    Les italiens disent "italo-français". Les français disent "franco-italien". Le reste du monde dit ce qu'il veux :o
    0
  • ultrabillLes italiens disent "italo-français". Les français disent "franco-italien". Le reste du monde dit ce qu'il veux


    LOL :lol: très bien dit...
    0