Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Conclusion

Lucid : GeForce GTX 460 + Radeon HD 5850 = ?
Par

Lucid continue donc d’améliorer l’aspect matériel et logiciel de ses solutions, en augmentant par exemple la liste de jeux compatibles. Hélas, le fait qu’un titre en fasse partie ne garantit pas pour autant de bonnes performances en configuration bi-GPU.

L’HydraLogix est un crève cœur : on a évidemment envie que Lucid réussisse, parce que l’idée d’une solution bi-GPU complètement ouverte va dans notre intérêt. D’un autre côté, on n’achète pas une carte mère et deux cartes graphiques pour jouer un rôle de béta-testeur.

Nous espérons donc que Lucid vendra suffisamment de contrôleurs Hydra pour assurer son développement, sans nécessairement pousser à l’achat d’une carte mère avec Hydra 200 dans l’immédiat : chacun doit voir quels sont ses titres prioritaires et comment l’HydraLogix s’en sort avec chacun d’entre eux. Vu les performances actuelles, cette technologie n’est pas mûre pour faire un carton, mais nous sommes convaincus que certains parmi nous lui trouveront un intérêt dès maintenant et ne manqueront pas de surveiller l’évolution des pilotes.

S’agissant de la MSI P55A Fuzion, on tient une bonne carte mère qui gère le CrossFire à plein débit contrairement à la majorité des modèles en P55. L’HydraLogix peut être considéré comme le bonus qu’il est dans la pratique, mais on a du mal à recommander sans réserves ce modèle à tous compte tenu du fait qu’avec un budget serré, mieux vaut prendre un modèle plus accessible pour mettre la différence dans une carte graphique plus performante. L’absence de connecteur CrossFire est par ailleurs incompréhensible quand on voit que la technologie bi-GPU d’ATI est officiellement gérée par la P55A Fuzion et que bon nombre des dernières Radeon vendues par MSI ne sont pas plus accompagnées de ce connecteur. Sa présence constituerait pourtant un argument de plus en faveur de cette carte mère versatile.