Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Apple va relocaliser la production de Mac aux USA

Par - Source: BusinessWeek | B 33 commentaires

Tim Cook, en 1979, lors de sa première année à l'Université d'Auburn. (source Auburn University)Tim Cook, en 1979, lors de sa première année à l'Université d'Auburn. (source Auburn University)

Apple est l'archétype de la société qui a profité de la mondialisation. Si Apple parvient à réaliser environ 40 % de marge brute sur chacun de ses iPhone, c'est notamment parce qu'elle les fait fabriquer à très bas coût par des sous-traitants chinois, Foxconn en tête. Mais à cause de la crise économique qui touche aussi les USA, la société s'est retrouvée la cible des critiques. Son cas fut même évoqué lors du dernier débat entre MM. Obama et Romney. Apple avait fait jusqu'à maintenant profil bas, mais préparait en secret une réponse. Tim Cook l'a dévoilé dans une interview publiée aujourd'hui par Businessweek : Apple va investir 100 millions de dollars pour rapatrier une partie de la production de ses Mac aux États-Unis.

En outre, Apple ne se contentera pas comme on pourrait le penser d'assembler simplement les différents composants fabriqués par ses fournisseurs. Selon les règles de la commission du commerce américaine (la FTC), cette simple étape ne permettrait pas à Apple d'apposer la mention "made in USA" sur ses Mac. Non, Apple ira plus loin, mais ne veut pas encore donner tous les détails.

« Nous aurions pu faire peut-être seulement l'assemblage, mais il s'agit de plus parce que nous voulions faire quelque chose qui ait plus de poids. Donc nous investirons littéralement plus de 100 millions de dollars. Cela ne veut pas dire qu'Apple le fera seule, mais nous travaillerons avec d'autres et nous investirons notre argent. »

Cette relocalisation aura lieu en 2013. M. Cook a également rappelé que certains éléments des produits Apple son d'ores et déjà produits aux USA, même s'ils ne sont pas par Apple. Les processeurs de iPhone et des iPad proviennent d'une usine Samsung installée au Texas. Le verre de protection de leur écran LCD provient du Kentucky, de l’usine de Corning à Harrodsburg. Quel élément des iMac Apple s'apprête-t-elle à faire fabriquer aux USA ? Vos hypothèses sont aussi bonnes que les nôtres.

Commentaires
Interroger un expert

Votre question aux experts de la catégorie Les news : vos réactions du forum

Exemple : Android, ordinateur portable, usb, disque dur

Cette page n'accepte plus de commentaires
  • magellan , 6 décembre 2012 15:18
    Me concernant, on peut y voir énormément de raisons différentes, qu'elles soient purement "politiques" (et s'affranchir enfin de l'image d'esclavagiste avec les affaires Qualcomm Foxconn (mea culpa)notamment), que économiques. Si l'on part sur le second concept, cela peut amener à pas mal de conjectures, dont certaines plus valides que d'autres:
    - En sachant que le marché principal du Mac est les USA, on peut considérer que produire dans un pays lointain, malgré les coûts de production bas, peut amener que la rentabilité soit finalement moins bonne en procédant par de la délocalisation...
    Production à l'étranger=Coûts salariaux+coûts des composants+coûts de transports+coûts douanes
    Production à l'étranger=Coûts salariaux+coûts des composants+coûts de transports réduits (distance)+coûts douanes réduits (si les composants sont plus proches voire locaux!)
    - En ajoutant à ça une potentielle politique fiscale favorable (accords avec les états où se localisent les usines Apple) et on peut avoir une rentabilité forte malgré un coût salarial plus élevé qu'en asie par exemple.

    Ces hypothèses peuvent alors venir flatter l'ego politique à travers des motifs totalement économiques... pratique non?
  • -2 Masquer
    thyrion , 6 décembre 2012 15:21
    Devrait produire en France, c'est plus réputé pour les produits de luxe :o 
  • sonney , 6 décembre 2012 16:30
    Connaissant la politique américaine, Apple aura bénéficié de telles incitations fiscales qu'au final, il leur sera plus profitable de produire aux USA qu'en chine. Ils auront probablement droit à une loi très spécifique taillée sur mesure, mais qui aura un nom très générique comme le "Jobs Back To America Act". Le changement d'image et l'altruisme ne me paraissent pas être des raisons suffisantes pour justifier une telle opération.
  • Afficher les 33 commentaires.
  • magellan , 6 décembre 2012 17:27
    Citation :
    Connaissant la politique américaine, Apple aura bénéficié de telles incitations fiscales qu'au final, il leur sera plus profitable de produire aux USA qu'en chine. Ils auront probablement droit à une loi très spécifique taillée sur mesure, mais qui aura un nom très générique comme le "Jobs Back To America Act". Le changement d'image et l'altruisme ne me paraissent pas être des raisons suffisantes pour justifier une telle opération.

    Détrompe toi: 100 millions, c'est à mettre en perspective des investissements déjà faits en comm' pure et dure... donc de fait, pour se redonner une bonne image, cela pourrait même sembler être un petit prix face à un grand gain en termer d'image (et de ventes potentielles)

  • mrtaz , 6 décembre 2012 20:54
    thyrionDevrait produire en France, c'est plus réputé pour les produits de luxe

    Apple produit de "Luxe"?! Ah ah ah...
  • turlupin en ptard , 7 décembre 2012 00:27
    100 millions de $ comparés à la masse monétaire disponible dans les caisses de la société c'est déjà risible : moins de 2% des liquidités disponibles !

    Ajoutez-y le fait que comme le soulignent Magellan et sonney, une part non négligeable des sommes réellement investies proviendront directement de la poche des contribuables étasuniens par le biais de dispositifs de réductions, voire d'annulations d'impôts en tout genre, de subventions pour "aider" Apple à "supporter" les coûts d'infrastructures et on assistera sans doute à un scénario similaire à celui qui a permis à Intel de faire financer la moitié d'une de ses Fab par l'état de New York il y a quelques années.

    Mais ça permettra à la marque de redorer son blason auprès des citoyens étasuniens à leurs frais, tout en permettant à quelques politiciens véreux de préparer leur ré-élection (sénateurs, représentants, gouverneurs, etc...) en prétendant auprès de leurs électeurs qu'ils ne sont pas pour rien dans cette "relocalisation".

    Et ce connard d'Obama qui va encore avaler cette couleuvre parce qu'il n'a pas le choix, parce que la soi disant démocratie US n'est qu'un fantasme qui ne fonctionne plus depuis des décennies et que l'homme élu par les citoyens pour, théoriquement, décider de la politique du pays n'a, en fait, quasiment aucun pouvoir sur ce qui compte réellement : le contrôle de l'économie.

    En France aussi on fait ce genre de tour de passe-passe... avec parfois moins de succès pour les politiciens mais autant de profits pour les entreprises qui se goinfrent depuis des décennies sur le dos de leurs salariés (la répartition des richesses produites entre salariat et actionnariat est passée de 70/30 à 60/40 en moins de 30 ans) en faisant pression sur les salaires directs et indirects et les conditions d'esclavage (pardon ! je voulais dire "travail") et en se goinfrant aussi sur le dos des contribuables les plus modestes, ceux qui gagnent de quoi vivre mais pas de quoi spéculer (pardon ! je recommence, je voulais dire "épargner") en exigeant des politiciens véreux (et obtenant) des baisses d'impôts tous azimuts (moins 50% d'impôts sur les sociétés ces 30 dernières années), des exonérations de cotisations sociales (que les enculés appellent "charges sociales" et ce n'est pas par hasard). Sans oublier les PME sous-traitantes, prises entre l'arbre et l'écorce et dont le pillage contribue pour une part non négligeable à l'accumulation de profits des grosses firmes.

    Bref, en plus d'enculer ses clients et les esclaves de ses fournisseurs, Apple va maintenant se payer la tête des contribuables étasuniens en entonnant l'équivalent d'un Yankee Doodle "patriotique" et faux-cul.

    Il est beau le monde du capitalisme sans frein ! Pardon, encore une fois je voulais dire "libéralisme"...

    :pfff: 
  • Melt-x , 7 décembre 2012 09:37
    turlupin en ptardla soi disant démocratie US n'est qu'un fantasme qui ne fonctionne plus depuis des décennies et que l'homme élu par les citoyens pour, théoriquement, décider de la politique du pays n'a, en fait, quasiment aucun pouvoir sur ce qui compte réellement : le contrôle de l'économie.


    Tout à fait. Je trouve que le président n'est là que pour faire bonne figure et masque les gens qui sont derrières entrain tenir les commandes. Si quelque chose merde, c'est plus facile de pointer une seule personne du doigt :) 
  • magellan , 7 décembre 2012 09:49
    Ce qui est ahurissant ici, c'est que c'est strictement la même chose qu'on constate dans nombre de sociétés qui font du "made in France". Je suis tombé par hasard sur un reportage du JT qui parlait de la comparaison entre deux jouets très proches (des trotteurs pour bébé), l'un produit en France sous la marque Smoby, et l'autre sous une marque qui m'échappe, produit en Chine. Cela m'a marqué parce qu'on expliquait sans frémir que le produit français était vendu moins cher que le produit made in China parce que le coût salarial n'était que de 10% sur le français, ceci "grâce" à l'automatisation à outrance. Donc, en gros, embauche quasi nulle (voire licenciement au moment de la modernisation du site... sic), et probablement politique fiscale favorable.

    Merci la propagande du "made in France" à ce prix là!
  • Anonyme , 7 décembre 2012 18:04

    Oui, c'est politique, oui 100M c'est risible pour Apple, oui il y aura des aides : so what ? qui ca dérange ? perso j'en ai marre de voir tous les jours au JT des annonces de départ d'industie pas vous ? moi je dis Merci de montrer la voie (ca me tue de le dire ....), si nos politiques pouvaient se mouiller un peu plus la chemise pour faire de même ca serait pas mal franchement je prefererais que nos impots aillent dans des aides sur des industies en France plutot que dans un salaire minimum pour les medecins à 4600€ (alors que ca ne semble vraiment pas être le probleme de l'isolement) ...

    magellan tu oublies clairement : la maintenance de ces équipements automatisé, les chaines d'aprovisonement de matiere premiere, chaine de livraison de produit, un peu de vente, ... et même si ca n'ouvre que qq emplois n'est il pas préférables qui'ils soient en France plutot qu'en chine ?


  • turlupin en ptard , 8 décembre 2012 03:24
    Citation :
    je prefererais que nos impots aillent dans des aides sur des industies en France
    On a beau t'expliquer que plus les industriels pompent sur les ressources publiques pour enrichir les actionnaires, plus le gouvernement leur fait de cadeaux, plus ils se goinfrent, plus ils suppriment des emplois décents ici pour aller créer plus d'esclavage ailleurs, tu sembles complètement bouché.
    Inutile d'insister, tu fais partie de ceux qui ne comprendront jamais rien à l'économie mais qui prétendront toujours savoir qui sont les responsables.
    Comme par hasard ce sont toujours les mêmes discours destinés à dresser les victimes les unes contre les autres et à laisser dans l'ombre les vrais coupables.
    Je n'ai pas de temps à perdre pour te plaindre de ta bêtise. Si ce n'est pour rappeler que ces courants de pensée mènent droit à des régimes totalitaires qui offrent aux cons des réponses simplistes à des problématiques complexes.

    Citation :
    plutot que dans un salaire minimum pour les medecins à 4600€ (alors que ca ne semble vraiment pas être le probleme de l'isolement)
    C'est tellement con, tellement faux et sans la moindre référence un tant soit peu crédible que ça ne m'inspire que le mépris que mérite et méritera toujours le poujadisme de l'électeur qui râle après ceux pour qui il a voté après qu'ils lui aient donné tous les moyens de ne pas ignorer qu'ils avaient bien l'intention de l'enculer profondément une fois élu.
  • -1 Masquer
    magellan , 8 décembre 2012 10:19
    Citation :

    Oui, c'est politique, oui 100M c'est risible pour Apple, oui il y aura des aides : so what ? qui ca dérange ? perso j'en ai marre de voir tous les jours au JT des annonces de départ d'industie pas vous ? moi je dis Merci de montrer la voie (ca me tue de le dire ....), si nos politiques pouvaient se mouiller un peu plus la chemise pour faire de même ca serait pas mal franchement je prefererais que nos impots aillent dans des aides sur des industies en France plutot que dans un salaire minimum pour les medecins à 4600€ (alors que ca ne semble vraiment pas être le probleme de l'isolement) ...

    magellan tu oublies clairement : la maintenance de ces équipements automatisé, les chaines d'aprovisonement de matiere premiere, chaine de livraison de produit, un peu de vente, ... et même si ca n'ouvre que qq emplois n'est il pas préférables qui'ils soient en France plutot qu'en chine ?



    Venant de l'industrie, ne me parle pas de ça parce que là tu es à côté de la plaque.
    1) Les robots sont majoritairement issus de l'étranger, ceci parce qu'ils sont moins chers.
    2) La maintenance est confiée à des sous traitants payés au lance pierre pour encore un peu économiser sur les coûts. Pire: on trouve même le moyen de concevoir les chaines à l'étranger pour torpiller la conception locale!
    3) La politique du "moins pire"? C'est une plaisanterie? Va expliquer ça à AZF qui, pour compresser les coûts, a fait travailler des stagiaires et des CDD sans qualification dans des milieux dangereux. C'est la même chose en usine, et le résultat sont des conditions de travail dangereuses, de l'emploi précaire, le succès du business de l'interim et j'en passe. Le salarié là dedans? La variable d'ajustement et rien d'autre.
    4) L'approvisionnement? Qu'on en parle
    - Routiers polonais payés au tiers du salaire local
    - Production de produits dans les pays de l'est voire plus loin
    - Matières premières transformées partout sauf en France

    Qu'est ce qu'il ne faut pas lire comme candeur! On ne préserve pas l'emploi en autorisant ce genre de discours, on ne fait que préserver les intérêts des groupes qui s'y retrouvent financièrement en produisant localement et non à l'international. On ne préserve pas le tissu social, on ne fait que maintenir la précarité à outrance.

  • -1 Masquer
    magellan , 8 décembre 2012 10:22
    Ah et pour rebondir sur ton propos sur la médecine rurale... Dis moi, par curiosité, combien fais tu d'heures par semaine? Combien touches tu pour ces heures? Ramène l'activité hebdo d'un médecin de campagne qui, lui, aura dans l'immense majorité des cas un 7/7 sans repos ou presque, des milliers de kms par an pour aller voir ses patients, qu'on viendra réveiller à toute heure à cause de la désertification rurale et du désengagement de l'état dans son système de santé (fermetures de clinques en pagaille notamment).... tu es prêt à le faire? Ramène ces 4600Euros aux nombres d'heures, et reparle nous de la durée d'études, de la responsabilité individuelle du médecin, des frais (assurance de responsabilité civile surtout qui coûte une fortune).

    Et pour tes industriels "soucieux" du devenir des ouvriers en France... petit rappel de l'usine Daewoo en Lorraine qui avait été montée par des subventions, produit aux frais de la princesse (coût salarial quasi nul puisque subventionné!!!) puis fermeture définitive des locaux une fois les dites subventions terminées.
    http://www.liberation.fr/economie/0101424285-daewoo-plan-social-a-villers-la-montagne
    Et ça a bientôt dix ans. Donc dis moi... tu es candide ou juste con pour encore croire à la philanthropie des grosses industries?
    (source wikipedia)
    Après avoir reçu de très nombreux avantages de l'État français depuis 1986 (46 millions d'€), l'entreprise quitte la Lorraine en licenciant tout son personnel.
  • -1 Masquer
    Anonyme , 8 décembre 2012 16:50
    @Turlupin

    Je te rassure cela fait qq année que je ne vote plus pour qq'un mais contre les autres tellement les politiques sont tous les mêmes ...

    En effet je n'ai pas la prétention comme toi de dire que je connais l'économie mais en même temps je pense au vue de l'état général que personne ne la connais vraiment !!
    turlupin de 3 lignes tu tires des conclusions sur les gens ce qui est encore plus con ...

    Je ne dis pas que les subvention d'état sont la solution, mais il est clair qu'il faut re industrialiser (j'espere que tu va pas me contredire car la sinon sérieux on doit pas vivre dans le même pays) et qu'il faut commencer qq part les subvention ne font clairement pas tout mais il faut commencer qq part :
    1 subvention, 2 interdisons les départs de sociétés qui font des bénéfices, 3 taxons les importation, 4 ....

    Pas de références c'est pourtant pas compliqué : https://www.google.fr/#hl=fr&tbo=d&output=search&sclient=psy-ab&q=medecin+4600&oq=medecin+4600&gs_l=hp.3...2662.7425.0.8052.12.10.0.2.2.0.158.1294.0j10.10.0...0.0...1c.1.vZuE1o_TKg4&pbx=1&bav=on.2,or.r_gc.r_pw.r_qf.&fp=eb7fdcdeee9729ed&bpcl=39650382&biw=1280&bih=649


    @Magellan :
    Je pense que tu n'a pas lu mon post je dis clairement : (alors que ca ne semble vraiment pas être le probleme de l'isolement) le probleme n'est pas l'argent car en effet ce qui sont dans les campagnes dont des heures de fou, et que ceux qui profiteront de cette mesure seront justement ceux qui ne dont pas les heures que les autres font !!!!

    Pour Daewoo idem que pour Turlupin je pense que c'est vous qui êtes con de croire que vous êtes les seuls a voir plus loin que le bout de votre nez, j'ai personnellement vécu la même situation que Daewoo avec un groupe Canadien c'est pas pour autant que les subventions ne sont pas une bonne chose il y a d'autres mesures/obligations qui doivent acconpagner ces subventions.

    Machine outil :
    Magelan c'est toi qui ne vois pas plus loin que ton nez sur ce coup:
    - plus nous aurons besoin de machine outil plus il en faudra et plus il sera rentable de les faire en France surtout
    - AZF : Oui il y a des gens qui ne suivent pas les regles et qui font des économie de bout de chandelle partout, ce n'est pas le même probleme.

    L'intérim est un vrai probleme oui il y a enormement d'abus et quand je vois des interims ou des prestataires (pas les même réglementation) depuis 10 ans dans certaines sociétés et qui lors d'appel d'offre pour changer de contrat de prestataire demandent aux employés de l'anciens prestataires de suivre vers le nouveau c'est pas acceptable et la encore c'est qq chose que tout le monde sait mais la non plus pas de proposition.

    Pour les medecins le principal probleme de la desertification est ... la desertification, réfléchissons un miminum : Nous voulons des medecins dans des zones où il n'y a pas de creche, pas d'école, pas de cinémas, pas de restaurant : génial d'avoir 4600€ pour ... rien faire car ... rien à faire... peut etre qu'il faudrait plutot commencer une décentralisation des services afin que tout le monde soit interessé par ces zones desertes.
  • tehar , 8 décembre 2012 18:02
    magellan, je suis plutot d'accord avec toi, mais comme souligné plus haut, c'est la modialisation qui veut ca, il dans l'absolu, a défaut de mieux, il est préférable de faire construire en France, même a coup d'automatisation a outrance (en espérant créer des spécialisations et des sous traitances en France) plutot que ne rien tenter et faire tout fabriquer a l'étranger.

    Notre plus gros soucis en France, à mon sens, c'est qu'on est pas clair dans notre vision de l'économie.
    Le protectionnisme National, les Anglais le font, les Allemands le font, les Etats Unis ou la Chine l'ont élevé au rang de culture nationale.

    Bizarrement en France quand on en parle, on nous balance dans les dents que c'est une idée phare du FN depuis des décénnies et que ne serait ce que l'évoquer, fait de l'interlocuteur, un raciste, xénophobe.

    Le gouvernement Francais, qu'il soit de Gauche ou de Droite, ne peut pas rester le cul entre deux chaises, entre libéraliser certains domaine, et de l'autre vouloir sauver des secteurs en crise, en disant qu'il s'agit d'une *Exception culturelle Francaise*


    Norb42
    *1 subvention, 2 interdisons les départs de sociétés qui font des bénéfices, 3 taxons les importation, 4 .... *

    La question c'est juste : L'etat a t"il les moyens d'interdire quoi que ce soit, à des entreprises qui sont indirectement ou pas, ses créanciers.

    taxons les importations, oui, mais nous devons aussi dans le même temps réindustrialiser afin d'avoir les moyens de pression nécéssaire (on augmente pas les taxes comme ca, si on a un besoin vital de produits qu'on sait pas produire).

    Comme dit plus haut, nos gouvenrement, Europeens, Americains ou asiatiques, peuvent inciter des entreprises a venir, par subventions, mais à ma connaissance, aucun d'entre eux, ne peut interdire quoi que ce soit, sauf peut etre la Russie qui n'hesite par tellement pour mettre en prison ou exil, certains dirigeants, mais cela reste exceptionnel.

  • Ailla , 8 décembre 2012 18:49
    C'est à moitié HS, mais comme ça a été dit plus haut, le problème de la désertification est bel le fait que ce soit désert, et non pas l'argent. Même si tu gagnes 10k mensuel, quand t'es au fin fond de la campagne avec tes enfants, alors que pendant minimum 9 ans t'as vécu dans une grande ville pour tes études... Et en plus t'es seul au monde si t'as un problème, pas de spécialiste, pas d'hopital, etc. Alors que pendant tes études t'es formé dans des CHU (avec des plateaux techniques ultra complets dispo 24h/24), là on t'envoie dans le désert, médicalement parlant.
  • turlupin en ptard , 8 décembre 2012 20:38
    Citation :
    Je te rassure cela fait qq année que je ne vote plus pour qq'un mais contre les autres tellement les politiques sont tous les mêmes

    C'est quand on lit ça que l'on comprend qu'il est rigoureusement inutile d'essayer de discuter.
    J'évoquais le poujadisme pour décrire ton attitude, je ne pensais pas être aussi près de la réalité...
    Le fameux "Tous pourris" on sait bien où ça mène, il suffit de se reporter à une période de l'histoire qui s'écrivait en brun et kaki.

    Adieu !
  • turlupin en ptard , 8 décembre 2012 20:51
    Citation :
    Le gouvernement Francais, qu'il soit de Gauche ou de Droite
    Désolé de casser ton rêve : il n'y a JAMAIS eu de gouvernement de gauche en France.
    Ni ailleurs dans le monde.
    Même le Front Populaire de 1936 a regardé les fascistes et les nazis écraser la République espagnole en refusant d'intervenir... on connaît la suite
    Au mieux il y a eu des gouvernements sociaux-démocrates, notion totalement étrangère à l'idée même de "gauche".
    Pour mémoire, tous les principaux conflits armés dans lesquels la France a été engagée depuis 1914 ont démarré sous des gouvernements "socialistes".
    De la guerre de 14 au génocide du Rwanda en passant par les guerres d'Indochine, d'Algérie et autres "opérations" comme à Madagascar ou en AOF et AEF, on peut déduire que prétendre que le parti "socialiste" est de "gauche" est une grosse rigolade.
    J'ajouterai (opinion personnelle) que les dirigeants de cette mouvance étaient bien contents qu'un taré ait assassiné Jean Jaurès qui était le dernier rempart anti-guerre parmi eux.
    De là à penser qu'ils étaient mouillés jusqu'au cou dans cet assassinat...
  • -4 Masquer
    Natacha Delarue , 8 décembre 2012 23:10
    L ELEMANT QU ILS VONT FABRIQUER C EST LES DOLLARS EN AMERIQUE SOUS LES YEUX DES PETIT ASIATES QUI ONT ETE UNE TRES BONNE VACHE A LAIT POUR NOUS LES OCCIDENTAUX ET ENCORE MERCI APPLE POUR TA LUCIDITEE

    PS JAI PAS DIGERE LES OREILLES NE SONT PAS RONDE
  • Anonyme , 9 décembre 2012 21:00
    Turlupin décidement tu as du mal à lire ? j'ai clairement écris "Tous les même" pas "Tous pourris" enfin si tu ne fais pas la différence ...

    Et pas de commentaire sur le reste ? etonnant ...

  • magellan , 10 décembre 2012 14:43
    Citation :
    ...

    Des interdictions? Du protectionnisme? Mais redescends sur terre!
    1) Ce que dit la loi
    A partir du moment où l'entreprise ne se met pas hors la loi lors de la gestion de ses sociétés, l'état n'a aucun outil de pression, qu'il soit fiscal ou social. En effet, les seules pressions fiscales possibles sont des taxes spécifiques à l'importation, une TVA, ou encore une taxation sectorielle particulière... Donc comment rendre encore plus compliqué ce qui l'est déjà.
    Pour la fiscalité (charges et taxes sur les entreprises), comment sanctionner les mauvais payeurs et autres manipulateurs qui ne font pas de déclaration de CA en France, mais dans un paradis fiscal? Aucune chance. La loi est simple: prouve que je suis coupable, ensuite on en discute. Or, cette culpabilité est quasi impossible à avérer!
    2) Le protectionnisme
    Quel protectionnisme? De quelle manière? Ce fantasme n'est plus depuis bien longtemps, d'autant plus dans un système aussi globalisé que le nôtre. Sans la Chine pour les produits manufacturés, sans l'Europe pour notre nourriture, la France ne peut pas vivre en autarcie. Et je ne parle même pas du coût de l'énergie!

    Notre système est ploutocrate depuis suffisamment longtemps pour qu'on sache que ce sont les oligarques de la finance et de l'industrie qui font et défont les gouvernants, qui décrètent ce qui est bon (ou pas) pour la bourse de leurs sociétés, et une entreprise n'a pas vertu à faire de la philanthropie.

    Et j'ajoute surtout qu'en France on a ce fantasme pénible d'un état bicéphale, auquel on demande de faire preuve de paternalisme (protectionnisme, politique sociale à outrance, préservation des acquis de la fonction publique...), mais également un père pas regardant quand on magouille (la fraude, le contournement des lois, c'est un vrai sport national).

    La vraie priorité? Arrêter de taper sur le capital, mais savoir aussi lui faire les poches de la bonne manière. Tant que le travail de l'ouvrier sera plus taxé que le travail de l'argent, la spéculation restera le meilleur moyen de s'enrichir. A partir du moment où le capital spéculé sera au moins aussi taxé que l'investissement réel, alors là peut-être qu'on verra de l'argent s'injecter dans les usines, dans les centres de recherche... et non dans les fonds à la Madoff!
Afficher plus de commentaires
Rev