Le marché du jeu vidéo encore en croissance en 2015

Chaque année, le S.E.L.L (Syndicat des Éditeurs de Logiciels de Loisirs) compile dans « l'essentiel du jeu vidéo » les grandes tendances de l'année vidéoludique achevée, en se fondant sur le panel de l'institut GFK ainsi que ses propres estimations internes, où chiffre d'affaires et segmentation du marché permettent d'apprécier au mieux l'évolution du média au fil du temps. Nous apprenons ainsi qu'en 2015, le chiffre d'affaires généré par le jeu vidéo en France s'élève à 2,87 milliards d'euros, contre 2,62 milliards en 2014, ce qui représente une croissance de 9,54%. Nous restons toutefois loin du pic connus en 2008 notamment grâce au succès tonitruant de la Wii.

Des idées reçues qui ont la peau dure

Tout autre chose, il faudra désormais définitivement admettre que le jeu vidéo n'est pas un loisir réservé aux plus jeunes puisque la moyenne d'âge en 2015 est de 35 ans, avec 53% de joueurs réguliers, preuve que le média est désormais largement popularisé dans notre pays. Mieux encore, 74% des 10 - 64 ans admettent s'adonner de manière occasionnelle aux jeux vidéo, mais il faut admettre que ce chiffre doit beaucoup à la démocratisation du jeu sur smartphones et tablettes. Quoi qu'il en soit, ce succès se répartit d'ailleurs assez équitablement entre les sexes et même si les hommes représentent encore et toujours la majorité des joueurs (56%), la gent féminine n'est pas loin de peser pour la moitié de l'ensemble (44%).

Regardons maintenant les plateformes qui sont plébiscitées par les joueurs : sans surprise, le PC arrive en tête avec 67% d'utilisateurs, suivi par les consoles de salon qui représentent 54% des joueurs, tandis que les smartphones montent sur la troisième marche du podium avec 49% des joueurs. Les véritables perdants de cette ventilation sont à n'en point douter les consoles portables puisqu'elles ne pèsent que pour 29% du jeu global, alors qu'avant l'émergence des smartphones, elles restaient le seul moyen de jouer en déplacement. Viennent enfin les tablettes (33%) puis les Box ADSL (13%). Notez que si le chiffre cumulé dépasse les 100%, c'est parceque certains joueurs jouent sur plusieurs plateformes à la fois.

Faisons enfin un point sur la fréquence de jeu des joueurs français : elle est assez équilibrée, avec 24% des personnes qui jouent tous les jours ou presque, 28% régulièrement (une ou deux fois par semaine), 28% occasionnellement (deux à trois fois par an), puis 20% de temps en temps (deux à trois fois par mois). Avec toutes ces données, il est bien difficile d'établir un profil type du joueur français, mais la bonne nouvelle à retenir de cette étude reste que le marché est en croissance, en partie grâce à la transition réussie par la nouvelle génération de consoles (PS4 et Xbox One), qui s'écoulent, surtout pour la PS4, dans des volumes impressionnants (cf. « 35,9 millions de PS4 dans le monde »).

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
    Votre commentaire
  • Euh pourquoi avoir fait deux groupe pour les consoles et qu'un seul groupe pour les PC?????
    console portable et console de salon c'est pareil.......sinon sur PC il y a les tours PC et les PC portable

    donc rectification les consoles 83% et PC 67%
    -1
  • n'importe quoi prk tu veux ajouter les deux consoles elle sont differentes
    tant qu'a faire ajoute les smarphones et les pc
    0
  • ba une console portable et une console de salon sont bien des CONSOLES...donc pourquoi faire 2 groupes. les smartphone sont a la base des telephone, les consoles sont des consoles.....

    en plus faut voir aussi toutes les anciennes console sont beaucoup joué

    donc il y a plus de joueurs console que PC
    0