Fabricants de mémoire : des dirigeants impliqués

La justiceEntre mars 1999 et avril 2002, Samsung, Hynix et d’autres sociétés ont artificiellement fixé les prix de la mémoire sans véritable jeu de la concurrence. Samsung a plaidé coupable en 2005 et a du verser 300 millions de dollars (Entente des prix : Samsung retrouve la mémoire). De son côté, Hynix a vu son portefeuille soulagé de quelques 185 millions de dollars en mai 2005.

Aujourd’hui, ce sont les deux dirigeants de Samsung et un vice-président de Hynix qui sont mis en cause directement par le Département de Justice des Etats-Unis à propos de ces ententes illicites sur les prix. Alors à des postes clefs dans la vente et le marketing dans leurs propres entreprises au moment des faits, ces trois hommes pourraient écoper d’une amende de 350 000 dollars et de trois ans d’emprisonnement. De quoi refroidir tout autre candidat à une quelconque pratique anticoncurrentielle...

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
10 commentaires
    Votre commentaire
  • batchy
    SPAM
    0