Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Microsoft signe des accords avec Linux

Par , 2007-11-08 - Source: Presence PC | B 14 commentaires
Thèmes :

TuxSelon notre confrère Reuters, le numéro un mondial des logiciels Microsoft vient d’annoncer la signature d’un accord de partenariat avec Xandros, un distributeur de logiciels libres. Une étape importante à l’heure où même Dell se lance dans la vente de PC équipés du système d’exploitation libre. Même si, avouons-le, un portable et deux ordinateurs de bureau ne pèsent pas très lourd dans la gamme du fabricant texan.

Après Novell, Xandros

En effet, après avoir conclu l’an dernier des accords avec la société Novell, la compagnie de Redmond annonce que Xandros, éditeur et vendeur de solutions linux dédiées aux ordinateurs de bureau, et Microsoft vont coopérer à plusieurs points de vue. Notamment sur le plan de la technologie, du marketing (afin de promouvoir les résultats de leurs efforts techniques), mais également des brevets.

Microsoft entend officiellement soutenir Xandros Server et Xandros Desktop comme distribution Linux préférée en raison des efforts de Xandros pour établir une interopérabilité riche et fournir une garantie de fourniture d’information à ses clients. Par ailleurs, cet accord va permettre de promouvoir l’interopérabilité des formats de fichiers comme l’Open Document, par exemple, puisque Xandros va rejoindre le groupe de développement.

Un Linux sous la « protection » de Microsoft ?

On sait que Microsoft parlait récemment de plus de 200 brevets Microsoft « violés » par Linux, mais également par de nombreux logiciels libres. Depuis, l’affaire a avancé et Microsoft a indiqué ne pas vouloir porter plainte. Pourtant, selon notre source certaines clauses « protègeraient » spécifiquement les utilisateurs de versions de Linux proposées par Xandros, sous-entendant vraisemblablement que Microsoft pourrait s’attaquer à d’autres distributions. Il faudrait néanmoins pour cela que Microsoft ait la volonté et arrive à prouver le viol des brevets. En d’autres termes, sans aller jusqu’à des recours judiciaires, le client Xandros aura au moins la certitude que son système Linux est conforme à la propriété intellectuelle de Microsoft.

Commentaires
Interroger un expert

Votre question aux experts de la catégorie Les news : vos réactions du forum

Exemple : Android, ordinateur portable, usb, disque dur

Cette page n'accepte plus de commentaires
  • Shor-T , 4 juin 2007 22:40
    Et encore un, qui sera le prochain ?
  • Watchwolf , 4 juin 2007 23:51
    C'est qui votre source ? >.<

    et sinon le raisons de cette accord c'est n'importe. Travaillé sur l'interropérabilité de Micrisoft Office avec l'ODT, c'est microsoft qui créé le manque d'interroperabilité :o 
  • maxix , 4 juin 2007 23:58
    Ouaais, les utilisateurs de xandros seront les derniers sur la liste de leurs avocats! Ca c'est du partenariat...
    Vous qui connaissez Duke Nukem Forever pouvez quand meme comprendre que quand on a un programme, on le montre. Quand on a des arguments, on les énonce. Il reste deux possibilités : ou bien on bluffe, ou bien on a pas vraiment intéret a venir foutre le bordel (ce qui démontrerai encore une fois que les brevets logiciels... pfiouh). Y'a qu'a faire son choix!
  • Afficher les 14 commentaires.
  • drouvre , 5 juin 2007 00:10
    watchwolf> Reuters c'est marqué.Mais j'en ai d'autres ;) 
  • bugmenot , 5 juin 2007 00:26
    Il faut arrêter de tout mélanger rien que pour faire un titre qui se vend, ça devient vraiment lourd :

    1. il ne s'agit pas d'un accord avec Linux (d'ailleurs l'entité légale Linux n'existe pas), mais avec Xandros, un éditeur de distributions GNU/Linux
    2. les 235 brevets soit disant violés le seraint par le Logiciel Libre en général, OpenOffice, Linux, X.org, Gnome|KDE|les autres et pourquoi pas, s'ils cherchaient un peu, Firefox, Java, PHP, MySQL, le projet GNU ou Apache (ceux là même que vous utilisez tous les jours ! bande de délinquants)
    3. quand on parle du système il ne s'agit pas que du noyau Linux, mais du noyau et du reste, d'où le terme plus répandu de GNU/Linux, mais je pinaille
  • drouvre , 5 juin 2007 00:47
    :) 
  • JoKoT3 , 5 juin 2007 02:07
    Bon, bugmenot a dit plein de truc bien, alors pour compenser, je vais dire une bétise -- et comme je suis pas inspiré, je vais même la quoté :
    Citation :
    <+Scar> t'as essayé Xandros ?
    <@Samva> no
    <@Samva> c'est de la compote porno ?
  • Wirmish , 5 juin 2007 05:28
    Notre Maître Microsoft a choisi Xandros.
    Tous les autres doivent mourir.
    C'est ainsi, acceptez-le ou allez pleurer dans les jupes de votre mère.
    Le roi Crossoft peut faire disparaître qui il veut, quand il veut.

    Souvenez-vous de Netscape, ICQ, Hotmail, Word Perfect, et tous les autres.
    Microsoft rêgne comme Zeus au Panthéon.
    Rampez misérables vers de terre.
    Vous n'avez qu'un seul salut: Windows.

    Il ne peut en rester qu'un !
  • gelaflem , 5 juin 2007 09:05
    Pkoi Krosoft pactise-t'il avec un éditeur de solutions Linux pas trés connu... ?

    Peut-être que cet éditeur est en difficultés et a trouvé cette solution pour faire un coup marketing et s'appuyer sur Krosoft pour tenter de remonter la pente (enfin je dis peut-être une connerie mais ils n'ont quand même pas choisi RedHat, Deb ou Ubuntu^^) ?

    De toutes façons, quoi que tente Billou, les multiples distrib de Linux continueront d'évoluer à mon avis c'est pas Xandros qui fera une différence de ce côté là.
  • magellan , 5 juin 2007 10:23
    Le raisonnement me semble intéressant d'un point de vue stratégique et surtout technique. Quand on y réfléchit, l'idée majeure d'une telle association ce n'est pas tant "promouvoir" Linux (sous sa forme Xandros) mais surtout profiter d'un feedback du libre, des technologies et solutions que MS ne met pas nécessairement en application sous la même forme (par exemple IIS comparé aux Apache-Tomcat) et ainsi s'offrir une possibilité d'aller lorgner vers des méthodes qui, à terme seraient adaptables dans le monde Windows.
    On parle bien ici de partenariat technologique et d'études qui sont à mon sens des choix non pas marketing mais R&D. Sachant que le monde Linux est très étendu en entreprise (côté serveur en tout cas) et que cela ne peut tendre que vers une augmentation, autant que MS puisse offrir des solutions de compatibilité et des facilités de configurations qui aujourd'hui n'existent pas vraiment voire pas du tout.

    Concrètement, il y a un grand nombre de choses sur lesquelles Windows pèchent comme par exemple le support de système FAT différents de ceux Windows. Ca serait tout de même un sacré progrès que de voir débarquer un Windows capable de lire une partition Linux sans en saboter la structure, ou bien disposer d'un notepad apte à ouvrir un fichier NUX sans pleurer les retours chariots!
  • blubz , 5 juin 2007 11:25
    "Microsoft signe des accords avec Linux"

    Le titre de cette news n'a pas de sens. On ne signe pas des accords avec linux, avec une distribution linux oui peut etre, mais pas avec linux.
  • ncc1701 , 5 juin 2007 13:33
    En d'autres termes MS perd de l'argent en témoiniage le lancement de vista moins opérationnel que xp lors de son lancement. Tout cela pour une sacro-sainte course aux benefices il serai préférable que MS évite de mettre la charue avant les boeufs. De plus MS parle de vol; soit mais est-il nécésaire de rappeler en parlant de MS ou est-ce que les bases de windows on été péchées? Eux non plus n'ont rien inventé.











  • batchy , 5 juin 2007 16:14
    vivement la GPL v3 ;) 
  • Mictateur , 6 juin 2007 15:25
    magellan > :jap: 
    Moi aussi, je pense qu'il serait une bonne idée d'avoir une interopérabilité sur les formats de fichiers et les système de fichiers. Et ce dans les deux sens. :)