Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Motorola teste le femtocell : la 3G à la maison

Par , 2007-11-08 - Source: Motorola | B 10 commentaires

Une antenne UMTS (3G) Motorola vient d’annoncer que ses routeurs femtocell allaient être testés en Europe, avec un opérateur majeur (sans le citer).

Femtocell, ou la 3G à la maison

Le principe du femtocell part d’un constat simple : entre 30 et 40 % des appels sur les téléphones mobiles se font à la maison. En simplifiant, un routeur femtocell intègre un point d’accès au réseau 3G d’un opérateur et permet de passer les appels depuis ce point d’accès. L’avantage est évident : l’opérateur peut utiliser la connexion ADSL (par exemple) pour gérer les appels passés par ce biais et donc désengorger le réseau classique. Pour les utilisateurs, c’est aussi intéressant : les appels mobiles peuvent être moins onéreux (voir gratuit), étant donné que c’est la connexion ADSL qui est utilisée.

Un bon moyen d’améliorer la couverture ?

C’est aussi un moyen efficace d’augmenter la couverture d’un réseau cellulaire. En plus du réseau classique, l’opérateur peut compter sur le réseau femtocell pour améliorer la couverture. Il y a deux bémols à cette situation : l’innocuité des antennes 3G n’est pas vraiment prouvée et la législation ne prévoit pas réellement ce type d’usage. Pour l’anecdote, femtocell a été choisi car femto est un préfixe qui signifie 10 exposant -15 (soit un millionième de milliardième) et cell est évidemment utilisé pour cellulaire (la base des réseaux de téléphonie mobile en général). Avec ce nom, les industriels veulent montrer que la puissance est très faible, et que les appareils sont sans danger. À voir.

Commentaires
Afficher les 10 commentaires.
Cette page n'accepte plus de commentaires
  • megaoctet , 6 novembre 2007 11:57
    Déjà que le WIFI ça me fait peur ... alors pas de ça chez moi !
  • wrongillusion , 6 novembre 2007 12:44
    ça gérera les appels visio aussi?
  • tehar , 6 novembre 2007 12:48
    Bha essayons, et si dans 15 ans, les tumeurs et autres cancers, ont connu une pogression importante dans les zones de tests, il sera toujours temps de dire que cela viens d'ailleurs :) 

    On a toujours fait comme ca, pourquoi changer :p 
  • mopoulpo , 6 novembre 2007 13:52
    A mes yeux, ces antennes sont moins risquées chez soi que dehors, a 500m. Pourquoi: a débit égale, la puissance nécessaire est moindre, donc le risque moins élevé.
  • david81 , 6 novembre 2007 14:14
    Mopouplo: La puissance d'émission de l'émetteur et celle du récepteur est la même en fin de couverture. Donc la dangerosité de l'émetteur comparé à ton téléphone n'a rien à voir avec la puissance de celui-ci mais du temps d'exposition à puissance maximale. En supposant que t'es au bout de la zone de couverture, t'es beaucoup moins exposé avec ton portable, car tu l'es au max uniquement quand tu communiques.
  • nero62 , 6 novembre 2007 14:17
    Citation :
    Déjà que le WIFI ça me fait peur ... alors pas de ça chez moi !
    Des études ont prouvé que tu as beaucoup plus de danger en chauffant ton café dans ton micro-ondes plutôt qu'avec ton réseau WiFi ;) 
  • jumpi , 6 novembre 2007 14:27
    Il y a autant d'études qui ont prouvé que c'est sans danger que d'études qui ont prouvé que ça présente des risques. ça dépend du financement de l'étude ;-)
  • megaoctet , 6 novembre 2007 15:10
    Citation :
    Citation :
    Déjà que le WIFI ça me fait peur ... alors pas de ça chez moi !
    Des études ont prouvé que tu as beaucoup plus de danger en chauffant ton café dans ton micro-ondes plutôt qu'avec ton réseau WiFi ;) 


    Je sais, mais la MachinBox, c'est 24h/24. Le micro-ondes, c'est trente secondes. Tu as surement raison, mais c'est comme ça ! J'y peux rien, ça me stresse. En plus, pour le café, j'ai une Nes*****o :) 
  • jumpi , 6 novembre 2007 18:16
    Moi je suis plus branché cables de connexion, pourtant je ne suis pas chez crétin.fr.
    Les micro-ondes c'est pas mortel, ca détruit juste quelque neurones de temps en temps, mais bon vu les programmes à la télé ce n'est pas trop génant
  • tehar , 6 novembre 2007 23:22
    Clair, le seul truc vraiment hallucinant, c'est que personne ne peut produire d'études fiables, sur la dangerosité des ondes wifi, des téléphones portables ect, car dépendra toujours de la societé qui lance l'étude, et de la facon dont le résultat du test sera interpreté et rédigé.

    Je me souvient avoir lu une étude récente sur ce sujet où il etait clairement signalé *Le wifi à durée et distance équivalente et moins dangereux qu'un micro ondes*, et cela est devenu assez vite dans la presse spécialisé *Le wifi est moins nocif qu'un micro onde* :) .