Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

nForce 4 SLI Intel Edition

nForce 4 SLI Intel Edition
Par
Les rumeurs faisant état de l’arrivée du support de la plateforme Intel, ont commencées à émerger dès l’instant où NVIDIA s’est mis à fabriquer des chipsets. En effet, le constructeur n’est pas manchot, et son tout premier nForce s’était déjà démarqué de par des qualités techniques incontestables. Dès lors, il paraissait assez naturel que cette plateforme à succès serait rapidement déclinée pour supporter le GPU du géant de Santa Clara, qui au cours des dernières années a toujours possédé plus de 80 % du marché des processeurs, confinant donc la diffusion des plateformes AMD à un niveau global relativement modeste. Et par voie de conséquence, le marché potentiel des nForce 1/2/3. Pourtant, il aura fallu attendre 4 années et la quatrième version du nForce, pour voir arriver un « Intel Edition ». Il faut dire que la cible principale des nForce, contrairement à la majorité des autres chipsets (hors Intel), reste surtout le marché retail ainsi que les joueurs. Ceux-là même qui ont généralement eut plus tendance à apprécier les processeurs AMD, l’exception notable restant le Pentium 4 Northwood qui coïncida avec la fin de vie difficile des Athlon XP. Cependant, le frein principal pour NVIDIA semblait être le prix de la licence nécessaire à la production de chipsets pour Pentium 4, du moins jusqu’à présent.

L’annonce actuelle du nForce 4 version Intel est donc un signe qu’il est intéressant d’analyser. De toute évidence, Intel contrôle sa plateforme et n’a pas de raison particulière d’autoriser l’arrivée d’un nouveau concurrent direct à ses chipsets. Dans le même temps, sa situation actuelle est assez inconfortable sur le marché retail, mais des processeurs cette fois, avec ce sempiternel Prescott qui aura été perfectible sur de nombreux points. Le lien paraît donc tout trouvé : reconquérir, au moyen de ce nForce 4, un public plus ou moins délaissé, notamment grâce au mitigé mais relativement plebiscité SLI.