Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Des nanofils de cuivre pour des écrans flexibles

Par - Source: Duke University | B 0 commentaire

Des chercheurs de l’université Duke ont perfectionné une méthode permettant de fabriquer des nanofils de cuivre en masse suffisamment petit pour être invisible à l’oeil nu.

Le cuivre : la solution la plus efficace

Selon les scientifiques, ces nanofils sont plus performants que les nanotubes de carbones et coûtent moins cher que les nanofils d’argent. En remplaçant l’électrode d’oxyde d'indium-étain que l’on trouve dans les LCD d’aujourd’hui par des nanofils de cuivre, on peut obtenir des écrans flexibles et beaucoup moins chers à fabriquer.

Les scientifiques admettent que si leurs travaux publiés par Advanced Materials sont les premiers à démontrer les propriétés conductrices des nanofils de cuivre comme électrode invisible, il y a un long chemin pour arriver aux chaînes de production. Les chercheurs ont conçu leurs nanofils dans une solution aqueuse dans laquelle ils ont mélangé divers agents chimiques pour contrôler l’assemblage des atomes. Le cuivre se cristallise, formant un noyau sur lequel va se construire le fil.

Défis à relever

Il faudra néanmoins que les scientifiques trouvent une solution pour éviter que les nanofils s’oxydent ou s’agglutinent les uns aux autres. Les universitaires sont persuadés qu’ils arriveront à dépasser ces problèmes pour une commercialisation de masse dans un futur proche. Si aucun chiffre n’a été donné, on imagine que cela signifie environ 5 ans.

Commentaires
Interroger un expert

Votre question aux experts de la catégorie Les news : vos réactions du forum

Exemple : Android, ordinateur portable, usb, disque dur

Cette page n'accepte plus de commentaires